Entreprise individuelle ou GmbH en Allemagne : comparatif complet

  1. Introduction
  2. Caractéristiques de la GmbH
  3. Caractéristiques de lentreprise individuelle
  4. Comparaison fiscale entre une entreprise individuelle et une GmbH
  5. Comparaison financière entre une entreprise individuelle et une GmbH
  6. Réglementation de la responsabilité pour les entreprises individuelles et les GmbH
  7. Comparaison des exigences comptables et réglementaires
  8. Impact externe et réputation des entreprises individuelles et des GmbH
  9. Tableau comparatif dune entreprise individuelle et dune GmbH
  10. Moment opportun pour la création dune GmbH

Pour les créateurs d'entreprise en Allemagne, le choix du type d'entreprise est l'une des décisions les plus importantes à prendre. Il affecte non seulement le passif de l'entreprise et sa situation fiscale globale, mais aussi sa réputation auprès de ses partenaires et de ses clients.

Dans cet article, nous examinerons deux des formes d'entreprises les plus courantes en Allemagne : la société à responsabilité limitée (GmbH) et l'entreprise individuelle. Vous découvrirez les avantages et les inconvénients des deux structures en matière d'impôts, de coûts, de responsabilités, d'exigences comptables et réglementaires, ainsi que de réputation publique.

Sommaire

  • Caractéristiques de la GmbH
  • Caractéristiques de l'entreprise individuelle
  • Comparaison fiscale entre une entreprise individuelle et une GmbH
  • Comparaison financière entre une entreprise individuelle et une GmbH
  • Réglementation de la responsabilité pour les entreprises individuelles et les GmbH
  • Comparaison des exigences comptables et réglementaires
  • Impact externe et réputation des entreprises individuelles et des GmbH
  • Tableau comparatif d'une entreprise individuelle et d'une GmbH
  • Moment opportun pour la création d'une GmbH

Caractéristiques de la GmbH

Une GmbH, ou société à responsabilité limitée, est une forme d'entreprise juridiquement établie en Allemagne. Parmi ses principales caractéristiques figurent la limitation de la responsabilité des actionnaires concernant les contributions à son actif, ainsi que l'obligation de disposer d'un capital social d'au moins 25 000 €. La gestion de la GmbH est assurée par les directeurs généraux, tandis que le ou les actionnaires apportent le capital. Le Registre du commerce se charge de l'enregistrement et de la publication des données relatives à l'entreprise.

Caractéristiques de l'entreprise individuelle

En Allemagne, aucun document particulier n'est nécessaire à la création d'une entreprise individuelle. D'un point de vue juridique, l'entreprise se compose de l'entrepreneur lui-même, dont le passif est couvert par ses actifs personnels et professionnels. Ce type d'entreprise convient aux personnes qui souhaitent créer une entreprise avec peu de risques et un capital de départ minimal.

Comparaison fiscale entre une entreprise individuelle et une GmbH

Les GmbH sont soumises à l'impôt sur le revenu des sociétés, à la taxe professionnelle et à l'impôt sur les plus-values pour tous les bénéfices distribués. Les entrepreneurs individuels sont imposés au titre de l'impôt sur le revenu, ce qui peut conduire à des taux d'imposition différents en fonction du niveau de bénéfices. Selon votre situation personnelle, il peut s'agir d'un avantage ou d'un inconvénient. Les GmbH sont soumises à l'impôt sur les sociétés, qui en 2024 est fixé à 15 % des bénéfices taxables. En outre, l'impôt sur les sociétés est assorti d'une surtaxe de solidarité de 5,5 %. La taxe professionnelle varie en fonction du taux d'imposition de la commune. En moyenne, elle est d'environ 15 %. Les actionnaires doivent également payer l'impôt sur les plus-values (25 %, plus les contributions de solidarité et, le cas échéant, la taxe ecclésiastique) sur les bénéfices distribués.

Les entrepreneurs individuels sont imposés au titre de l'impôt sur le revenu, qui varie de 14 % à 45 % (pour les revenus supérieurs à 277 825 € en 2023). De plus, la taxe professionnelle peut être due si l'entreprise individuelle opère à titre commercial. Un abattement de 24 500 € sur les bénéfices de l'entreprise permet de réduire la charge pesant sur les petites entreprises. Les propriétaires de logements sociaux peuvent également prétendre à un abattement fiscal de base sur le revenu de 11 604 € en 2024, ce qui réduit encore davantage la charge fiscale.

Comparaison financière entre une entreprise individuelle et une GmbH

Le choix entre une GmbH et une entreprise individuelle a un impact significatif sur les coûts, qu'il s'agisse des frais lors de la création ou des opérations quotidiennes. Lors de la création d'une GmbH, il faut compter entre 600 et 1 200 € pour la certification notariale et l'inscription au Registre du commerce. Par ailleurs, une GmbH est soumise à un capital social minimum de 25 000 €, dont au moins 12 500 € doivent être déposés immédiatement. Les frais d'exploitation, y compris les frais de comptabilité et de préparation des états financiers annuels, s'élèvent à au moins 1 250 €, en plus des frais de conseil fiscal.

En comparaison, les frais de lancement d'une entreprise individuelle sont nettement moins élevés. Il faut compter entre 20 et 60 € pour l'inscription de l'entreprise et aucun capital minimum n'est exigé, ce qui permet une installation plus souple. Les frais courants de comptabilité et de conseil fiscal sont généralement moins élevés que dans le cas d'une GmbH.

Ces différences de coûts soulignent l'importance de prendre le temps de bien réfléchir au type d'entreprise qui vous convient. Les start-up et les petites entreprises devraient tout particulièrement examiner avec attention les coûts permanents et les charges fiscales, afin de pouvoir choisir le statut juridique le plus adapté à leur situation spécifique.

Réglementation de la responsabilité pour les entreprises individuelles et les GmbH

L'un des principaux éléments à prendre en compte lors du choix du type d'entreprise réside dans la responsabilité, une donnée qui varie considérablement entre les deux statuts. Dans le cadre d'une GmbH, la responsabilité des actionnaires est limitée au niveau de leurs contributions en actions. Ainsi, en cas de passif ou d'insolvabilité, leur patrimoine privé reste protégé. Le capital social minimum requis de 25 000 € sert de garantie pour les créanciers. Cette limitation de la responsabilité fait de la GmbH une solution particulièrement attrayante pour les projets présentant des risques plus élevés. Il convient toutefois de noter qu'il existe certaines circonstances, telles qu'un manquement aux obligations, dans lesquelles les directeurs peuvent être tenus personnellement responsables.

À l'inverse, les entrepreneurs individuels exercent leur activité sous une responsabilité illimitée, ce qui signifie que leur entreprise et leur patrimoine privé peuvent être pris en considération. Cette forme de responsabilité comporte des risques importants, en particulier lorsqu'il s'agit d'activités commerciales susceptibles d'entraîner des responsabilités élevées. Les créanciers ont ainsi la possibilité de poursuivre le patrimoine privé de l'entrepreneur afin de régler les créances. La responsabilité directe et illimitée exige donc une évaluation minutieuse des risques, ainsi qu'une gestion efficace, afin de minimiser les pertes financières et de maintenir le risque entrepreneurial à un niveau raisonnable.

Comparaison des exigences comptables et réglementaires

Le choix entre une GmbH et une entreprise individuelle peut avoir une influence considérable sur vos obligations comptables et réglementaires. Les GmbH impliquent la tenue d'une double comptabilité et la publication d'états financiers détaillés, ce qui accroît la transparence, mais peut également entraîner des coûts et des efforts administratifs plus importants. À partir du moment où une entreprise dépasse les critères qui la définissent comme une petite entreprise sur deux bilans successifs, à savoir un bilan comptable de 6 millions d'euros, un chiffre d'affaires de 12 millions d'euros et un effectif de 50 salariés,elle est obligée de faire contrôler ses états financiers annuels par un auditeur. Cette exigence s'applique aux sociétés telles que les GmbH ou les sociétés par actions, ainsi qu'aux sociétés de personnes et aux sociétés en commandite, à condition qu'aucune personne physique n'agisse en tant qu'associé personnellement responsable. En outre, conformément à l'article 316, paragraphe 2, du code de commerce allemand (HGB), les états financiers consolidés doivent, en règle générale, faire l'objet d'un audit.

Les entrepreneurs individuels, quant à eux, bénéficient de règles plus simples : pour un chiffre d'affaires inférieur à 600 000 € et des bénéfices inférieurs à 60 000 €, un compte de résultat est suffisant. Les obligations de divulgation et d'audit ne sont pas requises, ce qui réduit les efforts et les coûts. Toutefois, si les bénéfices dépassent 60 000 €, les entreprises individuelles devront se conformer à des exigences comptables supplémentaires. Celles-ci peuvent varier en fonction des circonstances spécifiques et peuvent nécessiter une comptabilité et des informations plus approfondies.

Impact externe et réputation des entreprises individuelles et des GmbH

L'image externe de l'entreprise, façonnée par son statut juridique, contribue à la perception qu'en ont les partenaires commerciaux et les clients. Une GmbH est souvent un gage de sérieux et de stabilité, en raison des exigences plus strictes en matière d'immatriculation et de déclaration, ainsi que de la limitation de la responsabilité. Ces éléments témoignent d'un engagement et d'une planification à long terme, de quoi renforcer la confiance. En outre, la création d'une GmbH favorise l'accès aux prêts et aux investissements, car elle jouit d'une plus grande crédibilité grâce à sa structure et à sa transparence. Pour les entreprises qui opèrent à l'échelle internationale, une GmbH peut ouvrir les portes des marchés étrangers grâce à sa reconnaissance mondiale.

En revanche, les entreprises individuelles offrent une certaine flexibilité et un caractère personnel. La relation directe entre l'entreprise et son propriétaire peut créer un climat de confiance et attirer les clients, en particulier sur les marchés où le service individuel est très apprécié. La simplicité des exigences formelles permet aux entrepreneurs individuels de réagir rapidement aux changements, ce qui peut être avantageux dans les secteurs dynamiques. Toutefois, la responsabilité illimitée et le mélange d'actifs privés et professionnels peuvent entraver l'expansion et influer sur la recherche de financements externes, dans la mesure où le risque accru peut dissuader les investisseurs potentiels.

Tableau comparatif d'une entreprise individuelle et d'une GmbH

Le tableau suivant donne un panorama complet des principales différences entre une GmbH et une entreprise individuelle en Allemagne.

Critères
GmbH
Entreprise individuelle
Coûts de lancement 600 à 1 200 € pour la certification par un notaire et l'inscription au Registre du commerce 20 à 60 € de frais d'immatriculation
Capital social Minimum de 25 000 €, dont 12 500 € doivent être versés lors de la constitution de l'entreprise Aucun capital social minimum requis
Coûts d'exploitation Au moins 1 250 € pour la comptabilité et la préparation des comptes annuels, hors coût des conseils fiscaux Moins de 1 000 € pour les conseils comptables et fiscaux, en fonction de l'activité
Responsabilité Limitée au capital de la société Illimitée, actifs personnels inclus
Obligations comptables Comptabilité en partie double, préparation de comptes annuels État des résultat jusqu'à 600 000 € de chiffre d'affaires et 60 000 € de bénéfices. Au-delà, les entreprises individuelles doivent se soumettre à des obligations comptables renforcées.
Obligation de transparence Les comptes annuels doivent être communiqués au Registre du commerce et publiés Aucune obligation de transparence
Exigences en matière d'audits Audit obligatoire passé certains plafonds (bilan supérieur à 6 M€, chiffre d'affaires supérieur à 12 M€, plus de 50 employés) Aucune exigence en matière d'audit
Fiscalité Impôt sur les sociétés (15 %), taxe professionnelle (variable), taxe sur les plus-values liées aux dividendes Impôt sur le revenu (de 14 à 45 %), assujettissement possible à la taxe professionnelle, avec franchise
Professionnalisme et fiabilité Élevés en raison de l'existence d'une structure formelle et d'une responsabilité limitée de la société Variables en fonction de la gestion de l'entreprise et de l'implication de l'entrepreneur
Accès au crédit et à l'investissement Simplifié en raison de l'existence d'une structure formelle et d'une responsabilité limitée de la société Potentiellement complexe en raison de la responsabilité illimitée de l'entrepreneur et de l'absence de structure formelle
Adéquation à une activité internationale Élevée en raison de l'existence d'une structure d'entreprise reconnue et courante Limitée, principalement en raison du lien direct avec l'entrepreneur et de l'absence de structure formelle

Moment opportun pour la création d'une GmbH

La décision de créer une GmbH ou une entreprise individuelle dépend de plusieurs facteurs, que ce soit le risque commercial, la situation financière ou le potentiel de croissance. Une GmbH est souvent le meilleur choix pour les entreprises qui projettent de se développer, d'investir et de créer une marque professionnelle. Les entreprises individuelles sont idéales lorsque la flexibilité, la réduction des coûts et la simplicité d'administration sont des priorités.

Découvrez-en plus sur la création d'entreprise dans notre portail de ressources, ou inscrivez-vous pour commencer à utiliser Stripe dès aujourd'hui.

Envie de vous lancer ?

Créez un compte et commencez à accepter des paiements rapidement, sans avoir à signer de contrat ni à fournir vos coordonnées bancaires. N'hésitez pas à nous contacter pour discuter de solutions personnalisées pour votre entreprise.