Notions de base sur les paiements internationaux : définition et fonctionnement

Payments
Payments

Accept payments online, in person, and around the world with a payments solution built for any business—from scaling startups to global enterprises.

Learn more 
  1. Introduction
  2. En quoi consiste un paiement international ?
  3. En quoi les paiements internationaux diffèrent-ils des paiements nationaux
  4. À quoi servent les paiements internationaux ?
  5. Types de paiements internationaux
  6. Systèmes de paiement internationaux
  7. Meilleures pratiques pour l’envoi et la réception de paiements internationaux

En gérant efficacement leurs paiements internationaux, les entreprises peuvent s’étendre au-delà de leurs marchés nationaux, sécuriser leurs chaînes d’approvisionnement mondiales et puiser dans des viviers de talents diversifiés.

Cependant, l’envoi et la réception de paiements internationaux peuvent s’avérer complexes. Les réglementations financières, les risques géopolitiques et les fluctuations des taux de change peuvent constituer des défis importants. Il est essentiel pour toute entreprise qui aspire à opérer et à prospérer sur un marché mondial de maîtriser les subtilités des paiements internationaux.

Nous allons vous présenter les types de paiements internationaux les plus communs, les réseaux qui les facilitent ainsi que les solutions qui s’offrent aux entreprises afin qu’elles puissent les gérer avec succès.

Sommaire

  • En quoi consiste un paiement international ?
  • En quoi les paiements internationaux diffèrent-ils des paiements nationaux
  • À quoi servent les paiements internationaux ?
  • Types de paiements internationaux
  • Systèmes de paiement internationaux
  • Meilleures pratiques pour l’envoi et la réception de paiements internationaux

En quoi consiste un paiement international ?

Les paiements internationaux, également désignés sous le nom de paiements transfrontaliers, sont des transactions dont le payeur et le bénéficiaire sont basés dans des pays différents. Ces paiements sont essentiels pour les entreprises qui ont des fournisseurs, des sous-traitants, des employés, des clients ou des partenaires internationaux.

Ces transactions impliquent souvent le transfert d’argent d’une devise à une autre. Compte tenu de la nature internationale de ces transactions, les entreprises qui envoient ou reçoivent des paiements internationaux doivent respecter scrupuleusement les réglementations, les pratiques bancaires et les taux de change des pays d’origine et de destination. Nous aborderons ici les meilleures pratiques en matière d’envoi et de réception de paiements internationaux.

Les paiements internationaux sont essentiels au commerce mondial, car ils facilitent les échanges entre les pays et permettent aux entreprises d’étendre leurs activités au-delà de leurs frontières nationales. Ces paiements englobent un large éventail d’activités commerciales, notamment le paiement de marchandises à des fournisseurs étrangers, la rémunération d’employés internationaux et la réception de paiements de la part de clients étrangers.

En quoi les paiements internationaux diffèrent-ils des paiements nationaux

Les paiements internationaux et les paiements nationaux ont un objectif commun : transférer des fonds d’une entité à une autre. Cependant, leurs processus, leur complexité et les facteurs qui les influencent diffèrent considérablement. Voici les principales différences entre les paiements internationaux et nationaux :

  • Change de devises
    Les paiements nationaux n’impliquent qu’une seule devise, tandis que les paiements internationaux impliquent souvent une conversion de devises. Cela expose les entreprises au risque de change, car la valeur des devises peut fluctuer entre le moment où la transaction est initiée et celui où elle est achevée.

  • Conformité réglementaire
    Les paiements nationaux suivent généralement un ensemble unique de réglementations bancaires et financières locales. En revanche, les paiements internationaux doivent respecter les règles en vigueur dans les pays d’origine et de destination, ce qui peut se révéler plus complexe et plus difficile à gérer.

  • Délai de traitement
    Les paiements nationaux ont tendance à être traités plus rapidement en raison de procédures bancaires plus simples. Toutefois, les paiements internationaux demandent souvent plus de temps, car ils doivent passer par un plus grand nombre de systèmes bancaires et de points de contrôle.

  • Coûts des transactions
    Les paiements nationaux sont généralement moins coûteux pour les entreprises, car les intermédiaires sont moins nombreux et les frais de traitement moins élevés. Les paiements internationaux ont tendance à coûter plus cher aux entreprises, en raison des frais de conversion de devises, des frais de virement ainsi que des frais facturés par les banques intermédiaires et réceptrices.

  • Facteurs de risque
    Les paiements internationaux impliquent des risques supplémentaires, notamment sur le plan géopolitique, mais aussi en matière de sanctions internationales et ils sont plus vulnérables à la fraude aux paiements. Le paysage réglementaire peut évoluer rapidement dans certains pays, ce qui accroît le risque global. Les paiements qui chevauchent les frontières internationales sont également plus susceptibles de faire l’objet d’une non-conformité accidentelle.

  • Intermédiaires
    Les paiements nationaux impliquent généralement peu d’intermédiaires, souvent uniquement les banques émettrices et réceptrices. Les paiements internationaux, quant à eux, peuvent impliquer plusieurs institutions financières dans différents pays, en plus des réseaux de paiement, chacun ayant ses propres procédures et frais.

Si les deux types de paiements remplissent la même fonction de base, les paiements internationaux impliquent des complexités supplémentaires qui nécessitent une planification et une gestion minutieuses de la part des entreprises.

À quoi servent les paiements internationaux ?

Les paiements internationaux sont utilisés à diverses fins dans le commerce mondial :

  • Achat de biens et de services
    De nombreuses entreprises se procurent des biens, des matières premières ou des services auprès de fournisseurs étrangers afin de bénéficier d’une meilleure rentabilité, d’une meilleure qualité ou d’autres avantages. Par exemple, un constructeur automobile américain peut acheter des pièces détachées spécifiques à un fournisseur en Allemagne. Pour payer le fournisseur, le fabricant américain effectue un paiement international.

  • Versements de salaires à des employés ou à des sous-traitants internationaux
    En raison de la popularité du travail à distance, les entreprises travaillent souvent avec des employés ou des entrepreneurs indépendants situés dans différents pays. Par exemple, une entreprise technologique basée au Royaume-Uni pourrait embaucher un ingénieur logiciel en Inde, dont elle paierait le salaire au moyen de paiements internationaux.

  • Paiement de dividendes ou d’intérêts
    Lorsqu’une entreprise fait appel à des investisseurs internationaux ou emprunte de l’argent auprès de prêteurs internationaux, elle est amenée à effectuer des paiements internationaux. Par exemple, si une entreprise chinoise inscrit ses actions à la Bourse de New York et a des actionnaires américains, elle enverra des dividendes à ces actionnaires en utilisant des paiements internationaux. De même, si une entreprise brésilienne contracte un emprunt auprès d’une banque au Japon, elle paiera des intérêts par le biais d’un paiement international.

  • Activités d’investissement
    Des entreprises peuvent investir dans d’autres entreprises, des projets ou des biens immobiliers à l’étranger. Par exemple, si une société australienne de capital-risque investit dans une start-up technologique à Singapour, elle transférera ces fonds par le biais d’un paiement international.

  • Acquisition d’actifs
    Les entreprises peuvent acheter des actifs dans d’autres pays dans le cadre de leurs opérations ou de leurs stratégies d’expansion. Par exemple, une société minière canadienne peut acquérir une mine en Afrique du Sud et effectuer le paiement de cet achat dans le cadre d’une transaction internationale.

  • Transactions sur les marchés financiers
    Lorsqu’elles négocient sur des marchés financiers étrangers, les entreprises doivent souvent effectuer des paiements transfrontaliers. Par exemple, si un fonds spéculatif européen achète des actions américaines, il effectuera un paiement international.

  • Paiement des frais de voyage et des dépenses
    Lorsque des employés se rendent à l’étranger pour des raisons professionnelles et engagent des dépenses que l’entreprise doit couvrir, cette dernière peut régler ces paiements au moyen d’une transaction internationale. Par exemple, si un cadre d’une entreprise mexicaine effectue un voyage d’affaires en France, l’entreprise peut payer directement l’hôtel français au moyen d’un paiement international.

  • Dons caritatifs
    Les sociétés apportent souvent leur contribution à des organisations caritatives étrangères dans le cadre de leurs initiatives en matière de responsabilité sociale. Par exemple, après une catastrophe naturelle survenue aux Philippines, une entreprise suédoise peut faire un don afin de soutenir les efforts de secours en utilisant un paiement international.

L’économie mondiale étant de plus en plus interconnectée, les paiements internationaux continueront à jouer un rôle essentiel afin de faciliter un large éventail de transactions commerciales. En comprenant ces utilisations, les entreprises peuvent planifier leurs opérations internationales et leurs stratégies financières, tout en envisageant de manière plus large ce qui pourrait être fait à l’avenir.

Types de paiements internationaux

Les paiements internationaux peuvent prendre de nombreuses formes et leur choix dépend de facteurs tels que le coût, le montant des transactions, la rapidité du transfert ainsi que les exigences propres à l’expéditeur et au destinataire.

Vous trouverez ci-dessous quelques exemples de paiements internationaux courants.

  • Virements bancaires
    Les virements bancaires sont une méthode fiable et sécurisée pour envoyer de grosses sommes d’argent à l’international. En règle générale, les virements bancaires sont utilisés pour effectuer des transactions importantes, par exemple l’achat d’un bien immobilier ou le paiement de fournisseurs à l’étranger. Les banques et les institutions financières s’occupent généralement de gérer ces transferts, qui sont des transferts directs de banque à banque.

  • Chèques internationaux
    Bien qu’ils soient moins courants en raison de leur délai de traitement, les chèques internationaux constituent une autre option pour effectuer des paiements transfrontaliers. Il s’agit de chèques physiques émis par une banque d’un pays et pouvant être encaissés dans un autre pays. Ils peuvent être utilisés à diverses fins, par exemple pour payer des fournisseurs ou envoyer de l’argent à des particuliers.

  • Courtiers en devises (Forex)
    Les courtiers en devises peuvent aider les entreprises et les particuliers à convertir et à transférer de l’argent à l’échelle internationale à des taux de change compétitifs. Ces services sont souvent utilisés pour effectuer des transferts récurrents ou conséquents, par exemple pour payer du personnel ou des fournisseurs à l’étranger, car ils permettent de réaliser des économies par rapport aux virements bancaires traditionnels.

  • Mandats internationaux
    Les mandats internationaux, qui sont prépayés et donc considérés comme plus sûrs que d’autres options de paiement, sont souvent utilisés pour envoyer de petites sommes d’argent à l’étranger (par exemple pour des dons personnels ou de petits achats).

  • Plateformes de paiement en ligne
    Les plateformes de paiement en ligne comme Stripe sont couramment utilisées pour effectuer des paiements internationaux, en particulier pour les transactions e-commerce. Ces plateformes servent généralement à effectuer de petites transactions en raison de leur facilité d’utilisation et de leur rapidité, mais elles peuvent également prendre en charge des transactions plus conséquentes.

  • Transferts de cryptomonnaies
    Bien que les cryptomonnaies telles que le Bitcoin et l’Ethereum ne soient pas universellement acceptées, elles permettent d’effectuer des transferts internationaux rapides et peu coûteux sans passer par un système bancaire traditionnel. Elles sont généralement utilisées dans le cadre de transactions pair-à-pair ou par des entreprises qui ont adopté les cryptomonnaies comme mode de paiement.

Chaque type de paiement international a ses points forts et ses points faibles, et la meilleure option dépend des besoins et des spécificités des entreprises concernées. Les facteurs à prendre en considération sont le volume et la fréquence des transactions, les pays concernés, le coût et la rapidité de la méthode, ainsi que les préférences ou les exigences de l’expéditeur et du destinataire.

Systèmes de paiement internationaux

Les systèmes de paiement internationaux sont nécessaires afin de faciliter les transactions transfrontalières. Ces systèmes fournissent l’infrastructure nécessaire au transfert de fonds entre les institutions financières, souvent entre des pays et des devises différents. Voici quelques-uns des principaux systèmes de paiement internationaux :

  • SWIFT (Society for Worldwide Interbank Financial Telecommunication)
    SWIFT est une coopérative détenue par ses membres qui fournit des services de messagerie sécurisée utilisés par plus de 11 000 institutions financières dans plus de 200 pays. SWIFT est un intermédiaire qui ne transfère pas de fonds par lui-même, mais envoie des ordres de paiement qui sont réglés par les comptes que les institutions ont entre elles à cette fin. SWIFT est utilisé pour effectuer différents types de transactions internationales, notamment pour effectuer des transferts d’argent, émettre des lettres de crédit et traiter des opérations sur titres.

  • SEPA (Espace unique de paiement en euros)
    Le SEPA rationalise la manière dont les paiements dématérialisés sont effectués dans toute l’Europe. Grâce à ce système, les consommateurs, les entreprises et les administrations publiques européens peuvent envoyer et recevoir des virements, des paiements par débit direct et des paiements par carte selon les mêmes conditions de base, les mêmes droits et les mêmes obligations, quelle que soit leur localisation en Europe.

  • Fedwire (Federal Reserve Wire Network)
    Géré par la Réserve fédérale des États-Unis, le système Fedwire est un système de règlement brut en temps réel utilisé pour effectuer des transferts de fonds électroniques. Les institutions financières utilisent Fedwire pour effectuer des paiements nationaux et internationaux de grande valeur en dollars américains, pour lesquels les délais sont cruciaux.

  • CHAPS (Clearing House Automated Payment System)
    CHAPS est un système de paiement basé au Royaume-Uni qui permet de transférer des fonds le jour même pour les transactions de grande valeur. S’il sert principalement à effectuer des virements nationaux, il peut également être utilisé pour effectuer certains types de transactions internationales en livres sterling ou en euros.

  • TARGET2 (Trans-European Automated Real-time Gross Settlement Express Transfer System)
    Il s’agit du système de règlement brut en temps réel (RTGS) pour l’euro. Il est utilisé pour effectuer des virements en euros d’un montant élevé entre des banques situées dans des pays de l’Union européenne.

  • CLS (Continuous Linked Settlement)
    Il s’agit d’un système spécialisé conçu pour éliminer le risque de règlement des opérations de change. Il règle simultanément les deux parties d’une transaction de change au moyen des devises de ses 18 membres, qui regroupent un grand nombre des plus grandes économies du monde.

  • CIPS (China International Payment System)
    Lancé par la Banque populaire de Chine, le CIPS facilite la compensation et le règlement des transactions transfrontalières et offshore en Renminbi (RMB), dans le but d’internationaliser la monnaie chinoise.

Ces systèmes sont essentiels au fonctionnement du système financier mondial et permettent aux fonds de franchir les frontières de manière rapide, sûre et efficace. Chacun d’entre eux a son propre objectif, qu’il s’agisse d’un type de transaction particulier (comme SWIFT), d’une devise spécifique (comme TARGET2 pour les euros) ou d’une région géographique (comme SEPA pour l’Europe).

Meilleures pratiques pour l’envoi et la réception de paiements internationaux

La gestion des paiements internationaux peut s’avérer complexe et les entreprises doivent respecter certaines bonnes pratiques afin de garantir la sécurité, la conformité et l’efficacité des transactions. Vous trouverez ci-dessous quelques bonnes pratiques clés :

  • Évaluez les coûts
    Avant de choisir un moyen de paiement international, assurez-vous de bien évaluer l’ensemble des coûts qu’il implique. Cela comprend les frais de transaction, les frais de conversion de devises ainsi que les éventuels frais d’intermédiation bancaire.

  • Suivez l’évolution des taux de change
    Les taux de change fluctuent constamment et peuvent avoir un impact significatif sur le coût des paiements internationaux. Surveillez régulièrement ces taux afin de comprendre leur impact sur vos transactions et envisagez de mettre en place des stratégies de couverture afin de gérer le risque de change.

  • Veillez au respect des réglementations
    Les réglementations relatives aux transactions financières varient d’un pays à l’autre. Tout manquement peut entraîner des conséquences juridiques et des amendes coûteuses, sans parler des risques que cela comporte pour la réputation de votre entreprise. Il est important de s’assurer que vous comprenez et respectez les réglementations en vigueur dans les pays d’origine et de destination, ainsi que dans toute autre juridiction pertinente.

  • Tenez des registres précis
    La tenue de registres précis et exhaustifs est essentielle à des fins d’audit, de conformité réglementaire et de gestion financière optimale. Conservez des registres détaillés de toutes vos transactions internationales, en indiquant la date, le montant, le taux de change, les frais et les coordonnées de l’autre partie.

  • Vérifiez les informations du bénéficiaire
    Vérifiez toujours les informations du bénéficiaire avant d’effectuer un paiement international. De petites erreurs relatives aux numéros de compte, aux numéros de routage ou aux adresses peuvent entraîner des retards, des frais supplémentaires ou l’envoi d’un paiement sur le mauvais compte.

  • Utilisez des méthodes de paiement sécurisées et fiables
    Veillez à toujours utiliser des méthodes sécurisées et fiables pour effectuer des paiements internationaux. Tenez compte de la réputation et de la fiabilité du prestataire de services de paiement auquel vous faites appel, de ses mécanismes de sécurité ainsi que de son service d’assistance à la clientèle en cas de problème.

  • Établissez des conditions de paiement claires dans les contrats
    Lorsque vous traitez avec des clients ou des fournisseurs internationaux, définissez clairement les conditions de paiement dans les contrats. Cela concerne notamment la devise de paiement, la responsabilité des frais de transaction, les délais de paiement et les éventuelles pénalités de retard.

  • Faites attention aux fraudes potentielles
    Malheureusement, les paiements internationaux peuvent être la cible de fraudes. Informez-vous sur les escroqueries courantes, telles que les tentatives d’hameçonnage ou les arnaques aux fausses factures, et formez votre personnel pour qu’il sache les reconnaître et y faire face. Vérifiez toujours toute modification apportée aux informations de paiement et envisagez d’utiliser des moyens de paiement sécurisés qui offrent une protection contre la fraude.

En adhérant à ces bonnes pratiques, les entreprises peuvent effectuer des paiements internationaux de manière fluide et en toute conformité, tout en minimisant les risques associés et en profitant des opportunités de croissance que les paiements internationaux peuvent apporter. Pour en savoir plus sur les solutions disponibles pour accepter les paiements internationaux de vos clients, consultez notre guide.

Envie de vous lancer ?

Créez un compte et commencez à accepter des paiements rapidement, sans avoir à signer de contrat ni à fournir vos coordonnées bancaires. N'hésitez pas à nous contacter pour discuter de solutions personnalisées pour votre entreprise.