Notions de base sur la facturation cloud : définition, principes de fonctionnement et avantages pour les entreprises

Billing
Billing

Avec Stripe Billing, vous pouvez gérer vos clients et leur envoyer des factures comme vous le souhaitez, qu'il s'agisse d'une facturation récurrente simple, d'une facturation à l'utilisation ou de contrats négociés.

En savoir plus 
  1. Introduction
  2. Principes de fonctionnement de la facturation cloud
  3. Avantages de la facturation cloud
  4. Défis associés à l’utilisation de la facturation cloud
  5. Éléments à prendre en considération au moment de choisir un fournisseur de services de facturation cloud
  6. Stripe est là pour vous aider

La facturation cloud est une méthode de génération de factures à partir de données relatives à l'utilisation de ressources dans un environnement cloud. Cette approche permet une gestion automatisée, évolutive et flexible des opérations de facturation. Elle est particulièrement utile pour les services logiciels et d'infrastructure ainsi que les plateformes en ligne. Les entreprises peuvent ainsi gérer leurs besoins en matière de facturation de façon dynamique, adaptable et efficace dans un environnement où les services et l'utilisation peuvent varier fortement d'un client à l'autre. La valeur globale de la facturation cloud devrait augmenter et passer de 3,9 Md$ en 2021 à 15,8 Md$ en 2031.

Traditionnellement, les systèmes de facturation ont toujours imposé des manipulations importantes, exécutées à l'aide de logiciels statiques, installés sur site. À l'inverse, les systèmes de facturation cloud sont hébergés sur des serveurs accessibles en ligne qui permettent un traitement des données et des informations de facturation en temps réel. Cette configuration est idéale pour les entreprises qui proposent des services assortis de modèles d'utilisation variables, car elle permet d'en suivre et d'en facturer précisément la consommation.

L'un des principaux intérêts de la facturation cloud réside dans son évolutivité. À mesure qu'une entreprise se développe ou fait face à une demande fluctuante, le système de facturation cloud peut s'adapter en conséquence. Les entreprises peuvent facturer de manière précise sans avoir à effectuer des mises à niveau ou des modifications en permanence. La facturation cloud comporte en outre des fonctionnalités avancées telles que l'établissement de factures automatisé, le traitement des paiements intégré et le reporting financier détaillé. Ces dernières rationalisent le processus de facturation et fournissent également des informations précieuses sur les flux de revenus et les modèles d'utilisation des clients.

Nous aborderons ci-après les éléments que vous devez connaître à propos de la facturation cloud : ses principes de fonctionnement, ses multiples avantages et défis potentiels ainsi que les points à prendre en considération au moment de choisir un fournisseur de services de facturation cloud.

Sommaire

  • Principes de fonctionnement de la facturation cloud
  • Avantages de la facturation cloud
  • Défis associés à l'utilisation de la facturation cloud
  • Éléments à prendre en considération au moment de choisir un fournisseur de services de facturation cloud
  • Stripe est là pour vous aider

Principes de fonctionnement de la facturation cloud

La facturation cloud automatise le processus d'établissement de factures pour les services fournis en ligne. Ce système est particulièrement pertinent pour les entreprises qui proposent des services variables, tels que le logiciel en tant que service (SaaS), ou qui utilisent un modèle d'abonnement en ligne. Son fonctionnement est décrit ci-après.

  • Suivi de l'utilisation : le système effectue le suivi des services utilisés par chaque client. Par exemple, dans un modèle SaaS, il peut suivre le nombre d'utilisateurs ou l'espace de stockage de données consommé. Ce suivi garantit la précision et la validité des données de facturation.

  • Traitement des données d'utilisation : le système de facturation cloud traite ces données d'utilisation selon la structure tarifaire de l'entreprise. Que le modèle soit celui de la facturation à l'usage, par abonnement ou échelonnée, le système applique les tarifs corrects aux données de l'utilisateur pour calculer le montant de la facture.

  • Établissement des factures automatisé : sur la base de ces calculs, le système génère des factures automatiquement. Ces dernières sont alors transmises aux clients, habituellement par e-mail, ce qui réduit les interventions manuelles et les erreurs de facturation potentielles.

  • Traitement des paiements intégré : de nombreux systèmes de facturation comportent des fonctionnalités de traitement des paiements intégré. Les clients peuvent ainsi payer leur factures en ligne, une procédure pratique qui rationalise la perception des paiements.

  • Reporting financier : pour terminer, le système compile des données et établit des rapports financiers détaillés. Ces derniers fournissent des informations sur les modèles de revenus, les paiements en attente ainsi que sur la santé financière globale, autant d'éléments qui vous aident à prendre des décisions éclairées.

Grâce à la prise en charge des tâches les plus exigeantes, les systèmes de facturation cloud facilitent l'établissement de vos factures et en garantissent la précision. Ils contribuent ainsi fortement à maintenir le rythme de service élevé attendu par les clients d'aujourd'hui.

Avantages de la facturation cloud

Le recours à des systèmes de facturation cloud peut présenter plusieurs avantages pour votre entreprise.

  • Évolutivité : les systèmes de facturation cloud sont conçus pour suivre le rythme de croissance d'une entreprise, et prennent en charge un volume de transactions et une complexité grandissants, sans nécessiter d'infrastructure physique supplémentaire.

  • Réduction des coûts : ces systèmes reposent généralement sur le principe de l'abonnement. Les entreprises évitent ainsi de réaliser d'importants investissements matériels et logiciels en amont. Par la même occasion, elles réduisent les dépenses associées à la maintenance et aux mises à niveau de leurs équipements informatiques.

  • Flexibilité : les solutions de facturation cloud proposent des cycles de facturation, des modèles de tarification et des options de paiement personnalisables afin de répondre aux exigences de différents segments de clientèle.

  • Accessibilité : basés dans le cloud, ces systèmes sont accessibles à distance. Les équipes peuvent donc gérer les opérations de facturation, quel que soit le lieu où elles se trouvent.

  • Automatisation : les systèmes de facturation dans le cloud vous permettent d'automatiser des tâches de routine telles que l'établissement de factures, le traitement des paiements et la comptabilisation des revenus, ce qui peut contribuer à réduire les erreurs et les frais administratifs.

  • Intégration : ces plateformes peuvent généralement s'intégrer avec d'autres systèmes commerciaux, tels que ceux dédiés à la gestion de la relation client (CRM) ou les progiciels de gestion intégrés (ERP), afin de préserver un flux de données cohérentes et d'améliorer la précision du reporting financier.

  • Conformité et sécurité : votre fournisseur de services de facturation cloud doit intégrer les réglementations et les normes financières applicables dans les technologies qu'il propose. Nombre d'entre eux ont également recours à une gamme complète de mesures de sécurité destinées à protéger davantage les données financières sensibles.

  • Analyse en temps réel : les entreprises peuvent bénéficier d'informations pertinentes en temps réel sur les données de facturation. Celles-ci permettent de prendre des décisions stratégiques éclairées et aident à identifier les tendances et les points d'amélioration possibles.

  • Expérience client : les fournisseurs de services de facturation cloud doivent disposer d'une interface utilisateur conviviale et de portails de gestion autonome afin d'améliorer l'expérience utilisateur. Ils doivent faire preuve de transparence et mettre à disposition des outils de contrôle cas de problèmes liés aux abonnements ou à la facturation.

Pour les entreprises qui cherchent à moderniser leur infrastructure de facturation, une plateforme basée dans le cloud peut constituer une option flexible et évolutive, plus économique que les anciens systèmes. Le fait qu'elle soit gérée par des spécialistes constitue un avantage supplémentaire et garantit un fonctionnement fluide ainsi qu'une actualisation permanente des fonctionnalités.

Défis associés à l'utilisation de la facturation cloud

En dépit de ses avantages certains, la facturation cloud présente potentiellement certains défis.

  • Dépendance vis-à-vis des fournisseurs de services : le recours à des fournisseurs de services extérieurs pour les opérations de facturation peut exposer l'entreprise à certains risques en cas d'indisponibilité ou d'interruption des services.

  • Préoccupations en matière de sécurité des données : le fait de confier des données client sensibles à des services cloud tiers peut soulever des inquiétudes concernant les fuites de données et la sécurité des informations financières.

  • Difficultés liées à la migration : le passage d'un système de facturation traditionnel à une solution basée dans le cloud peut constituer une démarche complexe, en particulier pour les entreprises dont les processus sont bien établis et les jeux de données conséquents.

  • Questions liées à l'intégration : l'intégration peut être à la fois un avantage, mais également un défi. Il peut être nécessaire de fournir des efforts importants pour faire fonctionner aisément les services de facturation cloud avec les systèmes existants et pour les adapter aux besoins personnalisés de l'entreprise.

  • Conformité et réglementation : naviguer entre différents environnements réglementaires dans différentes régions peut s'avérer complexe, en particulier lorsque les données sont stockées et traitées dans le cloud.

  • Prévisibilité des coûts : bien qu'il soit généralement efficace, le modèle de facturation à la demande peut contribuer à l'imprévisibilité des coûts faute d'anticipation ou de gestion attentive, en particulier lorsque la facturation des services cloud repose sur l'utilisation des clients.

  • Formation et adoption : votre personnel peut avoir besoin d'une formation afin de s'adapter au nouveau système, car celui-ci est susceptible de mobiliser de nombreuses ressources et de faire l'objet d'une certaine résistance si les avantages ne sont pas clairement exposés.

  • Performance et latence : pour certaines entreprises, en particulier celles qui opèrent dans des régions où les infrastructures Internet sont sous-développées, les systèmes de facturation cloud peuvent être confrontés à des problèmes de performance dus à la latence des réseaux.

  • Limites de la personnalisation : en dépit de leur flexibilité, les solutions de facturation cloud peuvent ne pas répondre aux exigences de niche d'un secteur particulier. Il est alors nécessaire de combler les lacunes fonctionnelles par l'intermédiaire de solutions complémentaires ou d'un développement personnalisé.

  • Gestion des données : la gestion du flux de données entre le système de facturation cloud et les autres systèmes de l'entreprise impose de mettre en œuvre des pratiques rigoureuses en matière de gouvernance des données afin de garantir la précision et la cohérence de ces dernières.

  • Devises et complexité fiscale : la gestion de multiples devises et réglementations fiscales impose de mettre à jour en permanence les systèmes de facturation cloud qui doivent intégrer les taux de change et les réglementations en vigueur.

La plupart des difficultés évoquées précédemment peuvent être surmontées en choisissant le partenaire de facturation cloud adéquat, mais il convient néanmoins d'en prendre conscience.

Éléments à prendre en considération au moment de choisir un fournisseur de services de facturation cloud

Lorsque vous rechercherez un fournisseur de services de facturation cloud, vous devrez évaluer dans quelle mesure son offre est adaptée à vos opérations actuelles, à vos objectifs financiers et à l'expérience proposée à vos clients. Voici les principaux éléments à prendre en considération.

  • Évolutivité : le service doit pouvoir aisément s'adapter à vos besoins croissants ou fluctuants. Étudiez les performances antérieures du fournisseur quant au développement des opérations d'autres entreprises, en vous intéressant plus particulièrement à celles qui ont une taille et une croissance semblables à la vôtre.

  • Précision de la facturation : recherchez un fournisseur jouissant d'une solide réputation pour la rigueur de sa facturation et de son reporting. La possibilité d'effectuer un suivi de l'utilisation avec une granularité élevée permet d'éviter les litiges et d'instaurer la confiance.

  • Options de personnalisation : le service de facturation doit vous permettre de personnaliser vos cycles, vos options de paiement et vos modèles tarifaires pour qu'ils correspondent à votre modèle économique et aux préférences de vos clients.

  • Conformité et sécurité : le fournisseur doit respecter les normes du secteur et les obligations légales en matière de sécurité et de confidentialité des données. Examinez minutieusement ses certifications de conformité et les mesures de sécurité qu'il a mises en place.

  • Assistance et niveaux de service : vérifiez que le fournisseur est en mesure d'offrir une assistance rapide et son expertise dans le domaine. Prenez connaissance des accords de niveau de service (SLA) afin d'évaluer le degré d'assistance dont vous pourrez bénéficier.

  • Fonctionnalités d'intégration : le système de facturation doit s'intégrer aisément à votre infrastructure technologique existante. Examinez les interfaces de programmation d'applications (API) et les autres outils d'intégration proposés par le fournisseur pour vous assurer que la plateforme pourra être connectée à vos systèmes.

  • Interface et expérience utilisateur : les interfaces dédiées à votre équipe et à vos clients doivent être intuitives. La rapidité avec laquelle votre équipe peut adapter le système et le degré de satisfaction de vos clients concernant le processus de facturation dépend de la qualité de l'expérience utilisateur proposée.

  • Transparence des coûts : le modèle tarifaire du service de facturation doit être simple, sans frais cachés. Évaluez le coût relatif aux fonctionnalités et aux services fournis.

  • Historique des temps de restauration et d'indisponibilité : recherchez des informations sur les performances antérieures du fournisseur en ce qui concerne les interruptions de service et sa capacité à restaurer rapidement le système.

  • Retours d'information et références : informez-vous auprès des utilisateurs actuels et passés du service de facturation afin de mesurer leur degré de satisfaction et d'identifier les problèmes les plus fréquemment rencontrés.

  • Innovation technologique : recherchez un fournisseur qui investit afin de rester à la pointe de la technologie et qui est en mesure de s'adapter aux nouvelles tendances et avancées.

  • Santé financière du fournisseur : la stabilité financière d'un fournisseur de services est un indicateur de sa capacité à investir dans la technologie et l'assistance et à être un partenaire à long terme.

  • Analyses et pistes de réflexion : le service doit fournir des analyses qui vous aident à prendre des décisions éclairées sur la base des tendances en matière de facturation et de comportement des clients.

  • Considérations environnementales : pour les entreprises engagées dans une démarche de développement durable, il est important de prendre en compte l'existence d'une politique similaire chez leur fournisseur de service, et de connaître les principes de gestion de ses centres de données et de sa consommation énergétique.

Le choix du fournisseur de services de facturation est une décision stratégique qui peut avoir des répercussions sur votre flexibilité opérationnelle, la satisfaction de vos clients et votre résultat net. Prenez le temps d'étudier et de comparer les différents services proposés et les réponses apportées à ces différentes préoccupations afin de trouver la solution la plus adaptée à votre entreprise.

Stripe est là pour vous aider

Stripe Billing est une solution conçue pour rationaliser les processus de facturation cloud, réduire les frais administratifs et prendre en charge dans son ensemble l'évolutivité des logiciels en tant que service (SaaS) et les entreprises opérant dans le cloud. Stripe Billing unifie les paiements, les abonnements, l'établissement de factures et la gestion des revenus grâce à l'amélioration de l'expérience de vos clients, à l'augmentation de votre revenu récurrent et à la réduction de vos coûts. Stripe Billing peut gérer vos tâches de facturation grâce aux fonctionnalités suivantes.

  • Gestion de modèles de facturation variés : Stripe prend en charge tous les types de modèles économiques SaaS fondés sur une tarification par utilisateur et une facturation à la consommation.

  • Factures et interface préconfigurées : les clients Stripe déclarent que comparés aux factures traditionnelles, les modèles de facture optimisés leur permettent de se faire payer plus rapidement. Ainsi, leurs services financiers gagnent du temps et leurs équipes d'ingénierie mobilisent moins de ressources.

  • Portail client de gestion autonome : le portail client Stripe préconfiguré permet aux abonnés de gérer leurs abonnements et de mettre à jour leurs informations de facturation. Il peut être personnalisé à l'image de votre entreprise.

  • Opérations automatisées : Stripe automatise des éléments de l'expérience utilisateur que vous ne pensiez pas pouvoir rendre plus fluides. Le système utilise des webhooks pour automatiser des actions sur la base des comportements antérieurs des clients et fournit des factures au prorata en cas de changement d'offre.

  • Prise en charge de multiples devises et moyens de paiement : grâce à Stripe, vous pouvez accepter des paiements dans plus de 135 devises et différents moyens de paiement internationaux, ce qui peut augmenter considérablement vos taux de conversion.

  • Outils de recouvrement de recettes : les outils de relance de Stripe vous aident à rattraper une part importante des échecs de paiement, ce qui réduit l'attrition involontaire.

  • Reporting des revenus automatisé : Stripe simplifie la comptabilité en automatisant la comptabilisation des revenus pour différents scénarios complexes.

  • Automatisation de la gestion des revenus et des finances : en automatisant la facturation, les paiements ainsi que la gestion de la fiscalité et des revenus, Stripe vous aide à augmenter votre chiffre d'affaire et à améliorer votre efficacité opérationnelle dans son ensemble.

En savoir plus sur Stripe Billing.

Envie de vous lancer ?

Créez un compte et commencez à accepter des paiements rapidement, sans avoir à signer de contrat ni à fournir vos coordonnées bancaires. N'hésitez pas à nous contacter pour discuter de solutions personnalisées pour votre entreprise.