Refus de carte « Ne pas honorer » : de quoi s'agit-il et comment y réagir ?

Connect
Connect

Les plateformes et places de marché les plus florissantes du monde, dont Shopify et DoorDash, utilisent Stripe Connect pour l'intégration des paiements.

En savoir plus 
  1. Introduction
  2. Signification du code de refus « Ne pas honorer »
  3. Raisons de lapparition du code « Ne pas honorer » lors dune transaction
  4. Comment gérer les codes de refus « Ne pas honorer » ?

Parmi l'ensemble des codes de refus de paiement que les entreprises rencontrent, le code « Ne pas honorer » est un obstacle courant, mais quelque peu mystérieux.

Ce code de refus peut laisser les entreprises et les clients dans la confusion et la frustration. Apprendre à le décoder et à y répondre correctement est impératif pour les entreprises qui souhaitent affiner leurs opérations, fidéliser leurs clients et protéger l'intégrité de leurs transactions.

Voici tout ce que les entreprises doivent savoir sur les refus de cartes « Ne pas honorer », leurs causes potentielles et les stratégies les plus efficaces pour les gérer en minimisant les perturbations.

Sommaire

  • Signification du code de refus « Ne pas honorer »
  • Raisons de l'apparition du code « Ne pas honorer » lors d'une transaction
  • Comment gérer les codes de refus « Ne pas honorer » ?

Signification du code de refus « Ne pas honorer »

La mention « Ne pas honorer » est un code de refus de paiement générique que la banque émettrice envoie à l'entreprise lors d'une transaction. Il signifie que la banque n'est pas disposée à accepter la transaction.

Lors du traitement d'une transaction par carte de crédit ou de débit, vous pouvez rencontrer une variété de codes de refus, chacun d'entre eux indiquant un problème ou une question différente concernant la transaction. Malheureusement, le code « Ne pas honorer » ne donne aucune précision, le titulaire de la carte doit donc contacter sa banque pour connaître la raison exacte du refus de paiement. Dans de nombreux cas, il peut résoudre le problème rapidement et vous pouvez poursuivre la transaction.

Raisons de l'apparition du code « Ne pas honorer » lors d'une transaction

Lorsqu'une banque décide de refuser une transaction, elle émet un code de refus de paiement « Ne pas honorer ». Le code en lui-même ne précise pas la raison du refus, mais en fonction de la situation, il existe plusieurs raisons potentielles.

  • Fonds insuffisants
    Il s'agit d'une raison fréquente pour laquelle le code « Ne pas honorer » est utilisé. Prenons l'exemple d'un client qui essaie d'acheter une veste de marque dans une boutique. Si sa carte de débit est refusée avec un code « Ne pas honorer », c'est sans doute parce que son compte courant ne contient pas les fonds nécessaires pour couvrir le coût de la veste. La même situation peut se produire en ligne : si un client tente d'acheter une nouvelle console de jeu sur un site e-commerce mais que son compte n'est pas suffisamment approvisionné, il recevra un code « Ne pas honorer ».

  • Activité suspecte
    Les banques utilisent des systèmes avancés pour surveiller les fraudes potentielles. Imaginons qu'un titulaire de carte voyage à l'étranger et effectue un achat sur un marché local. La banque, qui n'est pas au courant de ses projets de voyage, peut considérer qu'il s'agit d'une activité suspecte et refuser la transaction, ce qui entraîne l'attribution d'un code « Ne pas honorer ». Le même phénomène peut également se produire en ligne : si un client (ou un acteur malveillant) saisit les informations de sa carte sur un site Web suspect, la banque peut classer la transaction comme risquée et la refuser.

  • Dépassement de la limite quotidienne
    La plupart des cartes bancaires prévoient une limite quotidienne pour les transactions. Par exemple, un chef d'entreprise qui essaie d'acheter des fournitures chez un grossiste peut recevoir un code « Ne pas honorer » s'il a déjà effectué de nombreux achats coûteux ce jour-là et que la dernière transaction dépasse la limite quotidienne de sa carte. De même, si un client paie plusieurs fournisseurs pour des services sur une plateforme de freelances et que le total de ses paiements dépasse la limite quotidienne de sa carte, il recevra un code « Ne pas honorer ».

  • Informations de carte erronées
    Si le titulaire de la carte saisit le numéro de la carte, la date d'expiration ou le code de vérification (CVV) de manière incorrecte, la transaction sera refusée. Imaginez le scénario suivant : dans un restaurant, le serveur se trompe au moment de saisir une partie des informations de la carte bancaire dans le système. La banque refuse la transaction, ce qui entraîne l'affichage d'un code « Ne pas honorer ». Cela peut également se produire en ligne si un client saisit incorrectement les informations de sa carte au moment d'effectuer un achat.

  • Autres problèmes de compte
    Les autres problèmes de compte vont d'un compte clôturé à une carte qui n'a pas encore été activée. Si un client se rend dans une épicerie et qu'il tente par exemple d'utiliser une carte bancaire reliée à un compte clôturé récemment, la transaction sera refusée avec un code « Ne pas honorer ». Si un client tente d'utiliser une nouvelle carte bancaire pour effectuer un achat en ligne avant de l'avoir activée, il recevra le même code de refus de paiement.

Dans toutes ces situations, la meilleure solution pour le client reste de contacter sa banque pour comprendre la raison exacte du code « Ne pas honorer ». Il pourra ainsi prendre les mesures nécessaires pour résoudre le problème.

Comment gérer les codes de refus « Ne pas honorer » ?

Lorsqu'une entreprise est confrontée à un code de refus de paiement « Ne pas honorer » au cours d'une transaction, elle doit mettre en place des stratégies pour gérer cette situation de manière efficace afin de minimiser les perturbations pour le client. Voici quelques pistes pour y parvenir.

  • Réagissez aux informations de carte incorrectes
    Si un refus de paiement est dû à des informations de carte incorrectes, comme un numéro de carte ou une date d'expiration erronés, l'entreprise doit guider le client afin qu'il puisse rectifier cette erreur. Dans ce cas, il peut être très utile de lui fournir un retour d'information immédiat. Par exemple, Stripe Checkout peut avertir le client si la carte qu'il tente d'utiliser a été refusée, ce qui lui permet de corriger les erreurs, de réessayer ou d'utiliser un autre moyen de paiement.

  • Gérez les suspicions d'activité frauduleuse
    Les émetteurs de cartes bancaires peuvent refuser des transactions s'ils soupçonnent une activité frauduleuse, ce qui peut être difficile à gérer pour les entreprises. Cependant, le fait de demander aux clients de fournir leur CVV et leur code postal au moment du paiement peut réduire considérablement le nombre de refus de paiement. Inclure des informations supplémentaires, comme l'adresse de facturation complète, peut également limiter les refus, même si ce processus varie en fonction de la marque de la carte bancaire et du pays. Si une entreprise continue d'enregistrer un nombre élevé de refus de paiement, elle peut envisager de collecter ces données. La mise en œuvre de 3D Secure pour l'authentification des paiements peut également contribuer à réduire les taux de refus de paiement dans les pays qui prennent en charge ce service.

  • Enquêtez sur les refus de paiement « Ne pas honorer »
    Lorsque les raisons d'un refus de paiement « Ne pas honorer » ne sont pas claires, analyser les données qui accompagnent la transaction peut aider à identifier la cause du refus de carte. Par exemple, si les vérifications du CVV ou du système de vérification de l'adresse (AVS) ont échoué lorsque le client a essayé d'ajouter sa carte, la résolution de ces problèmes suivie d'une nouvelle tentative de paiement peut aboutir à une autorisation réussie. En revanche, si une entreprise remarque qu'une carte est utilisée dans un pays différent de celui qui correspond à l'adresse IP du client, le refus de paiement peut être légitime et causé par une éventuelle utilisation non autorisée de la carte.

Dans tous ces scénarios, l'essentiel est de fournir au client le plus d'assistance possible. En veillant à ce qu'il soit informé de la situation et en l'aidant à franchir les étapes nécessaires, vous pouvez maintenir une expérience client positive, même en cas de refus de paiement.

Envie de vous lancer ?

Créez un compte et commencez à accepter des paiements rapidement, sans avoir à signer de contrat ni à fournir vos coordonnées bancaires. N'hésitez pas à nous contacter pour discuter de solutions personnalisées pour votre entreprise.