Quelles sont les étapes de création d'une start-up ? De quoi s'agit-il, et quel est leur mode de financement ?

Atlas
Atlas

Start your company in a few clicks and get ready to charge customers, hire your team, and fundraise.

Learn more 
  1. Introduction
  2. Quelles sont les étapes dévolution dune start-up ?
    1. Stade de préamorçage
    2. Stade damorçage
    3. Phase préliminaire
    4. Phase finale
    5. Phase de sortie

Une start-up bénéficie d'un financement massif à l'échelle mondiale. Alors que le financement du capital-risque, qui représente la source de financement la plus importante d'une start-up, a régressé en 2023, quelque 60,5 milliards de dollars de financement mondial ont été enregistrés au deuxième trimestre 2023. Pour comprendre de quelle manière une start-up exploite ce financement, vous devez vous familiariser avec le cycle de vie de ce type d'entreprise. Depuis les premiers jours de l'idéation et de la conception jusqu'à la période de croissance exponentielle et de revenus élevés, chaque étape du parcours d'une start-up est financée par des montants et des sources de différente nature.

Bien qu'il existe des similitudes entre des start-up parvenues à un même stade de développement (indépendamment de leur secteur d'activité), leur progression d'un stade à l'autre obéit à des calendriers distincts. Une entreprise donnée peut par exemple passer de la phase de préamorçage à celle d'introduction en bourse en cinq ans, là où une autre aura besoin de cinq ans entre la levée de fonds de série A et la levée de fonds de série B. Pourtant, sur le long terme, aucune start-up n'est plus susceptible qu'une autre de réussir. Pour qu'une start-up franchisse aisément ses différentes étapes de croissance, il est nécessaire d'analyser en temps réel les facteurs qui régissent son activité spécifique, sans trop se fier à ce que les autres entreprises ont réalisé.

L'article qui suit présente les étapes par lesquelles transite une start-up, les enjeux et objectifs prioritaires respectifs, ainsi que le mode de financement préconisé à chaque phase.

Sommaire

  • Quelles sont les étapes d'évolution d'une start-up ?
    • Stade de préamorçage
    • Stade d'amorçage
    • Phase préliminaire
    • Phase finale
    • Phase de sortie

Quelles sont les étapes d'évolution d'une start-up ?

Les étapes du cycle de vie d'une start-up peuvent se décomposer de diverses manières. Dans certains cas, trois grandes étapes sont identifiées : phase préliminaire, phase de croissance et phase finale. Bien qu'il soit possible de classer avec précision n'importe quelle start-up dans l'une de ces catégories, il est plus courant de définir l'évolution d'une start-up par le biais d'un cadre en cinq étapes plus détaillé. Ce cadre décrit les étapes de financement progressif par lesquelles transitent de nombreuses sociétés start-up.

À cet égard, le calendrier est variable : plusieurs années peuvent être nécessaires à une start-up donnée pour passer à l'échelon supérieur, tandis que d'autres n'auront besoin que de quelques mois, voire pourront ignorer complètement certaines étapes. Pour autant, les start-up partagent certains traits importants à chaque étape. Ce cadre est donc utile pour acquérir une connaissance rapide et générale sur une start-up donnée. Voici les différentes étapes, les priorités de la start-up à chaque étape, ainsi que leur mode de financement.

Stade de préamorçage

Déroulement : la phase de préamorçage constitue la première étape de croissance d'une start-up. À ce niveau, les fondateurs fixent les raisons essentielles pour lesquelles ils établissent leur nouvelle entreprise. Dans cette optique, ils déterminent la nature de leur activité, décrivent les problématiques qu'ils entendent résoudre, définissent leur différenciation sur le marché et élaborent un plan pour concrétiser leur vision.

Voici quelques-unes des questions importantes à se poser au cours de la phase de préamorçage :

  • Quelle problématique cherchons-nous à résoudre ?
  • Quelle solution proposons-nous ?
  • Quelles sont les opportunités de marché existantes pour résoudre cette problématique ?
  • Qui sont les publics confrontés à cette problématique ?
  • Qui d'autre propose actuellement une solution ?
  • En quoi notre nouvelle solution se distingue-t-elle ou est-elle meilleure que les solutions existantes ?
  • Comment se présente un produit minimum viable (MVP) de cette solution ?
  • Quelles sont les ressources nécessaires pour mettre le MVP sur le marché ?

Mode de financement d'une start-up en phase de préamorçage : financement personnel, famille, amis, accélérateurs, financement participatif, fonds de préamorçage et investisseurs providentiels.

Stade d'amorçage

Déroulement : la phase d'amorçage consiste à valider la vision exposée par les fondateurs lors de la phase de préamorçage. C'est à ce stade que l'équipe commence à tester l'idée commerciale de base, à perfectionner progressivement ses connaissances et à affiner son approche. Durant cette phase, la plupart des entreprises ne réalisent qu'un chiffre d'affaires modeste, mais leur objectif est de croître lentement tout en explorant l'orientation de l'activité.

Dans la plupart des cas, la phase d'amorçage d'une start-up s'articule autour du concept d'adéquation produit-marché. Cette adéquation produit-marché vise à satisfaire les besoins d'un public spécifique en répondant à la question suivante : « Notre offre correspond-elle parfaitement à sa position unique sur le marché ? ».

L'adéquation produit-marché est un concept complexe à appliquer pour une entreprise spécifique, ce qui explique en partie son caractère crucial dans les activités d'amorçage. Une start-up en phase d'amorçage s'appuie généralement sur des fonds d'amorçage pour démontrer l'adéquation produit-marché, puis mise sur cet acquis pour obtenir des fonds supplémentaires lors d'une négociation de série A qui a lieu au cours de la phase initiale. Avant qu'une start-up ne soit en mesure d'évaluer sa capacité à atteindre l'adéquation produit/marché, elle doit définir à quoi ressemblera cette étape, ainsi que les indicateurs de performance permettant d'évaluer avec précision le degré de réalisation de cet objectif. Au terme de la phase d'amorçage, la start-up doit avoir une idée précise de ce qu'elle doit faire, de la façon d'y parvenir et des moyens de mesurer son succès.

Comment une start-up en phase d'amorçage est-elle financée ? fonds d'amorçage, syndication, investisseurs providentiels et investisseurs de capital-risque

Phase préliminaire

Déroulement : alors que la phase d'amorçage consiste avant tout à explorer et à valider l'approche d'une start-up en vue de résoudre un problème donné pour un marché spécifique, la phase préliminaire est celle où une start-up exécute sa stratégie de mise sur le marché, commence à fonctionner de manière plus complète sur le plan commercial et développe son chiffre d'affaires.

Grâce à une meilleure compréhension des besoins et opportunités de son activité, la start-up s'engage alors généralement dans le recrutement de personnel supplémentaire. L'objectif est ici de s'appuyer sur la phase d'amorçage pour donner vie à l'entreprise et la préparer à passer à l'échelon supérieur.

Comment une start-up en phase préliminaire est-elle financée ? Les étapes de financement au stade préliminaire se déclinent en cycles de série A et de série B, généralement dirigés par des sociétés de capital-risque et des sociétés de capital-risque d'entreprise.

Phase finale

Déroulement : la start-up parvenue en phase finale fonctionne déjà depuis plusieurs années, a acquis une notoriété stable sur son marché et dégage des revenus considérables. Elle est concernée par deux préoccupations interdépendantes : sa croissance et sa stratégie de sortie. Une start-up en phase finale s'efforce par tous les moyens de renforcer durablement sa valorisation en vue de préparer sa sortie. Au cours de cette période, la start-up est susceptible d'envisager tout ou partie des méthodes de croissance suivantes :

  • Diversification de ses types de produits ou services
  • Pénétration de nouveaux segments de marché adjacents à son marché principal
  • Acquisition d'autres entreprises, souvent des concurrents plus petits ou des start-up de niche qui commercialisent des produits ou services spécialisés, afin d'ajouter une nouvelle dimension pertinente à sa propre offre.

Comment une start-up en phase finale est financée : les cycles de financement en phase finale comprennent la série C et toutes les séries ultérieures, lesquelles incluent généralement la participation de sociétés de capital-risque, de sociétés de capital-investissement, de sociétés de croissance, de sociétés de capital-risque d'entreprise, d'offices familiaux et de fonds souverains.

Phase de sortie

Déroulement : il existe deux types de sorties favorables pour une start-up, à savoir l'acquisition ou l'introduction en bourse.

  • Acquisition
    Lors d'une acquisition, une entreprise est rachetée par une autre. Dans ce cas, l'entreprise acquise, y compris ses actifs et sa propriété intellectuelle, deviennent une partie intégrante légale de l'entreprise acquéreuse.

  • Introduction en bourse
    L'introduction en bourse désigne le moment où une start-up accède à la cotation publique sur les marchés. Une start-up est une entreprise privée, mais à la suite d'une introduction en bourse, elle acquiert le statut de société cotée en bourse dont les actions peuvent être acquises par tout individu.

Lors d'une acquisition ou d'une introduction en bourse, les modalités afférentes sont fixées par la valorisation de la start-up. Dans le cas d'une acquisition, la valorisation détermine le cours de vente. Lorsqu'une start-up entre en bourse, son évaluation à ce moment-là détermine le cours de l'action.

L'évaluation est fondée sur son chiffre d'affaires et sa croissance, mais il n'existe aucune formule permettant de déterminer de manière universelle l'évaluation de chaque start-up. Différentes méthodes permettent de calculer la valorisation d'une start-up, et la capacité à s'accorder sur ce point entre pour une part importante dans le processus de négociation.

Mode de financement des sorties de start-up : les acquisitions sont généralement financées par une combinaison de fonds en numéraire et d'actions. Dans le cas d'une introduction en bourse, l'entreprise cesse d'être privée et le grand public a la possibilité d'acheter des actions. Certaines introductions en bourse sont en quelque sorte financées par une ou plusieurs banques qui mettent de l'argent à disposition dans le but d'acheter les actions d'une société juste avant sa cotation en bourse.

Envie de vous lancer ?

Créez un compte et commencez à accepter des paiements rapidement, sans avoir à signer de contrat ni à fournir vos coordonnées bancaires. N'hésitez pas à nous contacter pour discuter de solutions personnalisées pour votre entreprise.