Détection et prévention de la fraude à la carte bancaire : bonnes pratiques et stratégies pour les entreprises

Radar
Radar

Fight fraud with the strength of the Stripe network.

En savoir plus 
  1. Introduction
  2. Caractéristiques de la fraude à la carte bancaire
  3. Types de fraude à la carte bancaire
  4. Entreprises les plus vulnérables face à la fraude à la carte bancaire
  5. Prévention et détection de la fraude à la carte bancaire

Alors que le volume de transactions électroniques ne cesse d'augmenter, le potentiel d'exploitation des vulnérabilités des systèmes de paiement par les acteurs frauduleux fait de même. La fraude à la carte bancaire représente un enjeu croissant pour les entreprises du monde entier. Selon un rapport Nilson, les pertes associées se sont élevées à 28,65 milliards de dollars en 2021, d'où la nécessité pour les entreprises d'apprendre à détecter et à prévenir ce type de fraude.

Le passage aux transactions en ligne sans présentation de carte contribue à augmenter de manière significative le risque de fraude, en rendant plus difficile la vérification de l'authenticité des titulaires de carte bancaire. LexisNexis indique que pour chaque dollar de fraude, les entreprises américaines e-commerce encourent désormais un coût de 3,75 dollars, soit une augmentation de 20 % par rapport au coût de 3,13 dollars estimé pour 2019.

Ces statistiques soulignent l'importance d'une lutte proactive contre la fraude à la carte bancaire. La mise en œuvre de stratégies efficaces de détection et de prévention de la fraude participe, en effet, à la protection des revenus des entreprises et permet à ces dernières d'investir dans l'intégrité de leur expérience client.

Cet article rassemble les bonnes pratiques en matière de détection et de prévention de la fraude à la carte bancaire et vous explique en détail le rôle qu'il incombe aux entreprises de jouer et en quoi le fait de disposer de ressources appropriées en matière de prévention et de réduction de la fraude participe à renforcer leurs efforts.

Sommaire

  • Caractéristiques de la fraude à la carte bancaire
  • Types de fraude à la carte bancaire
  • Entreprises les plus vulnérables face à la fraude à la carte bancaire
  • Prévention et détection de la fraude à la carte bancaire

Caractéristiques de la fraude à la carte bancaire

La fraude à la carte bancaire constitue une catégorie de délit financier qui implique d'utiliser une carte bancaire, ses informations ou son compte associés afin de réaliser des achats ou d'obtenir des fonds sans le consentement du titulaire de la carte.

Types de fraude à la carte bancaire

La fraude à la carte bancaire s'appuie sur diverses stratégies, chacune conçue pour exploiter une vulnérabilité différente dans les systèmes de paiement. Chaque point de contact d'un système de paiement représente ainsi une cible pour les acteurs malveillants qui cherchent à profiter de toute faiblesse potentielle. Les types de fraude à la carte bancaire les plus courants sont notamment les suivants :

  • utilisation de cartes bancaires perdues ou volées :
    ce type de fraude survient lorsqu'un criminel parvient à se procurer la carte bancaire physique d'autrui, soit par vol, soit à la suite de sa perte par son titulaire. L'acteur malveillant utilise ensuite la carte en question pour effectuer des achats non consentis jusqu'à ce qu'elle soit déclarée perdue et désactivée ;

  • fraude sans présentation de la carte :
    la fraude sans présentation de la carte survient lorsqu'un acteur malveillant obtient les informations relatives à une carte bancaire (numéro, date d'expiration ou CVV) et les utilise pour effectuer des transactions non consenties en ligne, par téléphone ou par courrier, sans avoir recours à la carte physique. Pour obtenir ces informations, les acteurs malveillants passent par la violation de données, l'hameçonnage ou d'autres moyens à leur disposition ;

  • fraude par prise de contrôle de compte :
    ce type de situation survient lorsqu'un criminel obtient un accès non autorisé à un compte associé à une carte bancaire déjà existant, généralement par le biais d'une usurpation d'identité ou d'un hameçonnage. Cet accès lui permet ensuite de modifier les coordonnées associées au compte, de s'ajouter en tant qu'utilisateur autorisé ou de demander l'émission d'une nouvelle carte destinée à effectuer des achats frauduleux ;

  • fraude à la demande de carte :
    elle survient lorsqu'un criminel formule une demande de carte bancaire en utilisant des informations personnelles volées ou falsifiées. Une fois la carte en question reçue, celle-ci est ensuite utilisée pour réaliser des transactions frauduleuses, laissant la victime aux prises avec les conséquences financières associées ;

  • skimming :
    le skimming consiste à utiliser un petit dispositif électronique, ou « skimmer », pour capturer les informations de cartes bancaires à partir de leur bande magnétique, et ce, au cours de transactions légitimes, généralement au niveau d'un distributeur de billets ou d'un terminal de paiement. Les données recueillies sont ensuite utilisées pour créer des cartes contrefaites ou pour effectuer des transactions CNP (sans présentation de la carte) ;

  • hameçonnage classique et hameçonnage par téléphone :
    ces escroqueries utilisent les e-mails, les appels téléphoniques ou les SMS pour inciter les titulaires de cartes bancaires à en révéler les informations. Par exemple, un individu peut recevoir un e-mail qui semble provenir d'une banque ou d'un marchand en ligne légitime et qui l'invite à « confirmer » ses coordonnées bancaires via un lien ou par téléphone.

Cette liste des stratégies de fraude à la carte bancaire n'est pas exhaustive. Tout comme les autres types de fraude aux paiements, la fraude à la carte bancaire ne cesse de se réinventer pour s'aligner sur les progrès technologiques et la nature évolutive des systèmes de paiement.

Entreprises les plus vulnérables face à la fraude à la carte bancaire

Certains types d'entreprises peuvent être plus vulnérables à la fraude à la carte bancaire en raison de divers facteurs, notamment la nature de leurs transactions, les secteurs dans lesquels elles opèrent et les mesures de sécurité mises en place. Les entités les plus exposées à la fraude à la carte bancaire sont les suivantes :

  • e-commerce et marchands en ligne :
    ces entreprises sont plus exposées à la fraude dans la mesure où elles prennent en charge des transactions sans présentation de la carte, dans le cadre desquelles il est plus difficile de vérifier l'authenticité du titulaire. Par ailleurs, les transactions en ligne sont aussi plus sensibles aux violations de données, à l'hameçonnage et aux attaques de logiciels malveillants ;

  • petites entreprises :
    ces structures peuvent ne pas disposer des ressources nécessaires pour investir dans des systèmes robustes de prévention et de détection des fraudes. Souvent moins informées des dernières pratiques en matière de sécurité, elles sont plus vulnérables face aux différents types de fraude, notamment celle à la carte bancaire ;

  • entreprises des secteurs à haut risque :
    les structures des secteurs comme les jeux d'argent, les divertissements pour adultes et le tourisme, connaissent des taux plus élevés de contestation de paiement et de fraude. Les criminels qui sévissent dans ces secteurs sont motivés par la valeur plus élevée des transactions et le plus haut niveau d'anonymat qu'offrent ces entreprises ;

  • entreprises présentant une rotation importante du personnel :
    une importante rotation du personnel peut rendre difficile le maintien de pratiques de sécurité cohérentes et la formation adéquate des équipes à la prévention de la fraude. Dans certains cas, il peut arriver que les employés eux-mêmes s'adonnent à des activités frauduleuses en interne ;

  • entreprises présentant des mesures de sécurité insuffisantes :
    les entités qui manquent de mesures de sécurité solides, telles que le chiffrement, la tokenisation et le traitement sécurisé des paiements, sont davantage exposées à la fraude. Une sécurité insuffisante peut conduire à des violations de données et rendre les informations des clients plus accessibles aux criminels ;

  • commerçants stationnaires s'appuyant sur une technologie obsolète :
    les commerçants qui utilisent des systèmes de points de vente (PDV) ou des terminaux de paiement obsolètes sont supposément plus vulnérables au skimming et à d'autres types de fraude, dans la mesure où les technologies plus anciennes peuvent ne pas être dotées des dernières fonctionnalités de sécurité, comme le sont les lecteurs de carte à puce EMV.

Pour réduire leur vulnérabilité à la fraude à la carte bancaire, les entreprises se doivent d'investir dans des outils de prévention, de mettre en œuvre des mesures de sécurité strictes, de former leurs employés à reconnaître et à prévenir la fraude, et de se tenir informées des dernières tendances en matière de fraude et des bonnes pratiques qui en découlent.

Prévention et détection de la fraude à la carte bancaire

Diverses stratégies sont à la disposition des entreprises pour prévenir, détecter et gérer efficacement la fraude à la carte bancaire. L'adoption de ces mesures contribue à atténuer le risque de fraude et à minimiser les pertes financières. Retrouvez ci-dessous toutes les informations utiles concernant l'élaboration d'un plan global de détection et de prévention de la fraude, et les éléments spécifiques qu'il doit comporter :

  • Système de traitement sécurisé des paiements
    La mise en œuvre de systèmes de traitement des paiements sécurisés, tels que ceux qui utilisent la tokenisation et le chiffrement, permet de protéger les données sensibles des cartes bancaires pendant les transactions et de réduire le risque de violation.

  • Technologie de prise en charge des cartes à puce EMV
    Dans la mesure où les cartes à puce sont plus difficiles à contrefaire que les cartes à bande magnétique, l'utilisation de cartes à puce EMV et l'adoption de terminaux de paiement compatibles contribuent à réduire le risque de fraude en points de vente.

  • Service de vérification d'adresse (AVS) et code de vérification de carte bancaire (CVV)
    L'utilisation des systèmes de contrôle AVS et CVV permet de vérifier l'authenticité des transactions sans présentation de la carte et de minimiser le risque de fraude.

  • Outils de détection de la fraude
    L'utilisation d'outils de détection de la fraude, en particulier ceux qui s'appuient sur des algorithmes de machine learning et sur l'analyse comportementale, permet de repérer les transactions suspectes avant qu'elles ne soient traitées.

  • Formation des employés
    Il est important que les employés puissent reconnaître et prévenir la fraude pour réduire le risque d'activité frauduleuse, en particulier dans les environnements e-commerce.

  • Surveillance régulière
    Un suivi régulier des transactions et des comptes clients peut aider les entreprises à identifier les mécanismes inhabituels et à détecter rapidement les fraudes potentielles.

  • Gestion des contestations de paiement
    La mise en place d'un système de gestion des contestations de paiement aide les entreprises à suivre, à analyser et à gérer efficacement ces demandes, qui peuvent être un indicateur de fraude.

Avec une solution complète de protection contre la fraude, comme Stripe Radar, vous pouvez prévenir et détecter efficacement la fraude à la carte bancaire. Stripe Radar s'appuie, en effet, sur des algorithmes avancés de machine learning et sur un vaste réseau mondial de données pour identifier et bloquer les transactions frauduleuses. L'utilisation d'une telle solution de protection contre la fraude présente notamment les avantages ci-dessous.

  • Règles personnalisables : créez des règles personnalisées en fonction du profil de risque unique de votre entreprise, de façon à éviter les faux positifs et à empêcher le blocage des transactions légitimes.

  • Apprentissage dynamique : les modèles de machine learning de Stripe Radar sont continuellement mis à jour avec de nouvelles données, ce qui permet au système de s'adapter à l'évolution des mécanismes de fraude et des tendances associées.

  • Analyses complètes : Stripe Radar vous fournit des informations et des analyses approfondies sur vos transactions, pour vous permettre de surveiller les mécanismes de fraude et de prendre des décisions éclairées en matière d'atténuation des risques.

  • Intégration à d'autres produits Stripe : Stripe Radar est conçu pour fonctionner de façon fluide avec les autres solutions Stripe, au profit d'un écosystème de paiement et de prévention de la fraude solide et cohérent.

L'application de ces stratégies et la collaboration avec un prestataire de services de protection contre la fraude contribuent à réduire considérablement la vulnérabilité des entreprises face à la fraude à la carte bancaire, ainsi qu'à limiter les pertes financières. Pour en savoir plus sur l'utilisation de Stripe Radar, rendez-vous sur cette page.

Envie de vous lancer ?

Créez un compte et commencez à accepter des paiements rapidement, sans avoir à signer de contrat ni à fournir vos coordonnées bancaires. N'hésitez pas à nous contacter pour discuter de solutions personnalisées pour votre entreprise.