Guide sur les appels d'offres de prestations de services de paiement

Dans ce guide, vous apprendrez à évaluer les prestataires de services de paiement et à définir les critères à inclure dans votre appel d'offres. Vous aurez également accès à un modèle téléchargeable gratuitement.

  1. Introduction
  2. Exigences relatives au modèle économique
    1. Questions à poser aux prestataires
  3. Expérience en matière d'intégration
    1. Questions à poser aux prestataires
  4. Architecture
    1. Stabilité
    2. Flexibilité
    3. Scalabilité
    4. Préparer l'avenir
    5. Questions à poser
  5. Performances en matière de paiements
    1. Optimisations d'autorisations
    2. Abonnement et enregistrement de la carte bancaire
    3. Coûts
    4. Questions à poser
  6. Couverture mondiale
    1. Questions à poser
  7. Gestion des risques
    1. Fraude
    2. Litiges
    3. Questions à poser
  8. Rapports et analyses
    1. Questions à poser
  9. Rapprochement
    1. Questions à poser
  10. Confidentialité et sécurité
    1. Questions à poser
  11. Les avantages de Stripe pour les entreprises
  12. Modèle d'appel d'offres de solutions de paiement
    1. Exigences relatives au modèle économique
    2. Expérience en matière d'intégration
    3. Architecture
    4. Performances en matière de paiements
    5. Couverture mondiale
    6. Gestion des risques
    7. Rapports et analyses
    8. Rapprochement
    9. Confidentialité et sécurité

À la création de Stripe en 2010, nous ne proposions qu'une seule fonctionnalité : le traitement des paiements. Depuis, nos clients ne cessent de nous répéter que les paiements occupent une place centrale dans leur activité et sont intimement liés à un grand nombre d'autres fonctions : développement de produits, taxes, comptabilité, expérience client, expansion géographique, entre autres. Ces échanges nous ont amenés à étoffer sans cesse la plateforme Stripe afin de proposer une multitude de fonctionnalités supplémentaires.

L'étendue de notre plateforme reflète aujourd'hui notre philosophie : tel qu'il est traditionnellement perçu, le traitement des paiements propose une offre trop restreinte pour répondre aux besoins de la plupart des entreprises à la recherche d'un prestataire de services de paiement, que nous définissons ici comme un sous-traitant d'acquisition et de traitement full stack. Les clients ont bien raison d'attendre plus qu'un simple service à faible coût. Au cours des dix dernières années, les paiements sont passés du statut de centre de coûts à celui de levier stratégique pour l'innovation, la croissance des revenus et la transformation des activités.

De nombreuses entreprises se tournent vers Stripe pour profiter d'une plateforme technologiquement avancée qui leur permettra de répondre à l'évolution des préférences de leurs clients et de saisir les opportunités du marché, et ce rapidement. Il peut être tentant de choisir des solutions différentes pour les paiements, la facturation, la détection de la fraude, la comptabilisation des revenus ou encore la création de rapports. Néanmoins, l'assemblage de différents systèmes se révèle techniquement complexe, nécessite une importante maintenance, cloisonne les sources de données et finit par freiner votre rythme d'innovation.

Dans ce guide sur les appels d'offres, nous avons recensé les fonctionnalités les plus négligées que vous devriez pourtant rechercher chez un prestataire de services de paiement. Il s'agit des questions que nos clients nous ont confié regretter de ne pas avoir posées à leurs anciens prestataires. Il ne s'agit pas d'une liste exhaustive des critères d'appel d'offres, mais plutôt de questions à envisager de poser en complément des questions de base sur le traitement des paiements et les passerelles. Pour vous lancer rapidement, vous pouvez télécharger notre modèle d'appel d'offres (en anglais), qui contient des questions associées à chacun des domaines d'évaluation suivants.

Exigences relatives au modèle économique

Avant de lancer un processus officiel d'appel d'offres, la première question à se poser est la suivante : « Quel est notre modèle économique actuel, et comment pourrait-il évoluer au cours des 5 à 10 prochaines années ? ».

Vous pouvez rechercher un prestataire capable de collaborer avec vous pour atteindre des objectifs stratégiques à long terme, bien au-delà de la satisfaction de vos besoins de base en matière d'acceptation des paiements. Pour cela, il faut un leader d'opinion qui anticipe l'évolution constante du marché des paiements et qui prend en charge un large éventail de modèles économiques grâce à une plateforme intégrée.

Imaginons que vous soyez un marchand et que vous souhaitiez lancer une place de marché de personne à personne pour attirer un nouveau type de client. Vous devez alors vous demander si votre prestataire de services de paiement est en mesure de prendre en charge un modèle économique multipartite permettant de fractionner et d'acheminer les fonds, de mobiliser les vendeurs et les fournisseurs de services de manière conforme, et d'effectuer des virements dans le monde entier. En outre, si vous cherchez à augmenter vos revenus récurrents et à fidéliser vos clients en lançant un programme d'adhésion, vous devez aussi vous demander si votre prestataire de services de paiement est capable de prendre en charge le modèle de tarification et de facturation par abonnement que vous souhaitez, y compris des fonctionnalités telles que la réduction du taux d'attrition, la comptabilisation des revenus et la création de rapports. À mesure que les frontières entre les différents canaux de vente s'estompent, vous devez également vous demander si votre prestataire de services de paiement prend en charge une offre omnicanale holistique, avec de puissantes fonctionnalités d'interactions directes intégrées aux solutions en ligne.

Questions à poser aux prestataires

En plus d'évaluer les fonctionnalités de paiement pour l'e-commerce décrites dans ce guide, vous pouvez prendre en compte les facteurs suivants en fonction du modèle économique qui vous est propre.

Pour une activité générant des revenus récurrents :

Des entreprises de tous horizons, telles que les entreprises SaaS, les fournisseurs de contenu numérique, les entreprises de livraison à la demande, les commerçants D2C, les compagnies aériennes et bien d'autres encore, encaissent des paiements de manière récurrente. Si vous proposez actuellement ou envisagez de proposer des abonnements, des adhésions ou d'autres paiements récurrents, vous devez tenir compte des points suivants :

  • Le prestataire de services de paiement propose-t-il également une solution de facturation interne ?
  • Dans le cas contraire, le service de facturation s'intègre-t-il directement à la solution d'un prestataire de services de paiement ou à une passerelle ?
  • Peut-il unifier la logique de facturation et de paiement afin de réduire les coûts et la complexité ?
  • Comment réduit-il le taux d'attrition involontaire, et est-il en mesure de prouver l'efficacité de ces méthodes ?
  • Quels modèles tarifaires votre service de facturation prend-il en charge (par exemple, tarification en fonction de l'utilisation, par utilisateur, à la consommation, différenciée, tarif fixe plus dépassement, essais gratuits, remises) ?
  • Vous aide-t-il à demeurer en conformité en calculant et en percevant automatiquement la taxe sur les ventes et la TVA sur les abonnements ou les factures ?
  • Quel type de flexibilité de paiement la solution offre-t-elle d'emblée (par exemple, paiement d'un abonnement avant sa date d'activation, planification du début d'un abonnement à une date ultérieure, antidatage d'un abonnement, règlement des factures par versements échelonnés) ?
  • Le tunnel de paiement en ligne permet-il aux clients de souscrire un abonnement et d'inciter le passage d'un abonnement mensuel à un abonnement annuel ?
  • La solution est-elle associée à un portail dédié sur lequel vos clients peuvent gérer leurs abonnements et leurs factures, mais aussi consulter et mettre leurs informations de paiement à jour ?
  • Les transactions sont-elles automatiquement reprises dans les tableaux et graphiques de comptabilisation des revenus (par exemple, revenus en cascade) et les rapports comptables (par exemple, bilans, comptes de résultat, journaux de débit et de crédit) ?

Pour plus de critères de facturation, consultez le guide sur les appels d'offres de système de facturation de Stripe.

Dans la mesure où les modèles économiques multipartites existent sous de nombreuses formes, Stripe fait la distinction entre places de marché et plateformes.

Une place de marché est une entreprise en ligne qui met en relation des marchands ou des fournisseurs de services avec des clients, qui achètent des biens ou des services.

Une plateforme est une entreprise qui permet à d'autres entreprises de vendre des produits et des services en s'appuyant sur son infrastructure.

Pour une activité reposant sur une place de marché ou une plateforme :

  • Le prestataire propose-t-il des fonctionnalités d'inscription progressive des utilisateurs, qui permettent aux clients (marchands, fournisseurs, individus) de communiquer les informations essentielles sur la conformité lors de la création initiale du compte et de les étoffer ultérieurement ?
  • Quels sont les outils mis à disposition pour assurer la vérification de l'identité des clients ? La vérification se fait-elle de manière programmatique ou manuelle ?
  • Le prestataire propose-t-il des tableaux de bord et des rapports préétablis et permet-il aux plateformes et aux places de marché ainsi qu'aux clients de concevoir les leurs ?
  • Le produit offre-t-il la possibilité d'opter pour une solution en marque blanche afin de personnaliser la marque et de maîtriser l'expérience client de bout en bout ?
  • Quelles sont les fréquences de virements disponibles ?
  • Est-il possible de déléguer la gestion des risques au prestataire ? Quels outils le prestataire met-il à disposition pour gérer les risques, les remboursements et les litiges ?
  • Peut-on inscrire des marchands ou des fournisseurs de services à l'échelle internationale ?
  • Dans quel délai l'utilisateur type de sa place de marché ou de sa plateforme se lance-t-il ? Le prestataire peut-il présenter des références de clients dont la taille et la complexité sont comparables à celles de votre entreprise ?
  • Quels sont les moyens de paiement disponibles pour les marchands et les fournisseurs de services, en ce qui concerne les portefeuilles électroniques et les moyens de paiement locaux (y compris le paiement différé) ?
  • Le prestataire propose-t-il des paiements par TPE, récurrents ou par facturation ?
  • Le prestataire de services de paiement offre-t-il la possibilité d'émettre des cartes prépayées ou des cartes de paiement, ou de proposer des financements afin d'augmenter l'acquisition de clients et leur valeur à vie et de générer de nouveaux revenus pour votre entreprise ?

Pour une entreprise qui accepte les paiements par TPE :

Si votre entreprise accepte des paiements à la fois en ligne et en magasin, il est impératif d'envisager de proposer une expérience omnicanale.

  • Peut-on intégrer la solution du prestataire et l'étendre à d'autres canaux ou marchés sans trop de travail de développement supplémentaire ?
  • A-t-on accès à des rapports normalisés entre les différents canaux, moyens de paiement et marchés afin de pouvoir visualiser l'ensemble des paiements de manière homogène ?
  • Cela inclut-il des données comportementales sur le parcours client afin de documenter vos stratégies marketing et vos programmes de fidélisation ?
  • Le prestataire est-il en mesure d'offrir une vue unifiée du client, quelle que soit l'origine de la transaction ?
  • Existe-t-il un tableau de bord centralisé depuis lequel vous pouvez gérer les lecteurs, commander des appareils et surveiller l'activité ?
  • Quels types de logiciels et de matériel de point de vente (PDV) le prestataire propose-t-il ou prend-il en charge ?
  • Le prestataire propose-t-il des API et des SDK pour vous permettre de créer des expériences personnalisées de paiement par TPE ?
  • Le prestataire peut-il prendre en charge les paiements mobiles, comme la fonction Tap to Pay avec le téléphone portable, les codes QR ou la solution PIN on Glass ?
  • Le prestataire propose-t-il du matériel précertifié ou d'autres ressources afin d'alléger le travail de certification EMV au niveau de votre entreprise ?
  • Quel volume en ligne et hors ligne le prestataire traite-t-il ?

Expérience en matière d'intégration

Lorsque vous prenez la décision de consacrer du temps et des ressources à la recherche d'un nouveau prestataire, il existe généralement une raison sous-jacente cruciale pour votre entreprise. Il se peut que les performances de votre prestataire actuel en matière de taux d'autorisation ou de gestion des relations se soient détériorées, que ses contraintes techniques aient entravé l'innovation ou, dans le pire des cas, qu'il ait été victime d'une panne. Dans d'autres cas, vous pourriez avoir recours à un prestataire supplémentaire pour optimiser les performances, réduire les taux de fraude, vous implanter dans de nouveaux pays ou encore proposer de nouveaux moyens de paiement.

Vérifiez que le prestataire dispose des outils, de la technologie et des services indispensables pour réussir l'intégration et le déploiement dans le respect de votre calendrier. La clarté de la documentation de l'API et les étapes requises constituent un bon point de départ pour évaluer la sophistication technique. Assurez-vous que le prestataire propose les interfaces d'intégration dont vous avez besoin, y compris des connecteurs ou des intégrations préconfigurés avec les opérations commerciales, l'e-commerce et les systèmes informatiques que vous utilisez actuellement. Si le prestataire travaille avec des partenaires d'intégration et de conseil avec lesquels vous entretenez peut-être déjà une relation, c'est un plus. Un prestataire potentiel doit également disposer des moyens techniques nécessaires pour répondre à des exigences particulières et créer des solutions personnalisées qui améliorent votre suite d'outils de paiement.

Questions à poser aux prestataires

  • Quel est le délai moyen de mise en production, quelles ressources de développement devez-vous mettre à disposition, et quel service d'assistance le prestataire de services de paiement propose-t-il ?
  • Quelle est la qualité de ce service d'assistance, et combien de temps faut-il pour mobiliser des ressources techniques en cas de besoin ?
  • Quels sont les langages de programmation pris en charge par l'API ? Des outils supplémentaires (échantillons de code, SDK et documentation claire et utilisable) sont-ils disponibles ?
  • La documentation comprend-elle des extraits de code, des étapes détaillées et des instructions faciles à suivre ?
  • Offre-t-il un environnement de test ou un bac à sable ainsi que des cartes et comptes bancaires de test qui répondent à vos besoins uniques en matière de paiements ? - Combien de temps et de coûts de développement votre prestataire peut-il vous faire épargner ?

Architecture

Lorsque vous choisissez un fournisseur, il est important de trouver des entreprises disposant d'une plateforme unifiée, afin d'éviter d'avoir à assembler des systèmes disparates. Un prestataire proposant des paiements, une facturation et des fonctionnalités de lutte contre la fraude unifiés, par exemple, offre des avantages sur le plan architectural comparé à l'intégration et à la gestion de plusieurs prestataires. Tenez compte du niveau de maintenance constante auquel votre équipe devra s'astreindre. Recherchez des prestataires qui investissent dans des développeurs afin que vos ressources techniques restreintes puissent se concentrer sur des projets qui génèrent de la valeur métier, plutôt que d'assurer la maintenance de vos systèmes. Sur le plan le plus élémentaire, assurez-vous qu'un prestataire répond à vos besoins en matière de stabilité, de flexibilité, de scalabilité, ainsi qu'à votre future feuille de route.

Stabilité

Lorsque vous traitez des millions de transactions chaque jour, la moindre interruption est sanctionnée par des coûts considérables. Une disponibilité standard de 99,95 % équivaut tout de même à 263 minutes d'interruption par an. À 99,999 %, la disponibilité la plus élevée du secteur, ce délai est ramené à 5 minutes et 15 secondes. Outre une perte de chiffre d'affaires, les interruptions imputées aux sous-traitants nuisent également à la valeur à vie de ce client. Les clients qui se heurtent à un refus de paiement lié à des pannes peuvent décider de se tourner vers la concurrence, ce qui risque de ternir l'image de votre marque. Lorsque vous choisissez un prestataire de services de paiement, assurez-vous qu'il a acquis une solide réputation en matière de réduction des interruptions de service et qu'il s'engage à faire preuve de transparence quant aux indicateurs de performances de sa plateforme. Vérifiez l'historique de son temps de disponibilité. Le prestataire idéal aura également mis en place des procédures de basculement en cas de pannes inattendues et réalisera ses opérations de maintenance en évitant toute interruption de service.

Flexibilité

Une infrastructure de paiement globale, unifiée et basée sur les API favorise un développement rapide, ce qui vous donne la flexibilité de stimuler les innovations, d'ajouter de nouveaux types de paiements, de vous implanter sur de nouveaux marchés, mais aussi de proposer de nouvelles expériences de paiement et de nouvelles offres de services financiers. Le partenaire idéal offrira une gamme d'options complète, tout en allégeant le travail de développement nécessaire et en réduisant les délais de mise en œuvre des nouvelles fonctionnalités. Par ailleurs, il faut garder à l'esprit qu'un prestataire de services de paiement disposant d'une infrastructure fiable et présentant moins de points de défaillance exigera une maintenance réduite, ce qui libérera du temps à vos ressources techniques qu'elles pourront consacrer aux initiatives essentielles à votre entreprise.

Scalabilité

En cas de pics d'activité, vous devez avoir la certitude que votre prestataire sera en mesure de gérer l'afflux de volume. Il est important de comprendre à la fois le volume de transactions traité standard et la capacité d'évolution du prestataire. Pour établir une base de référence, prenez en compte les pics de volume que vous avez enregistrés dans le passé, à l'occasion des soldes, des fêtes ou des épisodes à caractère viral. Si un événement se traduit par un accroissement de 70 % du volume traité, vérifiez que les prestataires envisagés sont en mesure d'augmenter la charge jusqu'à ce niveau. Demandez comment les prestataires de services de paiement exécutent les tests de charge et l'historique des performances pour gérer des pics de trafic similaires.

Préparer l'avenir

Votre prestataire de services de paiement doit investir dans une équipe de développement active afin de déployer de nouvelles fonctionnalités, de répondre aux dynamiques du marché et de conserver une longueur d'avance dans un environnement de paiement en constante évolution. Un prestataire technique de services de paiement qui possède de solides connaissances en matière d'innovation et de changement continu devrait écarter la nécessité de recourir à l'avenir à une nouvelle plateforme coûteuse et à un nouvel appel d'offres. Il est essentiel que les feuilles de route convergent. Dans l'idéal, vous pouvez influencer la feuille de route d'un prestataire de services de paiement pour qu'elle réponde à vos besoins.

Questions à poser

  • Le prestataire communique-t-il son temps de disponibilité et fait-il preuve de transparence quant aux indicateurs de performances en temps réel de sa plateforme ?
  • Quels sont les SLA annoncés en matière de disponibilité des API ? Quel est le temps de disponibilité réel enregistré sur les 12 derniers mois ?
  • La technologie du prestataire de services de paiement complétera-t-elle et améliorera-t-elle vos systèmes actuels, tout en réduisant la complexité et en assurant la pérennité de votre suite d'outils de paiement ?
  • En combien de temps peut-il mettre en place de nouveaux moyens de paiement ?
  • Dans quelle mesure son infrastructure est-elle fiable et évolutive ? Est-il en mesure de garantir un temps de disponibilité optimal pendant les pics d'activité comme les vacances, le Black Friday et le Cyber Monday ?
  • Est-il capable de s'adapter à votre volume et de gérer les pics d'activité ?

Performances en matière de paiements

En fin de compte, votre fournisseur doit vous permettre d'accepter des paiements conformément à vos besoins. Compte tenu des nuances du secteur des paiements par carte et des exigences propres à chaque entreprise, cette opération est parfois plus complexe que la simple transmission d'un message d'autorisation aux émetteurs à travers les réseaux. Choisissez un prestataire de services de paiement qui propose des fonctionnalités de paiement de base capables d'appuyer votre modèle économique, notamment la possibilité de modifier l'« ergonomie » des autorisations et des captures en fonction de vos besoins. Par exemple, les entreprises qui proposent des services dont le montant total de la transaction peut varier après l'autorisation, comme le covoiturage, la livraison à la demande ou celles qui prennent en charge les pourboires, peuvent exiger des autorisations incrémentielles ou des surcaptures (ou les deux). D'autres entreprises, comme celles spécialisées dans le secteur du tourisme, peuvent tirer parti des autorisations étendues pour capturer des fonds après la prestation de services. Ces fonctionnalités témoignent de la capacité d'un prestataire à gérer les paiements de façon à prendre en charge un large éventail de cas d'usage.

Optimisations d'autorisations

Lorsque de simples petites optimisations d'autorisations peuvent générer des millions de dollars de revenus supplémentaires, il est primordial que votre prestataire de services de paiement vous aide à accepter davantage de bonnes transactions. Vous maximiserez ainsi les taux de conversion et d'autorisation sans pour autant augmenter les taux de contestation de paiement et de fraude. Pour ce faire, votre prestataire doit se comporter comme un partenaire stratégique et proactif en s'adaptant aux évolutions du secteur des paiements, pour vous permettre d'optimiser vos performances et vos opérations de paiement. Les meilleurs prestataires tireront parti du machine learning pour optimiser les autorisations afin qu'elles respectent les préférences de l'émetteur et du réseau, à la fois lors de l'autorisation initiale et lors des relances en temps réel. Des intégrations directes avec les réseaux et de solides partenariats avec les émetteurs enrichissent les modèles de machine learning et les performances globales en matière d'autorisation grâce à une communication et à un partage des données en continu. Cela ouvre également la possibilité aux prestataires de services de paiement d'agir au nom des entreprises.

Les prestataires de services de paiement avec lesquels vous travaillez doivent comprendre votre besoin de connaître les refus de paiement et de mieux comprendre les autorisations réussies. Là encore, un prestataire de services de paiement directement relié aux réseaux de cartes et disposant d'une plateforme unifiée peut devancer ses concurrents. Ce type de prestataire peut renvoyer les codes de refus de paiement les plus détaillés et des champs de données améliorés, tels que les codes de réponse bruts. Ces deux éléments vous aident à comprendre vos taux d'autorisation, les avantages engendrés par les optimisations et les causes principales des refus. Votre prestataire de services de paiement doit être proactif et exploiter ces données pour recommander des stratégies d'amélioration, collaborer avec les émetteurs pour résoudre les problèmes et effectuer des optimisations en vue d'améliorer les taux d'autorisation de manière spécifique à votre modèle économique.

Pour un prestataire de services de paiement engagé dans le domaine de l'émission, il existe de nombreuses façons d'améliorer les taux d'autorisation. Tout d'abord, ceux qui agissent également en tant qu'émetteurs bénéficient d'un meilleur degré de fidélité quant aux données nécessaires pour optimiser les autorisations. Ils ont accès aux messages ISO en temps réel et à l'activité de relance de chaque acquéreur qui accepte leurs cartes. Plus la gamme de cartes de crédit et de débit émises est importante, plus le prestataire de services de paiement génère d'informations uniques sur les performances des transactions de bout en bout. Cela permet de mieux orienter le travail d'optimisation en cours. En outre, les prestataires de services de paiement qui entretiennent des relations étroites avec les émetteurs peuvent se poser en ambassadeurs stratégiques des entreprises. Par exemple, un prestataire de services de paiement qui observe un pic de refus de paiement doit mettre à profit ses relations pour mieux comprendre le comportement des émetteurs et élaborer des stratégies d'optimisation afin de cibler les causes principales. Un prestataire de paiements proactif doit optimiser les performances des paiements en accord avec les émetteurs et en tenant compte de leurs modèles décisionnels.

Abonnement et enregistrement de la carte bancaire

Pour les entreprises qui proposent des abonnements et l'enregistrement de la carte bancaire, le recours à un prestataire de premier ordre peut augmenter la réussite des transactions. Un prestataire de base permettra la tokenisation et le stockage des informations de la carte pour faciliter les achats répétés ou les paiements récurrents. La plupart des prestataires de services de paiement proposent des tokens de réseau. Cependant, les leaders du secteur utilisent ces tokens ou les numéros de compte primaire (PAN) de manière dynamique afin d'accroître la réussite des transactions. Le cas échéant, ils ont également recours à d'autres outils, tels qu'un outil de mise à jour de carte en temps réel pour assurer la fiabilité des informations. En outre, les meilleurs prestataires adoptent une logique de relance intelligente Smart Retries, reposant sur le machine learning, pour récupérer les paiements qui ont échoué. Les codes détaillés de refus de paiement générés par les connexions directes au réseau permettent d'optimiser la stratégie de relance et le traitement des données afin de limiter les échecs de paiement.

Coûts

En optimisant les coûts, un prestataire doit s'assurer que vos coûts d'acceptation sont aussi bas que possible. La meilleure façon d'y parvenir est de communiquer les données les plus précises au niveau des transactions, y compris les coûts de réseau et les frais d'interchange. Dès lors qu'il dispose de ces données, votre prestataire doit vous orienter vers les stratégies adaptées pour réduire les coûts au maximum et s'assurer que vous payez les frais d'interchange appropriés, mais les plus bas possibles. Il doit vous proposer des outils et des stratégies pour éviter tout recul. À titre d'exemple, il doit aider votre entreprise à optimiser les tunnels de paiement afin de capturer les informations nécessaires pour éviter un recul, sans compromettre la fluidité des processus.

Authentification forte du client (SCA)

Pour les entreprises qui opèrent en Europe, la pleine application des exigences de la SCA transforme une solution fiable en une véritable nécessité. Votre prestataire doit proposer une SCA fluide et performante, avec un système 3DS dynamique, par exemple. En pratique, le prestataire doit optimiser selon le protocole 3DS 1.0 ou 3DS 2.x, en fonction des besoins, et privilégier l'utilisation des exemptions dans la mesure du possible. Portez une attention particulière aux exemptions prises en charge et à leur éventuelle demande automatique, ainsi qu'au seuil d'évaluation des risques inhérents aux transactions (TRA) du prestataire de services de paiement, notamment pour les entreprises dont le ticket moyen est élevé.

Questions à poser

  • Peut-il prendre en charge d'autres cas d'utilisation d'autorisation et de capture, tels que les autorisations incrémentielles, les fenêtres d'autorisations étendues et les surcaptures ?
  • Comment optimise-t-il les conversions et les taux d'autorisation ?
  • Le machine learning est-il utilisé dans le cadre du travail d'optimisation ?
  • Vous aide-t-il à comprendre et à améliorer les performances en fonction des spécificités de votre activité, en offrant de la transparence quant à l'augmentation des taux d'autorisation ?
  • Peut-il vous garantir un haut degré de transparence en ce qui concerne les coûts de vos paiements, y compris le détail des frais d'interchange et du réseau de cartes associés à chaque transaction ?
  • Comment tient-il à jour les détails de paiement pour accroître la réussite des transactions ?
  • Met-il à disposition un outil de mise à jour de carte par lot et en temps réel ?
  • Est-il en mesure d'offrir des tokens de réseau et d'en optimiser l'utilisation en acheminant dynamiquement ces tokens ou les PAN en fonction des performances afin de maximiser l'effet de levier ?
  • Prend-il en charge la logique de relance appropriée dans le but de récupérer les paiements qui ont échoué, comme les relances automatiques basées sur des règles de relance personnalisées ou la logique de relance intelligente Smart Retries, qui repose sur le machine learning ?
  • Cette logique est-elle personnalisable sans nécessiter de travail de développement supplémentaire ?

Couverture mondiale

Si votre entreprise est présente dans plusieurs pays, vous voudrez peut-être déterminer dans quelle mesure votre prestataire est capable de répondre à vos besoins dans chaque pays. Il est particulièrement important de tenir compte de la facilité avec laquelle les nouveaux moyens de paiement peuvent être mis en œuvre sans travail d'intégration supplémentaire ni nécessité de s'enregistrer en tant qu'entité locale. Cela améliore considérablement votre capacité à mettre rapidement vos produits sur le marché et à augmenter les conversions. Votre prestataire doit être en mesure d'optimiser votre tunnel de paiement de manière dynamique en affichant la langue, les moyens de paiement, les devises et les conventions de formulaire appropriés en fonction de l'emplacement du client.

Dans l'idéal, votre prestataire doit bénéficier d'une expertise locale sur vos marchés prioritaires afin de pouvoir accompagner votre entreprise au gré de l'évolution des règles et réglementations. L'acquisition locale peut générer des avantages à la fois en matière de taux d'autorisation et de réduction des coûts. Si vous gérez une place de marché ou une plateforme, vous devez déterminer si votre prestataire est en mesure de régler localement les fonds commerciaux et de prendre en charge les fluctuations des taux de change entre le moment de la facturation et celui du règlement.

Questions à poser

Couverture mondiale et localisation

  • Le prestataire peut-il vous guider dans les réglementations locales pour optimiser les taux d'autorisation et atténuer les problèmes de conformité ?
  • Peut-il optimiser votre tunnel de paiement de façon dynamique en fonction de l'emplacement du client ?
  • Dans quelles langues ses produits sont-ils localisés ? Quelles langues le personnel de l'assistance clientèle peut-il prendre en charge ?
  • Sur quels marchés ses produits sont-ils disponibles ?
  • Sur quels marchés le prestataire propose-t-il une acquisition locale ?
  • Sur quels marchés le prestataire est-il directement relié aux réseaux de cartes ?
  • Quelles devises de présentation sont proposées et sur quels marchés ? Quelles devises de règlement ?

Moyens de paiement locaux

  • Par quelles étapes faut-il passer pour configurer des moyens de paiement, et en combien de temps peuvent-ils être mis en place ?
  • Un travail de développement supplémentaire est-il nécessaire de votre côté pour prendre en charge un nouveau moyen de paiement ?
  • Devez-vous vous enregistrer en tant qu'entité locale pour accéder à un moyen de paiement local ?
  • Comment optimise-t-il les performances de ces moyens de paiement ?
  • Offre-t-il une vue unifiée de l'ensemble des paiements, y compris des différents moyens de paiement, afin d'améliorer les rapports et les rapprochements ?

Virements de fonds internationaux

  • Devez-vous vous enregistrer en tant qu'entité locale pour pouvoir effectuer des virements de fonds au niveau local ?
  • Dans quels pays et quelles devises le prestataire est-il en mesure d'effectuer des virements de fonds ?
  • Est-il en mesure de prendre en charge les risques de fluctuations des taux de change entre le moment de la facturation et celui du virement ?

Gestion des risques

Fraude

Compte tenu des retombées désastreuses que peuvent engendrer des taux de fraude élevés, il est essentiel que votre prestataire de services de paiement propose une solution véritablement efficace de lutte contre la fraude. Pour empêcher les mauvaises transactions, les plus élaborées seront directement intégrées au tunnel de paiement et s'appuieront sur des modèles de machine learning, alimentés par des milliards de transactions. Ces algorithmes adaptatifs doivent apprendre en permanence afin de répondre aux nouveaux vecteurs de fraude, en limitant les faux positifs ainsi que les véritables fraudes. En faisant appel à un prestataire qui dispose d'une solution complète de lutte contre la fraude, vous devriez augmenter les taux d'autorisation sans pour autant accroître les contestations de paiement. Dans la mesure où chaque entreprise a des besoins uniques, l'outil de lutte contre la fraude de votre prestataire doit offrir un certain degré de flexibilité. Pour ce faire, le système doit être doté de règles personnalisées et d'une logique métier permettant de réagir différemment selon différents scores de risque. Étant donné le caractère rapide et en perpétuelle évolution de la fraude, les prestataires leaders du secteur vous permettront d'office de modifier et de soumettre les règles de fraude à un test rétroactif sans avoir à recourir à un travail de développement personnalisé. Enfin, vous devriez avoir la possibilité d'examiner les transactions signalées comme étant à haut risque par votre prestataire.

Litiges

Comme le savent pertinemment les entreprises, les litiges représentent un fardeau inévitable dans le domaine de l'acceptation des paiements. Pour autant, cela ne signifie pas qu'ils doivent engendrer des contraintes d'exploitation démesurées ou compromettre votre expérience client. Un prestataire sérieux peut apporter des outils et un savoir-faire afin de réduire le travail nécessaire pour atténuer les litiges et y répondre. Tout d'abord, les prestataires de services de paiement doivent proposer des solutions permettant d'éviter les litiges, comme l'utilisation de libellés dynamiques et l'intégration directe avec la gestion des réclamations Visa et Mastercom. Lorsque des litiges apparaissent inévitablement, votre prestataire doit alléger votre charge de travail manuel en soumettant et en mettant en forme automatiquement les preuves, et en répondant aux litiges dans la mesure du possible. Pour les litiges qui nécessitent une intervention manuelle, les meilleurs prestataires proposent des outils et des stratégies pour optimiser les taux de réussite. La plupart des prestataires vous permettent de répondre aux litiges depuis un portail ou un tableau de bord, mais les plus à la pointe de la technologie prévoient une gestion des litiges par programmation via des API.

Questions à poser

Fraude

  • Offre-t-il une solution intégrée contre la fraude ? Dans le cas contraire, comment se présente le processus d'intégration, et combien de temps cela prendrait-il ? Doit-il faire l'objet d'une surveillance et de mises à jour ?
  • Dans quelle mesure les outils disponibles limitent-ils les faux positifs ?
  • L'outil de lutte contre la fraude du prestataire calcule-t-il des scores de risque ? Le traitement des scores de risque est-il flexible ?
  • Quelles sont les données utilisées pour déterminer les scores de risque et procéder à une évaluation du risque de fraude ?
  • L'outil de lutte contre la fraude repose-t-il sur le machine learning ? Si tel est le cas, quel est le volume de données de transaction utilisé pour alimenter les modèles de fraude ?
  • Comment permet-il la création de nouvelles règles de fraude ? La création de nouvelles règles nécessite-t-elle un travail de développement personnalisé ?
  • L'outil de prévention de la fraude permet-il un examen manuel des transactions suspectes ?
  • Pouvez-vous soumettre vos règles à un test rétroactif pour déterminer quels éléments auraient été bloqués ? Devez-vous identifier manuellement les transactions contestées ?
  • De quelle manière la solution de lutte contre la fraude fonctionne-t-elle avec les nouveaux types de fraudes comme les tests de cartes bancaires ?
  • Est-il possible de personnaliser le fonctionnement de l'algorithme de machine learning en fonction des besoins de votre entreprise ?

Litiges

  • Quels sont les outils ou services proposés pour limiter les contestations de paiement ?
  • Comment le prestataire optimise-t-il les réponses aux litiges et les automatise-t-il pour accroître les chances de réussite ?
  • Peut-il calculer les probabilités de taux de litiges remportés dans le cadre de litiges concernant des particuliers afin d'aider à prioriser les réponses ?
  • Vous permet-il de gérer les litiges par programmation via une API, avec possibilité de charger des preuves, de répondre aux litiges et de recevoir des événements associés aux litiges à l'aide de webhooks ?

Rapports et analyses

Assurez-vous que votre prestataire de services de paiement peut présenter une vue unifiée de toutes les données relatives aux paiements avec la précision appropriée, dans le format et sous l'interface que vous exigez. Une fois de plus, un prestataire de services de paiement disposant d'une plateforme unifiée et d'intégrations directes aux réseaux de cartes est particulièrement efficace dans ce domaine. Un prestataire orienté données fournit des données détaillées sur les transactions, disponibles dans les formats requis et avec la possibilité de créer des rapports personnalisés, des requêtes ad hoc et une intégration à vos systèmes existants. Un prestataire doit proposer un éventail de solutions qui répondent aux besoins de votre entreprise à tous les niveaux. Par exemple, les rapports préconfigurés dans un tableau de bord peuvent être mis à jour en temps opportun pour les résumés ; les rapports personnalisés garantissent que votre équipe chargée des paiements suit vos KPI uniques ; et les données intégrées à votre grand livre comptable, à votre solution ERP ou à d'autres outils de veille stratégique garantissent que chaque équipe de votre entreprise peut accéder aux données nécessaires sur les paiements.

Questions à poser

  • Permet-il de créer des champs de données personnalisés qui peuvent être associés à n'importe quel objet (par exemple, un identifiant de transaction unique traçable tout au long de son cycle de vie) ?
  • Quels sont les KPI et les mesures clés fournis par défaut par le biais du tableau de bord ? Quels sont les rapports préconfigurés proposés ?
  • Le système de création de rapports est-il mis à jour en temps réel ?
  • Peut-il prendre en charge l'ingestion de données de manière continue et l'intégration dans les flux ou outils de surveillance existants ?
  • Des API sont-elles proposées pour importer des données dans l'infrastructure existante ?
  • Quels sont les outils disponibles pour analyser et visualiser les données à titre ponctuel ?
  • Propose-t-il des intégrations préconfigurées avec les entrepôts de données les plus populaires ?

Rapprochement

Bien qu'il soit lié aux rapports, le rapprochement est une tâche bien distincte. Elle est essentielle pour garantir des mesures financières précises et une vue unifiée de votre entreprise, ainsi que pour rester en règle lors des contrôles de conformité et des audits. Même s'il s'agit d'une fonction commerciale essentielle, le rapprochement peut se révéler inutilement complexe, fortement manuel et source d'erreurs. Votre prestataire de services de paiement doit alléger vos charges d'exploitation et améliorer les fonctions de back-office par le biais de l'automatisation, de la cohérence et du contrôle. Au final, le rapprochement doit être précis et rapide, avec un temps de latence minimal entre le règlement et la disponibilité des données. Un prestataire de pointe propose à la fois des rapports globaux et individuels sur les transactions, comprenant des informations claires sur les remboursements, les contestations de paiement, les compensations et les frais. Si des écarts sont constatés et qu'une exception est générée, le prestataire doit contribuer au rapprochement et fournir les informations requises en temps utile. Si vous acceptez des moyens de paiement autres que les cartes de crédit et de débit, assurez-vous qu'un prestataire consolidera chacun d'entre eux (cartes, virements bancaires et autres) afin de faciliter le processus de rapprochement. Enfin, un prestataire doit intégrer les données dans les systèmes de votre choix, tels que votre système de gestion de la relation client (CRM), votre progiciel de gestion intégré (ERP) et même des systèmes personnalisés répondant à vos besoins spécifiques en matière de rapports.

Questions à poser

  • Offre-t-il une vue unifiée des paiements dans l'ensemble de votre entreprise ?
  • Peut-il prendre en charge les rapports au niveau des transactions, notamment tous les frais associés ?
  • Peut-on utiliser des identifiants de transaction uniques pour suivre les paiements de leur origine au moment du règlement, quel que soit le canal (PDV et en ligne) ?
  • Quels processus de rapprochement le prestataire automatise-t-il ?
  • Le prestataire prend-il en charge le règlement brut ou net ?
  • Dans quel délai les données sont-elles disponibles après le règlement ?

Confidentialité et sécurité

Le risque financier et de réputation que représente une violation ne saurait être surestimé. Toute vulnérabilité est inacceptable, et les lacunes dans l'architecture de sécurité d'un prestataire de services de paiement pourraient avoir des répercussions désastreuses sur votre entreprise. Les attaques de cybersécurité sont de plus en plus sophistiquées, et la jungle mondiale des réglementations sur les données personnelles exige une approche prudente. Au strict minimum, il est indispensable de respecter les normes de l'industrie des cartes de paiement (PCI). À l'échelon le plus élevé, les prestataires de services de paiement sont certifiés en tant que fournisseurs de services PCI de niveau 1, le niveau de certification le plus strict. Votre prestataire doit proposer un paquet PCI pour réduire le délai de validation PCI. Si vous choisissez de stocker des données de cartes et de collaborer avec un évaluateur qualifié en matière de sécurité PCI (QSA PCI), votre prestataire doit simplifier autant que possible le processus d'audit. Les prestataires de pointe disposeront d'une couche de sécurité assortie de protections cohérentes et renforcées pour se prémunir contre les vulnérabilités les plus courantes du Web et les nouveaux vecteurs d'attaque. Sur le plan de la confidentialité, votre prestataire doit vous maintenir en conformité avec la multitude de réglementations (par exemple, le règlement général sur la protection des données [RGPD]) et réduire la charge de conformité et de sécurité qui vous incombe.

Questions à poser

  • Les services du prestataire sont-ils conformes à la norme PCI DSS (PCI Data Security Standard) et validés par un tiers ?
  • Le prestataire peut-il présenter des rapports audités SOC 1 et 2 et PCI ?
  • Comment le système se protège-t-il des attaques par déni de service (DoS) ?
  • Le prestataire propose-t-il des outils permettant de limiter ou de supprimer votre exposition aux contraintes de la norme PCI, tout en vous offrant la flexibilité et le contrôle de votre expérience de paiement ?
  • Votre prestataire peut-il tokeniser les PAN au point d'interaction avec le client ?
  • Comment les transferts de données sont-ils gérés de manière à garantir que les données sont à la fois sécurisées et conformes aux normes PCI et aux réglementations locales en vigueur (par exemple, le RGPD) ?

Les avantages de Stripe pour les entreprises

Des entreprises telles que Ford, Amazon, Lyft et Atlassian font confiance à Stripe pour résoudre les problèmes de paiement propres à leur secteur et améliorer l'expérience de leurs clients. Stripe fournit une plateforme d'infrastructure financière complète pour aider les entreprises à transformer leurs modèles économiques, à convertir plus de clients à l'échelle mondiale et à limiter le temps et les ressources consacrés aux paiements pour se concentrer sur leur cœur de métier.

Prenez en charge de nouveaux modèles économiques tels que la vente directe au consommateur, les abonnements et les places de marché grâce à l'infrastructure flexible de Stripe. Optimisez le flux de capitaux au sein de votre entreprise grâce aux fonds partagés, au routage des paiements à l'international et aux virements instantanés, le tout avec moins de frais d'exploitation.

Développez, lancez et mettez à l'échelle rapidement vos produits grâce à des solutions axées sur la technologie, notamment de puissantes API et une documentation détaillée, qui vous permettent de les déployer dans l'environnement de votre choix. Accédez à des rapports financiers structurés, créez des requêtes personnalisées ou intégrez les données de Stripe dans votre entrepôt de données afin de clôturer vos comptes plus rapidement et d'obtenir de précieuses informations commerciales.

Pérennisez votre infrastructure de paiement grâce à une architecture de paiement fiable, flexible et évolutive. Bénéficiez du meilleur taux de disponibilité du marché, d'une gestion fiable des pics de volume et d'une excellente modularité permettant d'ajouter de nouveaux types de paiements et de créer des expériences client haut de gamme.

Optimisez les revenus et réduisez vos coûts en tirant parti des optimisations d'autorisation alimentées par le machine learning ainsi que Smart Retries, des intégrations directes au réseau et des informations au niveau de l'émetteur. Restez à la pointe du secteur des paiements grâce à la flexibilité des autorisations et des captures pour répondre aux besoins de votre entreprise.

Convertissez plus de clients à l'international grâce à l'acquisition locale sur les marchés clés, et augmentez ainsi vos taux de conversion et d'autorisation. Mettez en place des moyens de paiement locaux à l'aide d'une simple intégration et proposez une expérience de paiement entièrement localisée et optimisée de manière dynamique en fonction de l'emplacement du client.

Contactez notre équipe commerciale pour en savoir plus.

Modèle d'appel d'offres de solutions de paiement

Exigences relatives au modèle économique

En plus d'évaluer les fonctionnalités de paiement pour l'e-commerce décrites dans ce guide, vous pouvez prendre en compte les facteurs suivants en fonction du modèle économique qui vous est propre.

Pour une activité générant des revenus récurrents :

  • Le prestataire de services de paiement propose-t-il également une solution de facturation interne ?
  • Dans le cas contraire, le service de facturation s'intègre-t-il directement à la solution d'un prestataire de services de paiement ou à une passerelle ? Peut-il unifier la logique de facturation et de paiement afin de réduire les coûts et la complexité ?
  • Comment réduit-il le taux de désabonnement involontaire, et est-il en mesure de prouver l'efficacité de ces méthodes ?
  • Quels modèles tarifaires votre service de facturation prend-il en charge (par exemple, tarification en fonction de l'utilisation, par utilisateur, à la consommation, différenciée, tarif fixe plus dépassement, essais gratuits, remises) ?
  • Vous aide-t-il à demeurer en conformité en calculant et en percevant automatiquement la taxe sur les ventes et la TVA sur les abonnements ou les factures ?
  • Quel type de flexibilité de paiement la solution offre-t-elle d'emblée (par exemple, paiement d'un abonnement avant sa date d'activation, planification du début d'un abonnement à une date ultérieure, antidatage d'un abonnement, règlement des factures par versements échelonnés) ?
  • Le tunnel de paiement en ligne permet-il aux clients de souscrire un abonnement et d'inciter le passage d'un abonnement mensuel à un abonnement annuel ?
  • La solution est-elle associée à un portail dédié sur lequel vos clients peuvent gérer leurs abonnements et leurs factures, mais aussi consulter et mettre leurs informations de paiement à jour ?
  • Les transactions sont-elles automatiquement reprises dans les tableaux et graphiques de comptabilisation des revenus (par exemple, revenus en cascade) et les rapports comptables (par exemple, bilans, comptes de résultat, journaux de débit et de crédit) ?

Pour une activité reposant sur une place de marché ou une plateforme :

  • Le prestataire propose-t-il des fonctionnalités d'inscription progressive des utilisateurs, qui permettent aux clients (marchands, fournisseurs, individus) de communiquer les informations essentielles sur la conformité lors de la création initiale du compte et de les étoffer ultérieurement ?
  • Quels sont les outils mis à disposition pour assurer la vérification de l'identité des clients ? La vérification se fait-elle de manière programmatique ou manuelle ?
  • Le prestataire propose-t-il des tableaux de bord et des rapports préétablis et permet-il aux plateformes et aux places de marché ainsi qu'aux clients de concevoir les leurs ?
  • Le produit offre-t-il la possibilité d'opter pour une solution en marque blanche afin de personnaliser la marque et de maîtriser l'expérience client de bout en bout ?
  • Quelles sont les fréquences de virements disponibles ?
  • Est-il possible de déléguer la gestion des risques au prestataire ? Quels outils le prestataire met-il à disposition pour gérer les risques, les remboursements et les litiges ?
  • Peut-on inscrire des marchands ou des fournisseurs de services à l'échelle internationale ?
  • Dans quel délai l'utilisateur type de sa place de marché ou de sa plateforme se lance-t-il ? Le prestataire peut-il présenter des références de clients dont la taille et la complexité sont comparables à celles de votre entreprise ?
  • Quels sont les moyens de paiement disponibles pour les marchands et les fournisseurs de services, en ce qui concerne les portefeuilles électroniques et les moyens de paiement locaux (y compris le paiement différé) ?
  • Le prestataire propose-t-il des paiements par TPE, récurrents ou par facturation ?
  • Le prestataire de services de paiement offre-t-il la possibilité d'émettre des cartes prépayées ou des cartes de paiement, ou de proposer des financements afin d'augmenter l'acquisition de clients et leur valeur à vie et de générer de nouveaux revenus pour votre entreprise ?

Pour une entreprise qui accepte les paiements par TPE :

Si votre entreprise accepte des paiements à la fois en ligne et en magasin, il est impératif d'envisager de proposer une expérience omnicanale.

  • Peut-on intégrer la solution du prestataire et l'étendre à d'autres canaux ou marchés sans trop de travail de développement supplémentaire ?
  • A-t-on accès à des rapports normalisés entre les différents canaux, moyens de paiement et marchés afin de pouvoir visualiser l'ensemble des paiements de manière homogène ?
  • Cela inclut-il des données comportementales sur le parcours client afin de documenter vos stratégies marketing et vos programmes de fidélisation ?
  • Le prestataire est-il en mesure d'offrir une vue unifiée du client, quelle que soit l'origine de la transaction ?
  • Existe-t-il un tableau de bord centralisé depuis lequel vous pouvez gérer les lecteurs, commander des appareils et surveiller l'activité ?
  • Quels types de logiciels et de matériel de point de vente (PDV) le prestataire propose-t-il ou prend-il en charge ?
  • Le prestataire propose-t-il des API et des SDK pour vous permettre de créer des expériences personnalisées de paiement par TPE ?
  • Le prestataire peut-il prendre en charge les paiements mobiles, comme la fonction Tap to Pay avec le téléphone portable, les codes QR ou la solution PIN on Glass ?
  • Le prestataire propose-t-il du matériel précertifié ou d'autres ressources afin d'alléger le travail de certification EMV au niveau de votre entreprise ?
  • Quel volume en ligne et hors ligne le prestataire traite-t-il ?

Expérience en matière d'intégration

  • Quel est le délai moyen de mise en production, quelles ressources de développement devez-vous mettre à disposition, et quel service d'assistance le prestataire de services de paiement propose-t-il ?
  • Quelle est la qualité de ce service d'assistance, et combien de temps faut-il pour mobiliser des ressources techniques en cas de besoin ?
  • Quels sont les langages de programmation pris en charge par l'API ? Des outils supplémentaires (échantillons de code, SDK et documentation claire et utilisable) sont-ils disponibles ?
  • La documentation comprend-elle des extraits de code, des étapes détaillées et des instructions faciles à suivre ?
  • Offre-t-il un environnement de test ou un bac à sable ainsi que des cartes et comptes bancaires de test qui répondent à vos besoins uniques en matière de paiements ? - Combien de temps et de coûts de développement votre prestataire peut-il vous faire épargner ?

Architecture

  • Le prestataire communique-t-il son temps de disponibilité et fait-il preuve de transparence quant aux indicateurs de performances en temps réel de sa plateforme ?
  • Quels sont les SLA annoncés en matière de disponibilité des API ? Quel est le temps de disponibilité réel enregistré sur les 12 derniers mois ?
  • La technologie du prestataire de services de paiement complétera-t-elle et améliorera-t-elle vos systèmes actuels, tout en réduisant la complexité et en assurant la pérennité de votre suite d'outils de paiement ?
  • En combien de temps peut-il mettre en place de nouveaux moyens de paiement ?
  • Dans quelle mesure son infrastructure est-elle fiable et évolutive ? Est-il en mesure de garantir un temps de disponibilité optimal pendant les pics d'activité comme les vacances, le Black Friday et le Cyber Monday ?
  • Est-il capable de s'adapter à votre volume et de gérer les pics d'activité ?

Performances en matière de paiements

  • Peut-il prendre en charge d'autres cas d'utilisation d'autorisation et de capture, tels que les autorisations incrémentielles, les fenêtres d'autorisations étendues et les surcaptures ?
  • Comment optimise-t-il les conversions et les taux d'autorisation ?
  • Le machine learning est-il utilisé dans le cadre du travail d'optimisation ?
  • Vous aide-t-il à comprendre et à améliorer les performances en fonction des spécificités de votre activité, en offrant de la transparence quant à l'augmentation des taux d'autorisation ?
  • Peut-il vous garantir un haut degré de transparence en ce qui concerne les coûts de vos paiements, y compris le détail des frais d'interchange et du réseau de cartes associés à chaque transaction ?
  • Comment tient-il à jour les détails de paiement pour accroître la réussite des transactions ?
  • Met-il à disposition un outil de mise à jour de carte par lot et en temps réel ?
  • Est-il en mesure d'offrir des tokens de réseau et d'en optimiser l'utilisation en acheminant dynamiquement ces tokens ou les PAN en fonction des performances afin de maximiser l'effet de levier ?
  • Prend-il en charge la logique de relance appropriée dans le but de récupérer les paiements qui ont échoué, comme les relances automatiques basées sur des règles de relance personnalisées ou la logique de relance intelligente Smart Retries, qui repose sur le machine learning ?
  • Cette logique est-elle personnalisable sans nécessiter de travail de développement supplémentaire ?

Couverture mondiale

Couverture mondiale et localisation

  • Le prestataire peut-il vous guider dans les réglementations locales pour optimiser les taux d'autorisation et atténuer les problèmes de conformité ?
  • Peut-il optimiser votre tunnel de paiement de façon dynamique en fonction de l'emplacement du client ?
  • Dans quelles langues ses produits sont-ils localisés ? Quelles langues le personnel de l'assistance clientèle peut-il prendre en charge ?
  • Sur quels marchés ses produits sont-ils disponibles ?
  • Sur quels marchés le prestataire propose-t-il une acquisition locale ?
  • Sur quels marchés le prestataire est-il directement relié aux réseaux de cartes ?
  • Quelles devises de présentation sont proposées et sur quels marchés ? Quelles devises de règlement ?

Moyens de paiement locaux

  • Par quelles étapes faut-il passer pour configurer des moyens de paiement, et en combien de temps peuvent-ils être mis en place ?
  • Un travail de développement supplémentaire est-il nécessaire de votre côté pour prendre en charge un nouveau moyen de paiement ?
  • Devez-vous vous enregistrer en tant qu'entité locale pour accéder à un moyen de paiement local ?
  • Comment optimise-t-il les performances de ces moyens de paiement ?
  • Offre-t-il une vue unifiée de l'ensemble des paiements, y compris des différents moyens de paiement, afin d'améliorer les rapports et les rapprochements ?

Virements de fonds internationaux

  • Devez-vous vous enregistrer en tant qu'entité locale pour pouvoir effectuer des virements de fonds au niveau local ?
  • Dans quels pays et quelles devises le prestataire est-il en mesure d'effectuer des virements de fonds ?
  • Est-il en mesure de prendre en charge les risques de fluctuations des taux de change entre le moment de la facturation et celui du virement ?

Gestion des risques

Fraude

  • Offre-t-il une solution intégrée contre la fraude ? Dans le cas contraire, comment se présente le processus d'intégration, et combien de temps cela prendrait-il ? Doit-il faire l'objet d'une surveillance et de mises à jour ?
  • Dans quelle mesure les outils disponibles limitent-ils les faux positifs ?
  • L'outil de lutte contre la fraude du prestataire calcule-t-il des scores de risque ? Le traitement des scores de risque est-il flexible ?
  • Quelles sont les données utilisées pour déterminer les scores de risque et procéder à une évaluation du risque de fraude ?
  • L'outil de lutte contre la fraude repose-t-il sur le machine learning ? Si tel est le cas, quel est le volume de données de transaction utilisé pour alimenter les modèles de fraude ?
  • Comment permet-il la création de nouvelles règles de fraude ? La création de nouvelles règles nécessite-t-elle un travail de développement personnalisé ?
  • L'outil de prévention de la fraude permet-il un examen manuel des transactions suspectes ?
  • Pouvez-vous soumettre vos règles à un test rétroactif pour déterminer quels éléments auraient été bloqués ? Devez-vous identifier manuellement les transactions contestées ?
  • De quelle manière la solution de lutte contre la fraude fonctionne-t-elle avec les nouveaux types de fraudes comme les tests de cartes bancaires ?
  • Est-il possible de personnaliser le fonctionnement de l'algorithme de machine learning en fonction des besoins de votre entreprise ?

Litiges

  • Quels sont les outils ou services proposés pour limiter les contestations de paiement ?
  • Comment le prestataire optimise-t-il les réponses aux litiges et les automatise-t-il pour accroître les chances de réussite ?
  • Peut-il calculer les probabilités de taux de litiges remportés dans le cadre de litiges concernant des particuliers afin d'aider à prioriser les réponses ?
  • Vous permet-il de gérer les litiges par programmation via une API, avec possibilité de charger des preuves, de répondre aux litiges et de recevoir des événements associés aux litiges à l'aide de webhooks ?

Rapports et analyses

  • Permet-il de créer des champs de données personnalisés qui peuvent être associés à n'importe quel objet (par exemple, un identifiant de transaction unique traçable tout au long de son cycle de vie) ?
  • Quels sont les KPI et les mesures clés fournis par défaut par le biais du tableau de bord ? Quels sont les rapports préconfigurés proposés ?
  • Le système de création de rapports est-il mis à jour en temps réel ?
  • Peut-il prendre en charge l'ingestion de données de manière continue et l'intégration dans les flux ou outils de surveillance existants ?
  • Des API sont-elles proposées pour importer des données dans l'infrastructure existante ?
  • Quels sont les outils disponibles pour analyser et visualiser les données à titre ponctuel ?
  • Propose-t-il des intégrations préconfigurées avec les entrepôts de données les plus populaires ?

Rapprochement

  • Offre-t-il une vue unifiée des paiements dans l'ensemble de votre entreprise ?
  • Peut-il prendre en charge les rapports au niveau des transactions, notamment tous les frais associés ?
  • Peut-on utiliser des identifiants de transaction uniques pour suivre les paiements de leur origine au moment du règlement, quel que soit le canal (PDV et en ligne) ?
  • Quels processus de rapprochement le prestataire automatise-t-il ?
  • Le prestataire prend-il en charge le règlement brut ou net ?
  • Dans quel délai les données sont-elles disponibles après le règlement ?

Confidentialité et sécurité

  • Les services du prestataire sont-ils conformes à la norme PCI DSS et validés par un tiers ?
  • Le prestataire peut-il présenter des rapports audités SOC 1 et 2 et PCI ?
  • Comment le système se protège-t-il des attaques par déni de service (DoS) ?
  • Le prestataire propose-t-il des outils permettant de limiter ou de supprimer votre exposition aux contraintes de la norme PCI, tout en vous offrant la flexibilité et le contrôle de votre expérience de paiement ?
  • Votre prestataire peut-il tokeniser les PAN au point d'interaction avec le client ?
  • Comment les transferts de données sont-ils gérés de manière à garantir que les données sont à la fois sécurisées et conformes aux normes PCI et aux réglementations locales en vigueur (par exemple, le RGPD) ?

Envie de vous lancer ? Contactez-nous ou créez un compte.

Créez un compte et commencez à accepter des paiements rapidement, sans avoir à signer de contrat ni à fournir vos coordonnées bancaires. Nous proposons également des solutions personnalisées pour les entreprises, n'hésitez pas à nous contacter.