Frais des plateformes de paiement facturés par Stripe, PayPal, Square et Adyen

Payments
Payments

Acceptez des paiements en ligne, en personne et dans le monde entier, grâce à une solution de paiement adaptée à toutes les entreprises, des start-up aux multinationales.

En savoir plus 
  1. Introduction
  2. Qu’est-ce qu’une plateforme de paiement ?
  3. Quels sont les frais liés aux plateformes de paiement ?
  4. Frais de la plateforme de paiement Stripe
  5. Comparatif avec les frais d’autres plateformes de paiement
    1. PayPal
    2. Square
    3. Adyen

Le choix d'une plateforme de paiement est un enjeu d'importance majeure pour toute entreprise qui traite des transactions en ligne ou qui accepte des paiements électroniques. Le choix d'une plateforme de paiement par une entreprise détermine non seulement en grande partie l'expérience de paiement proposée, tant côté client qu'en interne, mais il fixe également les sommes déboursées par l'entreprise pour accepter les paiements. Les frais des plateformes de paiement peuvent avoir une incidence notable sur la rentabilité globale et la structure des coûts d'une entreprise. En effet, du fait que chaque transaction engendre un coût, le choix d'une plateforme de paiement et les frais associés peuvent se traduire par une différence notable dans le revenu net.

Au fur et à mesure qu'une entreprise se développe, son volume de transactions s'accroît et l'impact de ces frais peut être amplifié. La suite de cet article présente les frais engendrés par l'utilisation de Stripe, ainsi que ceux d'autres fournisseurs tels que PayPal, Square et Adyen. Ces coûts étant susceptibles d'être modifiés, il est conseillé, lorsque vous débutez votre recherche, de regarder à deux fois les frais facturés par chaque fournisseur.

Sommaire

  • Qu'est-ce qu'une plateforme de paiement ?
  • Quels sont les frais liés aux plateformes de paiement ?
  • Frais de la plateforme de paiement Stripe
  • Comparatif avec les frais d'autres plateformes de paiement

Qu'est-ce qu'une plateforme de paiement ?

Une plateforme de paiement est un service qui traite des transactions par carte bancaire pour le compte de boutiques en ligne et de magasins physiques. Ce système peut être considéré comme la version numérique du terminal de point de vente (PDV) que vous pouvez rencontrer dans un magasin de détail. Lorsqu'un client paie l'achat d'un produit ou service, la plateforme de paiement chiffre les informations de paiement sensibles, puis les achemine entre la banque émettrice de la carte et la banque de l'entreprise, afin d'assurer que la transaction est valide. La plateforme de paiement agit en tant qu'intermédiaire, en veillant à ce que la transaction soit accomplie rapidement et en toute sécurité.

Une plateforme de paiement est nécessaire pour toute entreprise en ligne qui souhaite accepter les cartes bancaires ou les paiements directs. Cette technologie, qui sécurise les informations des clients acheminées entre l'entreprise et le prestataire de services de paiement, est un composant clé du processus de transaction e-commerce. Une grande variété d'options est disponible, dont chacune présente des caractéristiques conçues pour répondre aux besoins de différents types d'activité commerciale. Fait supplémentaire, la valeur globale des transactions des paiements électroniques devrait atteindre près de 14 800 milliards de dollars d'ici 2027, ce qui souligne la nécessité croissante de plateformes de paiement fiables.

Quels sont les frais liés aux plateformes de paiement ?

Les frais des plateformes de paiement sont les coûts encourus par les entreprises lorsqu'elles font appel aux services d'une plateforme de paiement, notamment lorsqu'il s'agit de traiter les transactions par carte bancaire. Ces frais se divisent en plusieurs catégories :

  • Frais d'installation
    Il s'agit d'un coût unique réglé par une entreprise au moment où elle crée un compte avec une plateforme de paiement. Ces frais couvrent la configuration initiale et l'intégration de la plateforme de paiement au système de vente de l'entreprise.

  • Frais de transaction
    Ces frais sont facturés par les plateformes de paiement chaque fois que le traitement d'une transaction a lieu. Ils peuvent prendre la forme d'un montant forfaitaire appliqué à chaque transaction, d'un pourcentage sur le montant de la vente, voire parfois les deux. Ces frais dédommagent la plateforme pour le traitement de la transaction.

  • Commissions mensuelles
    Certaines plateformes de paiement facturent aux entreprises une redevance mensuelle récurrente pour octroyer l'accès à leurs services, quel que soit le nombre de transactions traitées.

  • Frais de contestation de paiement
    Lorsqu'un client conteste un débit et que la transaction est annulée, l'entreprise peut être amenée à acquitter des frais de contestation de paiement. Cette redevance est destinée à couvrir le travail administratif lié à la gestion du litige.

  • Frais de remboursement
    Lorsqu'une entreprise procède à un remboursement, certaines passerelles peuvent facturer des frais en conséquence, dont le but est de compenser le coût de restitution des fonds au client.

  • Frais de conformité PCI
    La conformité à la norme de sécurité des données de l'industrie des cartes de paiement (PCI DSS) est obligatoire pour les entreprises qui traitent des transactions par carte bancaire. Certaines plateformes facturent des frais au titre du maintien de cette norme de sécurité.

  • Frais de résiliation
    Lorsqu'une entreprise décide de résilier son compte avant la fin du contrat, elle peut être redevable de frais de résiliation. La plateforme est ainsi dédommagée au titre de la clôture anticipée du contrat d'utilisation du service.

  • Frais divers
    Les plateformes de paiement sont susceptibles de facturer des frais annexes liés à des services supplémentaires, tels que les transactions internationales, la conversion de devises, ou encore l'accès à des services privilégiés tels que la protection contre la fraude. Ces frais peuvent varier d'une plateforme de paiement à l'autre.

Les entreprises optent généralement pour un service donné en fonction de l'adéquation de ces coûts avec leur volume de ventes et leur modèle économique. Il arrive que certaines plateformes de paiement réclament des frais de transaction moins élevés, mais facturent des frais mensuels plus importants. Une telle offre convient généralement mieux aux entreprises qui gèrent d'importants volumes de transactions. D'autres plateformes ne facturent pas de frais mensuels, mais optent pour des coûts de transaction plus élevés, ce qui peut se révéler plus avantageux pour certaines entreprises dont le volume de ventes est plus réduit.

Il importe d'étudier attentivement ces frais afin de déterminer la solution la plus rentable au regard de la situation particulière de votre entreprise.

Frais de la plateforme de paiement Stripe

La liste suivante détaille les frais facturés par Stripe en fonction des services de traitement des paiements concernés.

  • Frais de transaction : Stripe prélève 2,9 % + 30 cents pour chaque transaction ayant abouti. Des frais supplémentaires s'appliquent dans certains scénarios spécifiques, à savoir : 0,5 % pour les cartes saisies manuellement, 1,5 % pour les cartes internationales et 1 % en cas de conversion de devises nécessaire.

  • Prélèvement automatique ACH : pour les transactions de prélèvement automatique ACH, Stripe prélève 0,8 %, moyennant un plafond de 5,00 USD par transaction.

  • Moyens de paiement supplémentaires : dans le cas de certains moyens de paiement comme iDEAL, le seuil des frais est de 80 cents par transaction.

  • Authentification 3D Secure : Stripe propose cette fonction de sécurité moyennant des frais de 3 cents par tentative 3D Secure sur les comptes dotés d'une tarification personnalisée.

  • Outil de mise à jour de carte : pour les clients enregistrés, Stripe met automatiquement à jour les informations des cartes obsolètes ou renouvelées, en facturant 25 cents par actualisation sur les comptes dotés d'une tarification personnalisée.

  • Autorisation fondée sur des modèles d'apprentissage automatique : Stripe inclut des modèles d'apprentissage automatique (machine learning) afin d'obtenir des taux d'autorisation plus élevés. Pour cela, elle facture 0,08 % par débit de carte réussi sur les comptes dotés d'une tarification personnalisée.

  • Virements instantanés : Stripe propose des paiements instantanés pour un tarif égal à 1 % du volume de paiement, avec un plancher de 50 cents.

  • Frais de litige : Stripe facture 15 USD par litige. On parle également ici de frais de contestation de paiement.

Stripe ne facture ni frais d'installation ni frais mensuels, et il n'existe aucun coût caché associé au modèle de tarification standard de Stripe.

Comparatif avec les frais d'autres plateformes de paiement

Voici un aperçu des tarifs et des frais pratiqués par quelques autres prestataires connus.

PayPal

La structure des frais de PayPal se décline comme suit :

  • Frais d'installation : néant. La création d'un compte PayPal est gratuite.

  • Frais de transaction : PayPal prélève des frais à raison de 2,99 % + 49 cents pour les paiements par carte de crédit et de débit standard, jusqu'à 3,49 % + 49 cents pour les paiements électroniques via PayPal.

  • Frais mensuels : PayPal propose certains services moyennant des frais mensuels, tels que PayPal Payments Advanced au tarif de 5 USD par mois, ou PayPal Payments Pro pour 30 USD par mois.

  • Frais de contestation de paiement : PayPal facture des frais de contestation de paiement s'élevant à 20 USD, auxquels il est possible de renoncer en souscrivant des services de protection contre les contestations de paiement, lesquels occasionnent des frais supplémentaires pour chaque transaction.

  • Frais de remboursement : PayPal ne rétrocède pas les frais de transaction liés aux remboursements, qui correspondent au montant initial des frais de transaction.

  • Frais de transfert instantané : PayPal prélève 1,5 % de la valeur du transfert, avec un minimum de 50 cents pour les transferts instantanés.

  • Frais de virement : PayPal facture des frais sur les virements à raison de 2 % par transaction lors de l'utilisation d'une feuille de calcul (avec un montant plafonné à 1 USD), ou des frais forfaitaires de 25 cents par paiement via API (interface de programmation d'application).

  • Comparaison directe : Stripe ne facture ni frais mensuels ni frais d'installation, et ne dispose par ailleurs d'aucune structure à plusieurs niveaux pour les transactions avec ou sans présentation de carte. PayPal applique une structure tarifaire plus complexe qui comprend une grande variété de frais de transaction, certains frais mensuels au titre des services supplémentaires, ainsi que des frais annexes spécifiques (tels que la protection contre les contestations de paiement).

Square

  • Prélèvement direct ACH : Square facture des frais de 1 % avec un minimum de 1 USD par transaction de virement bancaire ACH.

  • Moyens de paiement supplémentaires : pour son service Afterpay, Square facture des frais d'un montant de 6 % + 30 cents par transaction. Ce tarif s'applique aux différents types de paiements, y compris les ventes en personne et en ligne.

  • Frais de contestation de paiement : Square ne facture pas la gestion des contestations de paiement et des litiges.

  • Comparaison directe : Square applique une structure tarifaire claire, en pratiquant un taux constant pour les transactions effectuées par carte et un taux plus élevé en cas de saisie manuelle. Stripe, en revanche, offre une visibilité plus granulaire, qui comprend des frais supplémentaires pour certaines situations spécifiques telles que la saisie de cartes et la conversion de devises par voie manuelle. Le service de Square peut se révéler avantageux pour les grandes entreprises en raison de l'absence de frais de contestation de paiement. De plus, Square offre la possibilité d'obtenir des tarifs personnalisés pour les volumes de vente élevés, là où Stripe propose davantage d'options aux entreprises dont la clientèle est internationale, compte tenu des frais supplémentaires imputables à certains types de transactions.

Adyen

Adyen, autre prestataire de services de paiement du marché, n'est pas aussi transparent que Stripe et Square en ce qui concerne ses frais. Voici le détail des frais disponibles.

  • Prélèvement automatique ACH : Adyen facture 13 cents + 27 cents par transaction prélèvement automatique ACH aux États-Unis dans le cas des paiements e-commerce et des règlements effectués en point de vente.

  • Autres moyens de paiement : dans le cas de moyens de règlement tels qu'Apple Pay, Google Pay ou Samsung Pay, Adyen facture des frais de transaction de 13 cents, en sachant que les frais réels du moyen de paiement dépendent de la carte utilisée. Pour Klarna, la commission s'élève à 13 cents + 4,29 % + 30 cents. Pour Afterpay, elle est de 13 cents + 4,99 % + 30 cents.

  • Frais de contestation de paiement : Adyen facture des frais de contestation de paiement variables selon le mode de règlement choisi. Toutefois, les informations concernant le montant exact et la nature de cette redevance ne sont pas aisément disponibles.

  • Autres frais : Adyen ne facture pas de frais d'installation, de frais de résiliation anticipée, de frais annuels, de frais de compte mensuel, de frais de conformité PCI, de frais de plateforme ni de frais de traitement supplémentaires pour la conversion de devises.

  • Comparaison directe : Adyen applique une structure tarifaire comparable à celle de Stripe pour les prélèvements automatiques ACH, mais qui comprend des frais minimum moins élevés. En revanche, pour les autres moyens de paiement, les frais pratiqués par Adyen peuvent être plus élevés que ceux de Stripe, notamment pour des services comme Afterpay. Par ailleurs, le fait qu'Adyen exige un montant de facturation ou un volume de transaction minimal peut rendre cette passerelle moins accessible aux petites ou nouvelles entreprises par rapport à Stripe, dont la politique est plus ouverte.

Lors du choix d'une plateforme de paiement, il est important de tenir compte de l'impact de votre fournisseur sur la satisfaction de vos clients, ainsi que sur vos taux de conversion. À titre d'exemple, une passerelle qui propose une expérience de paiement intuitive et sécurisée est susceptible de conduire à une meilleure fidélisation de la clientèle et à des ventes en hausse. Pour choisir la plateforme de paiement la mieux adaptée à votre entreprise, votre étude ne doit pas se limiter aux coûts, mais il est clair que ceux-ci ont également leur importance. Apprenez-en plus sur la structure tarifaire de Stripe.

Envie de vous lancer ?

Créez un compte et commencez à accepter des paiements rapidement, sans avoir à signer de contrat ni à fournir vos coordonnées bancaires. N'hésitez pas à nous contacter pour discuter de solutions personnalisées pour votre entreprise.