Notions de base sur le traitement des cartes bancaires : principe de fonctionnement, coût et bonnes pratiques

Payments
Payments

Accept payments online, in person, and around the world with a payments solution built for any business—from scaling startups to global enterprises.

Learn more 
  1. Introduction
  2. Le principe du traitement des cartes bancaires
  3. Les principaux composants
  4. Le déroulement du processus
    1. 1. Le déclenchement de la transaction
    2. 2. La demande dautorisation
    3. 3. La demande dautorisation
    4. 4. La réponse à la demande dautorisation
    5. 5. La finalisation de la transaction
    6. 6. Le virement des fonds
  5. Les prestataires de services de traitement des cartes bancaires
  6. Les coûts liés au traitement des cartes bancaires
  7. Les bonnes pratiques à appliquer

Dans un contexte de croissance rapide de l'e-commerce et de diversification des moyens de paiement, il devient de plus en plus important pour les entreprises de s'adapter aux nouveaux modes de transaction. Selon une étude réalisée en 2023 par Forbes Advisor, seuls 9 % des Américains règlent majoritairement leurs achats en liquide. Plus de la moitié des personnes interrogées (54 %) préfèrent utiliser une carte de débit physique ou virtuelle, tandis que 36 % d'entre eux adoptent comme moyen de paiement principal une carte de crédit physique ou virtuelle.

Les systèmes de paiement avancés permettent aux entreprises de proposer un processus de transaction simple, sûr et efficace dans le but d'augmenter leur chiffre d'affaires et d'améliorer l'expérience de leurs clients. Nous allons examiner les aspects centraux du traitement des cartes bancaires : les principaux composants du système, les frais de traitement des cartes bancaires et différentes stratégies permettant de créer et de maintenir un système très performant. Découvrez tout ce qu'il y a à savoir à ce sujet.

Sommaire

  • Le principe du traitement des cartes bancaires
  • Les principaux composants
  • Le déroulement du processus
  • Les prestataires de services de traitement des cartes bancaires
  • Les coûts liés au traitement des cartes bancaires
  • Les bonnes pratiques à appliquer

Le principe du traitement des cartes bancaires

Le traitement des cartes bancaires est le système qui permet aux entreprises d'accepter les paiements par carte bancaire de leurs clients. Il rend les transactions plus faciles, plus sûres et élargit l'éventail des modalités de paiement proposées, ce qui a pour effet d'augmenter les ventes.

Les principaux composants

Le traitement des cartes bancaires comprend plusieurs éléments qui fonctionnent en synergie. Voici un aperçu des différents acteurs impliqués :

  • Le titulaire de la carte
    Le titulaire de la carte est le client détenteur d'une carte bancaire émise par une banque ou une institution financière.

  • Le marchand
    Il s'agit de l'entreprise ou de l'individu qui vend des biens et services et accepte des paiements par carte bancaire.

  • La banque acquéreuse
    La banque acquéreuse, ou acquéreur, est l'institution financière à laquelle l'entreprise fait appel pour traiter ses transactions par carte bancaire. Elle reçoit les informations de paiement envoyées par l'entreprise et communique avec la banque émettrice pour obtenir une autorisation.

  • La banque émettrice
    La banque émettrice, ou émetteur, est la banque ou l'institution financière qui délivre la carte bancaire au titulaire. Elle approuve ou refuse les transactions en fonction de différents facteurs, comme le crédit disponible du titulaire de la carte et l'état de son compte.

  • Les réseaux de cartes
    Les réseaux de cartes sont des organismes (par exemple Visa, Mastercard, American Express et Discover) qui fournissent l'infrastructure nécessaire aux transactions par carte bancaire et en fixent les règles. Ils servent d'intermédiaire entre banque acquéreuse et banque émettrice pour faciliter la communication, l'envoi de la demande d'autorisation et le virement des fonds.

  • La plateforme de paiement
    Il s'agit d'un outil servant à transmettre les informations de paiement du système de point de vente (PDV) ou de la plateforme d'e-commerce de l'entreprise à la banque acquéreuse en vue de leur traitement. La plateforme de paiement chiffre les données du titulaire de la carte et garantit la conformité de la transaction aux normes de sécurité.

  • Le prestataire de services de paiement
    Un prestataire de services de paiement (ou de services de traitement des paiements) est une entreprise qui gère le processus de transaction pour le compte de la banque acquéreuse. Parmi les tâches qui lui incombe figurent la communication avec les réseaux de paiement, l'envoi de la demande d'autorisation et la gestion du processus de virement des fonds.

  • Le système de PDV
    Il s'agit du système matériel et logiciel dont les entreprises se servent pour accepter des paiements par carte bancaire : un lecteur de carte ou un terminal de PDV pour les paiements par TPE, la plateforme d'e-commerce et la plateforme de paiement pour les transactions en ligne.

Ces entités ont pour mission de veiller à la sécurité des transactions par carte bancaire, de garantir leur efficacité et de se conformer aux réglementations et normes du secteur. L'objectif ? Offrir aux clients comme aux entreprises une expérience de paiement facile et rapide.

Le déroulement du processus

Le traitement des cartes bancaires passe par toute une série d'étapes qui permettent aux entreprises d'accepter et de traiter des paiements de ce type. Vous trouverez ci-dessous un aperçu du processus :

1. Le déclenchement de la transaction

Le client communique à l'entreprise les données relatives à sa carte bancaire. Pour cela, il peut soit faire glisser sa carte dans un terminal de PDV, l'y insérer ou la présenter, soit saisir ses informations de carte sur un site d'e-commerce ou une application mobile.

2. La demande d'autorisation

La plateforme de paiement transmet les informations de paiement de manière sécurisée (après chiffrement) à la banque acquéreuse de l'entreprise. Celle-ci envoie ensuite les données de la transaction au réseau de paiement approprié pour amorcer le processus d'autorisation.

3. La demande d'autorisation

Le réseau de paiement achemine la transaction à la banque émettrice, qui vérifie le compte du titulaire de la carte, s'assure de la disponibilité du crédit ou des fonds et évalue le risque associé à l'opération. La banque émettrice autorise ou rejette la transaction en fonction de ces facteurs.

4. La réponse à la demande d'autorisation

La banque émettrice envoie la réponse à la demande d'autorisation (soit un code d'approbation, soit un code de refus) au réseau de paiement, qui la transmet à la banque acquéreuse. Cette dernière communique la réponse à la plateforme de paiement, dont la mission est de la transmettre au système de PDV de l'entreprise. L'entreprise reçoit alors le message d'approbation ou de refus.

5. La finalisation de la transaction

Si la transaction est autorisée, l'entreprise fournit au client les biens et services achetés. La transaction approuvée est ajoutée à un lot de transactions en attente de règlement.

6. Le virement des fonds

En fin de journée (ou à l'issue d'une autre période prédéfinie), l'entreprise envoie l'ensemble des transactions autorisées à la banque acquéreuse. Celle-ci demande les fonds concernés à la banque émettrice par l'intermédiaire du réseau de paiement. Une fois le transfert effectué, elle dépose l'argent sur le compte de l'entreprise, déduction faite des éventuels frais de traitement des cartes bancaires.

En règle générale, l'autorisation prend quelques secondes, et le virement des fonds deux ou trois jours. Cliquez ici pour en savoir plus sur le calendrier de paiement de Stripe à destination des entreprises.

Les prestataires de services de traitement des cartes bancaires

Plusieurs facteurs doivent être pris en compte dans le choix d'un prestataire de services de traitement des cartes bancaires :

  • Identifiez les besoins de votre entreprise
    Analysez votre volume de transactions et la taille moyenne de celles-ci. Déterminez également si vous avez besoin de services de traitement des paiements par TPE, en ligne ou mobiles. Vous devez prendre en compte tous les marchés, segments d'audience et canaux sur lesquels vous intervenez ou prévoyez d'intervenir. Il vous faudra un prestataire de services de paiement qui accepte tous les moyens de paiement et toutes les devises en usage sur ces territoires.

  • Comparez les tarifs et les frais
    Les prestataires de services de traitement peuvent débiter divers frais, notamment des frais de transaction, des commissions mensuelles, des frais d'installation et des frais de matériel. Comparez la grille tarifaire de différents fournisseurs afin de choisir celui qui offre le meilleur rapport qualité-prix pour votre entreprise. Cliquez ici pour en savoir plus sur la structure de frais de traitement des paiements appliquée par Stripe.

  • Évaluez le service d'assistance client proposé
    Des dysfonctionnements rencontrés dans le système de traitement peuvent avoir un impact direct sur les ventes et l'expérience client. Veillez à choisir un fournisseur proposant un service fiable d'assistance à la clientèle. Vous trouverez ici quelques informations sur les différents moyens de contacter notre service d'assistance, disponible 24 h/24, 7 j/7.

  • Tenez compte des aspects de sécurité et de conformité
    Assurez-vous que le fournisseur envisagé respecte la norme de sécurité des données de l'industrie des cartes de paiement (PCI DSS) et autres normes de sécurité applicables afin de protéger les données sensibles de vos clients et de réduire le risque de fraude.

  • Vérifiez les intégrations et compatibilités
    Vérifiez si la solution de traitement des paiements pressentie est compatible avec votre système de PDV, votre plateforme d'e-commerce et votre logiciel de comptabilité. L'objectif est de faciliter au maximum l'intégration et de garantir le bon déroulement des opérations.

  • Enquêtez sur la réputation du fournisseur
    Recherchez les avis laissés par d'autres entreprises sur le fournisseur pour évaluer sa réputation et sa fiabilité. Vous pouvez demander des recommandations à d'autres acteurs du secteur. S'il est conseillé de se tenir au courant des nouvelles solutions et approches en matière de traitement des paiements, il est également important de faire appel à un fournisseur éprouvé.

  • Analysez les fonctionnalités et services proposés en complément
    Certains fournisseurs proposent des services à valeur ajoutée, par exemple des rapports avancés, la facturation récurrente et le traitement dans plusieurs devises. Faites la part entre les fonctionnalités strictement nécessaires à votre entreprise et celles qui apportent un petit plus.

La meilleure solution, pour prendre une décision cohérente avec ses besoins, son budget et ses objectifs à long terme, consiste à comparer soigneusement différents fournisseurs de services de traitement des cartes bancaires en fonction de ces facteurs.

Les coûts liés au traitement des cartes bancaires

Les coûts de traitement des cartes bancaires varient en fonction du fournisseur, du type de transaction et d'autres facteurs. Il est donc important de bien comprendre comment ces frais sont structurés chez les prestataires de services de paiement. Les coûts associés au traitement des cartes bancaires se décomposent généralement ainsi :

  • Les frais de transaction : il s'agit des frais que le prestataire de services de traitement des paiements facture pour chaque transaction. Ils sont généralement exprimés sous la forme d'un pourcentage du montant de la transaction, auquel s'ajoute une commission fixe. Par exemple, Stripe débite 2,9 % + 0,30 USD par transaction réussie.

  • Les commissions mensuelles : en contrepartie de leurs services, certains fournisseurs prélèvent une commission mensuelle couvrant différentes fonctionnalités, par exemple l'accès à une plateforme de paiement ou des outils de reporting.

  • Les frais d'installation : des frais d'installation peuvent être débités à titre ponctuel par le prestataire, pour la création et la configuration de votre compte.

  • Les frais de terminal ou d'équipement : si vous avez besoin d'un équipement physique pour accepter les paiements par TPE (lecteur de carte, système de PDV, etc.), l'achat ou la location de ce matériel constitue potentiellement une source de coûts supplémentaire, à plus forte raison en cas de volumes de transactions élevés.

  • Les frais de conformité PCI : des frais annuels sont possibles dès lors que le prestataire accompagne votre entreprise dans sa mise en conformité PCI ou le maintien de cette conformité.

  • Les frais de contestation de paiement : si un client conteste une transaction, vous pouvez être redevable de frais de contestation de paiement (généralement un montant fixe par transaction mise en cause). Ces frais sont souvent plus élevés pour les entreprises présentant un risque important ou ayant déjà affiché un taux de litige significatif.

Les bonnes pratiques à appliquer

Face à l'augmentation des transactions dématérialisées, une approche stratégique des paiements par carte bancaire s'impose. Les entreprises ont ainsi beaucoup à gagner à examiner attentivement leurs systèmes et pratiques de traitement des paiements : réduction des coûts, maîtrise des risques et amélioration de l'expérience client. Voici les bonnes pratiques à appliquer pour mettre en place un système de paiement par carte bancaire intégré, sécurisé et fiable :

  • Adapter son approche aux canaux de vente exploités
    Aucune stratégie de traitement des cartes bancaires ne couvre tous les cas de figure. Par exemple, les critères ne sont pas les mêmes pour une grande plateforme devant accepter des paiements par TPE sur plusieurs marchés mondiaux que pour un marchand en ligne qui ne gère aucun canal de vente physique. La compréhension de vos besoins avec toutes leurs spécificités vous permettra de trouver la meilleure solution pour votre entreprise.

  • Mettre en place des mesures de prévention de la fraude
    Si la prévention de la fraude est intégrée à la plupart des solutions de traitement des cartes bancaires, les entreprises doivent tout de même s'assurer qu'elles sont protégées contre la fraude pour toutes les transactions qu'elles gèrent, quelles qu'en soient les modalités. Vous pouvez utiliser des outils de base, tels que le service de vérification d'adresse (AVS) et le code de vérification de carte (CCV), ainsi que des logiciels avancés de détection de la fraude, pour minimiser le risque de transactions frauduleuses.

  • Contrôler et analyser les transactions
    Vérifiez régulièrement l'historique de vos transactions afin de déceler tout schéma inhabituel, d'identifier des problèmes potentiels et d'affiner votre stratégie de traitement. Il est important que votre prestataire de services de paiement propose ce type de surveillance. À titre d'exemple, Stripe Radar s'appuie sur le machine learning pour détecter et prévenir les transactions frauduleuses.

  • Mettre en place des politiques claires et souples de remboursement et de contestation de paiement
    Instaurez des politiques de remboursement et de contestation de paiement transparentes et équitables afin de limiter les litiges, de préserver la satisfaction de vos clients et de vous éviter des frais inutiles.

  • Proposer de multiples moyens de paiement
    Pour satisfaire autant que possible les préférences de vos clients, proposez plusieurs options de paiement, telles que les cartes de crédit et de débit, les portefeuilles électroniques et les moyens de paiement alternatifs. Cela ne veut pas nécessairement dire accepter tous les moyens de paiement. Essayez plutôt de savoir comment vos clients préfèrent régler leurs achats et quels sont les moyens de paiement les plus courants pour le type de produits et services que vous proposez.

  • Mettre régulièrement à jour son matériel et ses logiciels
    Tenez à jour vos systèmes de PDV, plateformes de paiement et autres composantes du traitement pour préserver le bon déroulement de vos opérations, la sécurité des transactions et la qualité de l'expérience client.

Pour savoir plus en détail comment Stripe peut vous aider à mettre en place une stratégie de traitement des cartes bancaires adaptée à chacun de vos segments de clientèle, canaux et marchés, cliquez ici.

Envie de vous lancer ?

Créez un compte et commencez à accepter des paiements rapidement, sans avoir à signer de contrat ni à fournir vos coordonnées bancaires. N'hésitez pas à nous contacter pour discuter de solutions personnalisées pour votre entreprise.