Fonctionnement des paiements e-commerce en Italie

Payments
Payments

Accept payments online, in person, and around the world with a payments solution built for any business—from scaling startups to global enterprises.

Learn more 
  1. Introduction
  2. La technologie derrière les paiements numériques
    1. Les parties impliquées dans les paiements numériques
    2. Le processus de paiement e-commerce
  3. Les principaux moyens de paiement e-commerce en Italie
  4. PayPal : une solution sécurisée pour votre entreprise ?
  5. Pourquoi accepter Postepay comme moyen de paiement pour votre entreprise e-commerce en Italie ?
  6. Comment sécuriser vos transactions en ligne ?

À l'heure actuelle, de plus en plus d'entreprises optent pour la vente en ligne. Selon un rapport récent, les ventes mondiales e-commerce s'élèveront à 6,3 billions de dollars en 2024. En ce qui concerne l'Italie, les estimations indiquent que le pourcentage de la population effectuant des achats en ligne passera de 68,2 % en 2023 à 72,4 % en 2027. La possibilité de payer en ligne devient incontestablement un atout stratégique. Aussi, pour rester en phase avec la croissance continue du marché e-commerce, les entreprises doivent élaborer une stratégie de paiement qui répond aux besoins et aux préférences des clients.

Si vous souhaitez créer votre propre entreprise e-commerce ou développer une affaire existante, il peut être difficile de s'y retrouver dans l'univers complexe des paiements en ligne. Dans cet article, vous découvrirez comment fonctionnent les paiements e-commerce, quels sont les différents moyens de paiement disponibles sur le marché et comment sécuriser les transactions en ligne.

Sommaire

  • La technologie derrière les paiements numériques
  • Les principaux moyens de paiement e-commerce en Italie
  • PayPal : une solution sécurisée pour votre entreprise ?
  • Pourquoi accepter Postepay comme moyen de paiement pour votre entreprise e-commerce en Italie ?
  • Comment sécuriser vos transactions ?

La technologie derrière les paiements numériques

Pour comprendre le fonctionnement des paiements numériques (ou paiements électroniques), commençons par une définition : ce sont des transactions financières qui s'effectuent par le biais de canaux numériques. Il peut s'agir d'options de paiement plus traditionnelles, comme les virements bancaires et les paiements par carte de crédit ou de débit, ou de paiements avec des portefeuilles électroniques, comme Google Pay et Apple Pay.

À l'échelle mondiale, les estimations montrent que les paiements numériques dépasseront 11 500 milliards de dollars en 2024. L'Italie connaît également une croissance significative dans ce domaine, bien que ce pays soit traditionnellement très attaché à l'utilisation de l'argent liquide. Les transactions numériques en Italie ont atteint 206 milliards d'euros au premier semestre 2023, avec une hausse de plus de 13 % par rapport à la même période en 2022. Les raisons sont d'abord liées à la période de pandémie, pendant laquelle un nombre sans précédent de clients a eu recours aux achats en ligne. La rapidité et la commodité de ces moyens de paiement expliquent aussi cette tendance, en plus des nouvelles réglementations qui sont entrées en vigueur récemment dans le pays. En effet, en Italie, le décret législatif n° 36 du 30 avril 2022 a introduit l'obligation pour les professionnels et les entreprises d'accepter les paiements par carte de crédit ou de débit (deux moyens de paiement numérique). Ceux qui ne se plient pas à cette règle se verront dans l'obligation de payer une amende administrative de 30 euros, en plus de 4 % de la valeur de la transaction, même pour les petits montants.

Voyons maintenant comment fonctionnent les paiements numériques dans la pratique.

Les parties impliquées dans les paiements numériques

Alors que les paiements numériques sont quasi instantanés, plusieurs parties entrent en jeu en coulisses : pendant ces quelques secondes, elles mettent en œuvre une série de processus pour traiter la transaction avec succès. Ces parties sont les suivantes.

  • Le client ou payeur : la personne qui initie le processus d'achat d'un bien ou d'un service auprès de l'entreprise.
  • Le marchand ou bénéficiaire : l'entreprise qui vend le bien ou le service.
  • La plateforme de paiement : l'application logicielle qui sert de pont entre le site Web de l'entreprise et le prestataire de services de paiement.
  • Le prestataire de services de paiement : l'entreprise qui a mis en place l'infrastructure et la technologie nécessaires pour valider les informations de paiement, autoriser les transactions et effectuer les transferts correspondants de la banque émettrice vers la banque acquéreuse.
  • Le réseau de paiement : l'organisation qui facilite le transfert électronique de fonds entre les particuliers, les entreprises ou les institutions financières. Les réseaux de paiement (par exemple, Visa, Mastercard, Discover ou American Express) sont des écosystèmes interconnectés d'entités financières (banques, sociétés émettrices de cartes bancaires, coopératives de crédit, etc.) qui travaillent de concert pour traiter les transactions dématérialisées de la manière la plus sûre et la plus rapide possible.

Le processus de paiement e-commerce

Découvrons la manière dont fonctionnent les paiements e-commerce et comment les différentes parties interagissent pour garantir une transaction réussie.

  • Le client saisit ses informations de paiement dans le formulaire de paiement sur la page dédiée du site Web de l'entreprise.
  • La plateforme de paiement reçoit ces informations et les transmet en toute sécurité au prestataire de services de paiement.
  • Le prestataire de services de paiement les transmet au réseau de paiement (par exemple, un réseau de cartes bancaires, comme Visa ou Mastercard). Ce dernier vérifie auprès de la banque émettrice que les fonds nécessaires sont disponibles pour effectuer l'achat et que la carte n'est pas bloquée.
  • Si la banque émettrice accepte le paiement, elle transfère l'argent depuis le compte du client vers le prestataire de services de paiement, qui l'envoie ensuite sur le compte du marchand. Le compte marchand transfère à son tour les fonds sur le compte bancaire principal de l'entreprise.
  • La plateforme de paiement confirme la vente, tant pour le client que pour l'entreprise.

Les principaux moyens de paiement e-commerce en Italie

Pour maximiser le taux de conversion et pénétrer de nouveaux marchés, il est important de proposer plusieurs moyens de paiement, en sélectionnant ceux qui sont les plus appropriés et les plus pertinents pour votre entreprise. Ces dernières années, de nouvelles options de paiement ont été ajoutées aux cartes de crédit et de débit, qui sont les plus répandues. Voici les principaux moyens de paiement disponibles en Italie pour les entreprises e-commerce en 2024.

  • Cartes de crédit et de débit
    Les cartes de crédit et les cartes de débit sont les options les plus couramment utilisées pour les paiements e-commerce en Italie. La principale différence est qu'avec les cartes de crédit, le compte est généralement débité à la fin du mois, alors qu'avec les cartes de débit, l'argent est prélevé immédiatement.

  • Cartes prépayées et rechargeables
    Les Italiens considèrent les cartes prépayées comme un outil sûr et fiable qui leur permet de mieux contrôler leurs dépenses. De plus, elles sont acceptées par la grande majorité des sites e-commerce. En Italie, Postepay est l'une des cartes prépayées les plus utilisées, y compris pour les achats en ligne. Nous vous conseillons fortement de proposer ce moyen de paiement pour votre activité e-commerce.

  • PayPal
    Avec PayPal, les clients de plus de 200 marchés peuvent payer en ligne. En connectant son compte PayPal à un compte bancaire ou à une carte de paiement, le client n'a pas besoin de communiquer ses informations financières lorsqu'il effectue un achat. C'est pour cette raison que PayPal est l'un des moyens de paiement préférés des Italiens pour les opérations e-commerce.

  • Portefeuilles électroniques
    Les portefeuilles électroniques, comme Apple Pay et Google Pay, sont des applications mobiles qui permettent aux utilisateurs d'enregistrer leurs informations de paiement. De cette manière, ils peuvent payer directement depuis leur smartphone ou leur tablette au lieu d'utiliser des cartes de paiement physiques. Il n'est pas nécessaire de saisir manuellement les informations de carte au moment de l'achat, cette option de paiement en ligne est donc rapide et facile à utiliser.

  • Options de paiement différé
    Les paiements différés (qui suivent le principe « Achetez maintenant, payez plus tard », « buy now, pay later » ou BNPL en anglais) impliquent que le prix d'achat est divisé en plusieurs versements échelonnés, dont le premier est dû au moment de l'achat. En tant qu'entreprise, vous recevez le montant total immédiatement tandis que les clients peuvent payer par versements échelonnés, généralement sur plusieurs semaines ou plusieurs mois. Certains fournisseurs ajoutent des intérêts à ce service, mais beaucoup proposent des options de remboursement sans intérêt.

  • Virement bancaire
    Les virements bancaires sont un moyen de paiement relativement peu utilisé en Italie. Bien souvent, ils ne figurent pas parmi les options disponibles sur les sites e-commerce. En effet, les délais nécessaires pour créditer les montants sont plus longs que pour les cartes de crédit et de débit, ils sont donc moins attrayants pour les entreprises, qui préfèrent généralement percevoir les fonds immédiatement. Toutefois, les entreprises qui s'adressent à des clients plus traditionnels (qui ne sont peut-être pas encore familiarisés avec les canaux de paiement e-commerce actuels) peuvent toujours choisir de proposer cette option de paiement.

  • Paiement contre remboursement
    Ce moyen de paiement est l'un des premiers à avoir été utilisés à l'aube du marché e-commerce en Italie. Considéré comme une option sûre, il présente toutefois quelques inconvénients d'un point de vue commercial, car il est peu pratique et onéreux. Par exemple, si le client n'est pas présent au moment de la livraison, l'entreprise devra attendre plus longtemps avant de recevoir le paiement.

PayPal : une solution sécurisée pour votre entreprise ?

PayPal est l'une des options préférées des Italiens pour les paiements e-commerce. Cette solution serait plus sécurisée, car elle permet d'effectuer des achats en ligne sans divulguer ses informations de carte. Mais est-ce vraiment sans danger pour votre entreprise ? Examinons les outils mis en avant par PayPal pour sécuriser les transactions.

  • Protection du marchand
    La politique de Protection des Marchands de PayPal peut intervenir dans deux situations : si vous recevez un paiement non autorisé ou si un client affirme ne pas avoir reçu un article dans le cadre du programme de Protection des Achats. Dans ce cas, PayPal peut couvrir l'intégralité du montant du paiement sur les ventes éligibles par le biais de son programme de Protection des Marchands.

  • Protection contre la fraude
    Cette solution intégrée, qui repose sur l'apprentissage automatique et les connaissances du réseau PayPal, peut vous aider à lutter contre la fraude. Grâce à cet outil, personnalisez les filtres antifraude en fonction de votre tolérance au risque et des besoins spécifiques de votre entreprise, afin d'améliorer les taux de contestation de paiement et de transactions refusées.

  • Protection contre les contestations de paiement
    Grâce à son outil de protection contre les contestations de paiement, PayPal surveille les transactions numériques par carte de crédit et de débit, examine les risques de fraude et n'applique pas de frais de contestation de paiement si une transaction s'avère « non autorisée » ou pour une « commande non reçue ».

  • DSP2 et 3D Secure
    La plateforme PayPal est conforme à l'authentification à deux facteurs demandée par les cartes bancaires (3D Secure) et fournit des mises à jour automatiques afin que les utilisateurs soient toujours au courant des changements apportés aux protocoles de sécurité. En parallèle, la directive révisée sur les services de paiement (DSP2) a introduit des exigences de sécurité strictes pour les paiements électroniques afin de réduire les cas de fraude. 3D Secure a également établi un niveau de protection supplémentaire pour les transactions numériques effectuées en ligne à l'aide de cartes de crédit ou de débit. Selon le nouveau protocole 3DS2, introduit par la DSP2, un nom d'utilisateur et un mot de passe ne sont plus suffisants pour assurer la sécurité. L'utilisateur doit désormais s'authentifier avec au moins deux des types d'éléments suivants.

    • Un élément que le client connaît (par exemple, un mot de passe ou un code PIN)
    • Un élément dont le client dispose (par exemple, un smartphone, un token OTC ou un dispositif portable)
    • Un élément propre à l'identité du client (par exemple, empreinte d'identification ou reconnaissance faciale)

3DS2 est la méthode la plus courante pour garantir l'authentification forte du client (SCA), une procédure d'authentification qui valide l'identité de l'utilisateur d'une solution de paiement ou du client à l'origine d'une transaction.

Pourquoi accepter Postepay comme moyen de paiement pour votre entreprise e-commerce en Italie ?

Postepay est la carte prépayée la plus utilisée en Italie, avec 29 millions de cartes émises et plus de deux milliards de transactions effectuées en 2022. Plus de 1,5 million d'Italiens ont choisi les cartes Postepay pour effectuer leur premier achat e-commerce. Lancée par Poste Italiane en 2003 dans le but d'augmenter les paiements alternatifs à l'argent liquide, elle est devenue la carte rechargeable la plus populaire en Italie, notamment en raison de sa facilité d'activation et d'utilisation.

Disponible sous plusieurs formes pour les clients et les entreprises, Postepay est un moyen de paiement que toute entreprise e-commerce opérant en Italie devrait proposer sur son site Web.

Comment sécuriser vos transactions en ligne ?

Les entreprises qui vendent des produits ou des services en ligne et acceptent des paiements via leur site Web ou leur application mobile n'ont qu'une préoccupation : protéger les transactions financières contre les accès non autorisés, les violations de données et la fraude. Mais comment faire pour protéger vos paiements e-commerce efficacement ?

Voici les principales mesures que vous pouvez mettre en œuvre.

  • Protocole de chiffrement SSL
    Un certificat SSL (Secure Sockets Layer) chiffre toutes les informations envoyées à votre boutique en ligne, ce qui rend l'accès à vos données plus difficile pour les hackers. De cette manière, vous protégez à la fois votre site Web et les données de vos clients.

  • Tokenisation
    La tokenization remplace les informations sensibles, comme le numéro de carte bancaire ou le CVV, par un code unique et aléatoire qui sécurise les informations de carte.

  • Conformité à la norme PCI DSS
    La norme de sécurité de l'industrie des cartes de paiement (PCI DSS) est un ensemble de normes de sécurité conçues pour garantir que toutes les entreprises qui traitent, stockent ou transmettent des informations relatives aux cartes bancaires maintiennent un environnement sécurisé. La conformité à cette norme aide les entreprises à minimiser les risques de violation, à protéger les données de leurs clients et à éviter les amendes ou les pénalités potentielles.

  • Authentification à deux facteurs
    L'authentification à deux facteurs est une mesure de sécurité fondamentale pour les paiements numériques qui permet de vérifier l'identité d'un utilisateur lorsqu'il tente d'accéder à une transaction ou de la terminer. Ce faisant, elle ajoute un niveau de sécurité supplémentaire aux transactions e-commerce. Pour effectuer un paiement, l'utilisateur a besoin d'un deuxième facteur en plus de son mot de passe (par exemple, un code à usage unique envoyé par SMS ou une empreinte d'identification).

  • Plateforme de paiement sécurisée
    Le recours à une plateforme de paiement sécurisée conforme à la norme PCI DSS et à d'autres normes pertinentes pour le secteur est essentiel pour la sécurité des transactions effectuées sur votre site e-commerce. Ainsi, vous n'avez pas besoin de vous préoccuper vous-même de ces exigences.

  • Mises à jour régulières du site Web
    Il est important de prévoir des mises à jour de sécurité régulièrement pour corriger les dernières vulnérabilités auxquelles votre site Web pourrait être exposé. Veillez donc à mettre à jour le logiciel principal de votre site e-commerce afin de protéger votre infrastructure de paiement et les données de vos clients contre les vulnérabilités, les cyberattaques et les accès non autorisés.

Choisir le bon prestataire de services de paiement est indispensable pour lancer une activité en ligne et la développer, tout en veillant à respecter les dernières exigences en matière de conformité et de sécurité nécessaires pour protéger vos paiements, vos données et celles de vos clients. Lancez-vous avec Stripe pour en savoir plus sur la façon dont nous pouvons vous aider à atteindre ces objectifs.

Envie de vous lancer ?

Créez un compte et commencez à accepter des paiements rapidement, sans avoir à signer de contrat ni à fournir vos coordonnées bancaires. N'hésitez pas à nous contacter pour discuter de solutions personnalisées pour votre entreprise.