Validation des cartes en temps réel : 5 techniques pour des paiements par carte rapides et sûrs

Payments
Payments

Acceptez des paiements en ligne, en personne et dans le monde entier, grâce à une solution de paiement adaptée à toutes les entreprises, des start-up aux multinationales.

En savoir plus 
  1. Introduction
  2. Quest-ce que la validation de carte ?
  3. Pourquoi la validation de carte est-elle importante ?
  4. Les différentes méthodes de validation de carte
  5. Comment valider une carte en temps réel ?

La sécurité des paiements constitue un objectif clé pour l'ensemble des entreprises qui acceptent les paiements numériques. Juniper Research estime d'ailleurs que les pertes mondiales dues à la fraude aux paiements en ligne dépasseront les 343 milliards de dollars entre 2023 et 2027. Voilà de quoi mettre en relief le besoin croissant en matière de prévention de la fraude. En effet, les entreprises n'ont d'autre choix que de garantir la sécurité des paiements tout en maintenant une expérience client de haute qualité et en optimisant leur efficacité opérationnelle.

Toutefois, il peut s'avérer fastidieux d'atteindre cet objectif, en particulier dans l'optique où les nouvelles technologies continuent à façonner l'univers des paiements. Bien que l'expérience client et l'expérience de paiement idéales dépendent de l'entreprise et de sa situation, certaines pratiques importantes devraient être largement adoptées. Nous pensons ici, par exemple, à la validation de carte en temps réel. Vous trouverez ci-dessous un guide rapide concernant la validation de carte. Vous découvrirez de quoi il s'agit, les différentes façons de l'utiliser et comment procéder à la validation en temps réel.

Sommaire

  • Qu'est-ce que la validation de carte ?
  • Pourquoi la validation de carte est-elle importante ?
  • Les différentes méthodes de validation de carte
  • Comment valider une carte en temps réel ?

Qu'est-ce que la validation de carte ?

La validation de carte est un ensemble de vérifications et de protocoles conçus dans le but de vérifier l'authenticité d'une carte de crédit ou de débit pendant une transaction. La validation est indispensable pour les entreprises qui souhaitent réduire les risques financiers, comme la fraude et les contestations de paiement. Les processus de validation de carte sont parfois très différents, mais ils ont tous le même objectif : confirmer que la personne à l'origine de la transaction a le droit légitime d'utiliser la carte en question.

Pourquoi la validation de carte est-elle importante ?

Bien qu'elle semble habituelle et technique, la validation de carte est l'une des étapes les plus importantes du processus de paiement. Lorsqu'elle est réussie, alors ce sont tous les niveaux de l'entreprise qui en profitent. Néanmoins, les enjeux de sécurité élevés qu'elle implique signifient que lorsqu'elle se solde par un échec, les inconvénients potentiels peuvent être sérieux.

Voici plusieurs raisons pour lesquelles la validation de carte revêt une importance particulière.

  • La protection du client
    La validation de carte offre une sécurité financière précieuse au client. Un système efficace saura signaler l'utilisation non autorisée de cartes perdues ou volées suffisamment tôt dans le processus de transaction, réduisant ainsi le préjudice financier potentiel pour le titulaire de la carte.

  • L'expérience client
    Une validation de carte réussie enrichit l'expérience client et améliore la perception de la sécurité de la transaction chez le client. Cette plus grande confiance peut être synonyme d'une augmentation de la fidélité du client et d'un plus grand nombre de transactions. En outre, une baisse du taux de cas frauduleux permet aux équipes du service client de se concentrer sur d'autres soucis et d'améliorer la qualité globale du service.

  • La santé financière
    Des mesures de validation de carte efficaces aident l'entreprise à conserver un environnement financier stable. Moins d'argent dépensé dans la fraude et les contestations de paiement implique davantage de ressources pour d'autres projets axés sur la croissance.

  • La conformité réglementaire
    Grâce aux mesures de validation de carte, les entreprises adhèrent aux normes et aux régulations du secteur, ce qui n'est pas négociable pour les entreprises qui traitent les paiements par carte. Satisfaire aux normes de conformité réduit par ailleurs l'exposition à des pénalités ou à des problèmes juridiques, qui peuvent s'avérer onéreux pour les entreprises.

  • La structure des frais
    Souvent, les prestataires de services de paiement fixent des frais en fonction de l'historique des transactions d'une entreprise. Un historique entaché par des fraudes est susceptible d'entraîner des frais de traitement plus élevés, ce qui affectera les résultats nets de l'entreprise. Une validation de carte efficace pourra contribuer à maintenir ou à réduire ces frais en diminuant l'incidence de la fraude.

  • L'allocation des ressources
    Des systèmes de validation de carte inefficaces se traduisent par davantage d'investissement dans la détection et la gestion des fraudes. Les entreprises pourraient plutôt consacrer ces ressources à l'innovation, au service client ou à tout autre domaine vecteur de croissance.

  • La confiance et la réputation de la marque
    Les clients ont plus confiance dans les entreprises avec un faible taux de fraude. Cette confiance est le facteur d'une fidélité accrue chez le client et d'avis plus positifs, autant d'instruments qui permettent d'attirer de nouveaux clients.

  • Une expansion internationale
    À mesure que les entreprises étendent leur portée géographique, elles font face à des moyens de paiements plus variés et aux risques de fraude qui y sont associés. Un système de validation de carte modulable peut faciliter l'entrée dans de nouveaux marchés en réduisant le risque de fraude transfrontalière.

Pour toutes ces raisons, la validation de carte doit constituer une priorité absolue pour les entreprises qui acceptent les paiements par carte, plus particulièrement dans le cadre des transactions sans présentation de la carte (CNP).

Les différentes méthodes de validation de carte

Il incombe aux entreprises qui acceptent les paiements par carte de concevoir et d'entretenir des protocoles de sécurité impénétrables autour des paiements tout en offrant aux clients une expérience de paiement simple et fluide. Pour y parvenir, elles doivent déployer des technologies qui traduisent les nuances en matière de prévention de la fraude et les attentes actuelles des clients. Dans cette optique, voici les méthodes de validation de carte les plus fréquentes.

  • Le code de vérification de carte (CVV)
    La vérification du code à trois ou quatre chiffres à l'arrière de la carte bancaire constitue une méthode de vérification efficace et directe. En demandant ce code aux clients lors du paiement, les entreprises compliquent la tâche aux individus non autorisés qui tenteraient de réaliser un achat avec des informations volées.

  • Le service de vérification de l'adresse (AVS)
    Avec l'AVS, les entreprises établissent une correspondance entre l'adresse de facturation fournie pendant la transaction et celle qui est associée à la carte. Des adresses différentes peuvent déclencher des étapes de vérification supplémentaires, voire même mettre fin à la transaction.

  • L'authentification à deux facteurs (2FA)
    La 2FA ajoute un niveau de sécurité supplémentaire en envoyant un SMS ou une notification push sur le téléphone du titulaire de la carte. Ce système permet de confirmer que la personne qui tente d'effectuer la transaction dispose également d'un accès au téléphone relié au compte de la carte.

  • Tokenisation
    Cette méthode remplace les données sensibles de la carte par un nombre généré aléatoirement : le « token ». Les entreprises qui conservent ce token plutôt que les informations de la carte réduisent le risque de violation des données, ce qui complique la tâche des hackers.

  • Le filtrage géographique
    Grâce au filtrage géographique, les entreprises ont la possibilité de fixer des limites basées sur l'origine géographique de la transaction. Si une carte appartient à un pays ou à une région au taux de fraude élevé, alors l'entreprise peut mettre en place des contrôles supplémentaires pour confirmer la légitimité de la transaction.

  • La biométrie comportementale
    Cette méthode sophistiquée décortique le comportement du client pendant la transaction. Des éléments tels que la dynamique de frappe, les mouvements de la souris ou encore l'angle auquel l'appareil est tenu sont mis à profit pour vérifier l'identité de la personne qui effectue la transaction.

  • Les algorithmes de machine learning
    Au fil du temps, les systèmes apprennent à détecter les activités suspicieuses dans les données d'une transaction. Cette méthode auto-améliorée est l'une des toutes dernières pour lutter contre la fraude, car elle s'adapte continuellement aux nouvelles techniques employées par les acteurs malveillants.

Chacune de ces méthodes contribue à un système de validation de carte à plusieurs niveaux. Ce système offre aux entreprises une défense flexible contre les transactions frauduleuses tout en proposant aux clients une expérience de paiement plus fiable et sûre.

Comment valider une carte en temps réel ?

Toute entreprise qui traite les paiements de ses clients sait qu'une transaction doit être à la fois rapide et sûre. La validation de carte doit donc être aussi efficace que fiable. La validation de carte en temps réel érige également un rempart contre de nombreux types de fraudes aux paiements, qui risqueraient de pénétrer le système si le processus de validation était plus long. Ci-dessous figurent différentes méthodes à la disposition des entreprises pour valider les paiements par carte en temps réel.

1. La vérification de carte basée sur une API
Les entreprises ont la possibilité d'automatiser le processus de validation grâce à des appels d'API (interfaces de programmation d'applications) vers la plateforme de paiement. Ce processus permet d'envoyer une demande de confirmation de l'authenticité de la carte à la banque émettrice. La réponse de cette dernière indiquera à l'entreprise si la carte est valide et si les informations saisies (p. ex. : l'adresse de facturation et le CVV) correspondent au dossier de l'émetteur. La mise en place de la vérification basée sur une API contribue à réduire les erreurs humaines ainsi qu'à accélérer le processus de transaction. Cette méthode permet également de renforcer la confiance des clients, dans la mesure où l'ensemble du processus est automatisé, et donc moins sujet aux erreurs manuelles.

2. Les transactions de pré-autorisation
Il s'agit de petites transactions, parfois même de quelques centimes, débitées par les entreprises sur une carte avant de procéder à la transaction complète. Si la pré-autorisation est réussie, il est quasiment certain que la véritable transaction sera acceptée. Si certaines entreprises remboursent ces petits débits dans les minutes qui suivent, d'autres préfèrent les soustraire au montant total de la transaction.

3. Les algorithmes de machine learning pour la détection des anomalies
Des modèles de machine learning sophistiqués sont capables d'analyser immédiatement les données de la transaction et de repérer les éventuels problèmes. Ces modèles prennent plusieurs variables en compte pour produire un score de risque (p. ex. : les habitudes de dépenses ou la géolocalisation). Les transactions à haut risque sont automatiquement déclinées ou signalées afin d'être vérifiées manuellement, ajoutant ainsi un autre composant important à votre stratégie de sécurité des transactions.

4. L'authentification multifacteur (MFA)
L'authentification multifacteur oblige le titulaire de la carte à fournir deux éléments de preuve afin de vérifier son identité. Parmi ces preuves, on trouve l'authentification via SMS, les codes de vérification par e-mail ou encore les notifications sur une application mobile, qui sont utilisés en association avec certaines informations de carte plus traditionnelles pour déterminer l'identité du client. L'authentification multifacteur augmente la durée de la transaction de quelques secondes, mais ses avantages l'emportent sur ce court délai.

5. La vérification biométrique
La vérification biométrique (reconnaissance faciale ou empreinte d'identification) n'est pas encore démocratisée, mais elle représente néanmoins un niveau de sécurité supplémentaire pour les transactions par carte.

Chacune de ces méthodes peut participer à une stratégie complète de validation de carte en temps réel. En conjuguant plusieurs méthodes, les entreprises réduisent drastiquement le risque de transactions non autorisées.

Découvrez-en plus sur la manière dont Stripe soutient les entreprises avec la validation de carte propulsée par la technologie.

Envie de vous lancer ?

Créez un compte et commencez à accepter des paiements rapidement, sans avoir à signer de contrat ni à fournir vos coordonnées bancaires. N'hésitez pas à nous contacter pour discuter de solutions personnalisées pour votre entreprise.