Accepter des paiements en ligne sans compte marchand

Un compte marchand vous est-il vraiment indispensable ? Dans cet article, nous vous expliquons en quoi consiste ce type de compte, comment il permet aux entreprises d'accepter les paiements en ligne et pourquoi vous pourriez peut-être vous en passer.

Payments
Payments

Acceptez des paiements en ligne, en personne et dans le monde entier, grâce à une solution de paiement adaptée à toutes les entreprises, des start-up aux multinationales.

En savoir plus 
  1. Introduction
  2. Qu’est-ce qu’un compte marchand ?
  3. La différence entre compte marchand et compte bancaire professionnel
  4. Fonctionnement d’un compte marchand
  5. Les inconvénients du compte marchand
  6. Qu’est-ce qu’un facilitateur de paiement ?
  7. Accepter des paiements par carte bancaire sans compte marchand
  8. Accepter des paiements en ligne sans compte marchand
  9. Les avantages de Stripe par rapport aux comptes marchands

En tant que propriétaire d'entreprise, décider de la manière d'accepter les paiements de vos clients est une tâche essentielle qui s'accompagne d'innombrables solutions. La structure de paiement dont vous avez besoin dépend de l'endroit où vous exercez vos activités, de votre clientèle ainsi que des préférences de celle-ci en matière de moyens de paiement. Il est par exemple fort probable que la structure adoptée par un artisan sera différente de celle d'un marchand en ligne. Quelle que soit sa taille, chaque entreprise qui réalise des transactions en ligne avec ses clients partage un objectif commun, à savoir rendre le processus associé aussi simple, complet et convivial que possible. Choisir d'accepter les paiements en ligne sans compte marchand fait partie des moyens de rationaliser votre stratégie de paiement.

Sommaire

  • Qu'est-ce qu'un compte marchand ?
  • La différence entre compte marchand et compte bancaire professionnel
  • Fonctionnement d'un compte marchand
  • Les inconvénients du compte marchand
  • Qu'est-ce qu'un facilitateur de paiement ?
  • Accepter des paiements par carte bancaire sans compte marchand
  • Accepter des paiements en ligne sans compte marchand
  • Les avantages de Stripe par rapport aux comptes marchands

Qu'est-ce qu'un compte marchand ?

Un compte marchand est un compte bancaire qui sert à bloquer les fonds issus des transactions client, avant qu'ils ne soient versés sur le compte bancaire professionnel du marchand. Il fait office de réserve et constitue la première destination des fonds après traitement d'une transaction.

Ce type de compte est proposé par les banques et les établissements financiers qui fournissent des services à destination des marchands. S'il arrive que certaines banques fournissent en parallèle la plateforme, le matériel ou le logiciel de paiement qui vont avec, les entreprises se retrouvent souvent livrées à elles-mêmes pour monter leur système complet de paiement sur la base de solutions tierces.

La différence entre compte marchand et compte bancaire professionnel

Les deux principales différences entre un compte marchand et un compte bancaire professionnel classique résident 1) dans l'usage et 2) dans la personne chargée de la gestion et de la maintenance. Un compte bancaire professionnel classique, dont le propriétaire est la banque du marchand ou une coopérative de crédit, est un compte qui sert à réaliser et à recevoir l'ensemble des paiements liés aux activités d'une entreprise : versement des salaires, du loyer correspondant à la location de locaux commerciaux, des frais de site Web, etc. L'utilisation d'un compte bancaire professionnel s'apparente à celle d'un compte bancaire traditionnel.

De leur côté, les comptes marchands ne sont utilisés que pour une seule chose : bloquer les fonds versés par les clients lors de leurs achats avant de les transférer sur le compte bancaire professionnel principal du marchand. Les comptes marchands n'ont pas le statut de comptes bancaires depuis lesquels sont émis des paiements (en dehors des transferts de fonds vers un compte bancaire professionnel principal).

Fonctionnement d'un compte marchand

Les comptes marchands jouent un rôle essentiel dans le processus complexe qui intervient lorsqu'un client initie une transaction par carte bancaire. Une fois la transaction amorcée (avec présentation de la carte bancaire dans un point de vente ou via la saisie d'informations de paiement en ligne), le paiement est envoyé au prestataire de services de carte du marchand, qui contacte ensuite la banque émettrice de la carte bancaire du client par le biais du réseau de cartes concerné. Tous ces acteurs se retrouvent alors immédiatement impliqués dans le processus.

Une fois que la banque émettrice a vérifié que le client dispose des fonds ou d'un accord de crédit nécessaires, elle approuve le transfert du montant qui correspond à la transaction. Cet argent est ensuite versé sur le compte marchand fourni par le prestataire de services de carte bancaire du client, et non sur son véritable compte bancaire. Il s'agit d'une escale intermédiaire pour les fonds. Ce n'est qu'une fois versés sur un compte marchand que ces fonds peuvent être acheminés sur un compte bancaire professionnel.

Comme cette approche peut souvent sembler particulièrement complexe, de nombreux marchands ont fait le choix de ne plus s'y soumettre dans l'état. Nous reviendrons sur ce sujet.

Les inconvénients du compte marchand

Bien que les comptes marchand aient toujours permis aux entreprises de traiter les paiements des clients, ils présentent leur propre lot de désavantages liés à la lenteur, à la complexité et au risque relatif associés aux méthodes classiques de traitement des paiements (à savoir, des approches prétechnologiques qui deviennent aujourd'hui vite dépassées).ci Vous trouverez ci-dessous certains des inconvénients significatifs des comptes marchands.

  • Risque accru de fraude
    En raison des nombreuses étapes du processus de transaction par carte bancaire et des multiples parties impliquées dans leur réalisation, ces paiements « au coup par coup » présentent un risque accru. Nous pouvons considérer le processus de transaction par carte bancaire comme une course de relais dans laquelle le prestataire de services de paiement, le compte marchand, la banque émettrice et le réseau de cartes sont chacun responsables de la réalisation d'une étape. Les informations relatives à la transaction et les fonds sont le relais qu'ils doivent se passer. Mais imaginez qu'un acteur frauduleux vienne pimenter la course, et qu'à chaque fois que le relais change de main, cet individu malintentionné tente de profiter de l'ouverture potentielle. Voilà toute la difficulté de traiter les transactions par carte bancaire à l'aide d'un système de paiement classique et d'un compte marchand. Même lorsque chaque partie fait tout ce qu'elle peut pour répondre aux préoccupations en matière de sécurité, plus il y a d'acteurs impliqués dans une transaction, moins ils sont en mesure de maintenir un contrôle total sur la sécurité de l'ensemble du processus.

  • Évaluation fastidieuse des risques
    Les banques qui délivrent des comptes marchands sont parfaitement conscientes des risques de fraude. Elles prennent par conséquent des mesures pour les atténuer, lesquelles peuvent se traduire par des processus de souscription fastidieux pour les marchands eux-mêmes. Chaque nouvelle souscription implique la prise en compte des facteurs suivants par ces banques :

    • le secteur d'activité de l'entreprise ;
    • son ancienneté ;
    • ses antécédents commerciaux (historique des paiements, défauts de paiement, faillites, etc.) ;
    • tout historique éventuel concernant un compte marchand ;
    • les antécédents personnels en matière de crédit du demandeur.
  • Nombreux frais
    Les comptes marchands sont connus pour leurs frais, notamment (mais sans s'y limiter) :

    • les commissions de plateforme ;
    • les frais d'installation ;
    • les frais de gestion ;
    • les frais de transaction ;
    • les frais de conversion de devises ;
    • les frais minimums mensuels ;
    • les frais de litige ;
    • les frais de lot ;
    • les frais annuels ;
    • les frais de résiliation anticipée.

Tout cela représente un cumul non négligeable. Le montant réel de ces frais peut varier de manière significative en fonction d'un certain nombre de facteurs, notamment la manière dont se passe le processus de souscription. Par exemple, si votre entreprise est récente et que vos antécédents de solvabilité personnelle ne sont pas irréprochables, vos frais seront presque à coup sûr plus élevés que ceux d'un individu dont l'entreprise est mieux établie et avec de meilleurs antécédents personnels.

  • Délais de transfert
    Étant donné que les fonds provenant des transactions avec les clients sont d'abord déposés sur un compte marchand avant d'être versés sur un compte bancaire professionnel et que ces transactions sont souvent traitées par lots (et non individuellement et en temps réel), il s'écoule souvent un certain temps entre le moment où une transaction est initiée et celui où les fonds arrivent à leur destination finale. Pour les entreprises qui disposent d'une réserve confortable de fonds, cela ne constitue pas spécialement un problème. Pour d'autres, ce décalage peut impliquer un retard dans le paiement de leurs factures ou dans le versement des salaires de leurs employés. En outre, il perturbe la capacité des marchands à anticiper de manière fiable leur flux de trésorerie, ce qui pour une entreprise n'est pas l'idéal.

Qu'est-ce qu'un facilitateur de paiement ?

Un facilitateur de paiement est un prestataire de services qui offre aux entreprises toutes les fonctionnalités d'un compte marchand sans qu'elles aient à passer par le processus d'acquisition de leur propre compte. Au lieu de cela, le facilitateur de paiement dispose lui-même d'un compte marchand principal qu'il utilise pour traiter les paiements de tous les « sous-marchands » de son réseau.

Accepter des paiements par carte bancaire sans compte marchand

L'utilisation d'un compte marchand obtenu auprès d'un fournisseur de services étant un moyen relativement lourd et coûteux de traiter les paiements par carte, de nombreux marchands ne sont tout simplement plus intéressés par cette solution. Ce qui nous amène à la question suivante : Comment est-il possible d'accepter les paiements par carte des clients quand on ne dispose d'aucun compte marchand ? Pour la plupart des marchands, la solution réside dans la facilitation de paiement, une approche plus moderne et axée sur la technologie proposée par des prestataires de services commerciaux tels que Stripe. L'utilisation de facilitateurs pour accepter les paiements par carte bancaire sans disposer de compte marchand propre devient de plus en plus populaire auprès des entreprises.

Outre le service de facilitation de paiement en lui même, qui remplace le compte marchand sur le plan fonctionnel, pour accepter les paiements par carte bancaire, les marchands ont également besoin de toute une gamme de matériel et de logiciels de base, y compris les éléments suivants :

  • le matériel et les logiciels utiles en point de vente ;
  • un lecteur de carte pour les achats en personne, qui dans l'idéal prend en charge les types de paiements ci-dessous :
    • les paiements par lecture de piste magnétique de carte de crédit ou de débit ;
    • les paiements par carte à puce EMV dans le cadre desquels les cartes de crédit ou de débit sont insérées dans un lecteur ;
    • les paiements sans contact qui utilisent la technologie NFC (near-field communication ou communication en champ proche) ;
  • un compte bancaire professionnel (différent d'un compte marchand).

Accepter des paiements en ligne sans compte marchand

Pour accepter des paiements en ligne, les marchands ont besoin de disposer d'une vitrine numérique, soit sur leur propre site Web, soit sur une plateforme ou une place de marché (par exemple, Etsy, Airbnb). Sur leurs propres sites e-commerce, il leur faut également une interface de paiement avec une plateforme qui permet de renseigner les informations des cartes de débit et de crédit.

Les solutions de facilitation de paiement de Stripe permettent aux entreprises d'accepter les paiements en ligne sans disposer ni de compte marchand ni de numéro d'identification marchand (MID) propre. À l'image de Stripe, la plupart des prestataires de services de paiement qui remplissent pour les entreprises le rôle auparavant joué par les comptes marchands offrent une gamme complète de services qui permettent d'effectuer les transactions en ligne de bout en bout sans avoir à disposer de ces fameux comptes.

Les avantages de Stripe par rapport aux comptes marchands

Stripe, qui est une évolution technologique du modèle de facilitateur de paiement traditionnel, est une solution complète qui combine les fonctionnalités d'un compte marchand à celles d'une plateforme de paiement. Cela signifie que les entreprises n'ont besoin que de Stripe pour accepter les paiements et verser les fonds sur leur compte bancaire professionnel. En comparaison avec les comptes marchands, Stripe offre par conséquent de nombreux avantages aux entreprises.

  • Avantages de Stripe pour les entreprises individuelles
    Pour les entreprises individuelles, l'utilisation de Stripe plutôt que d'un compte marchand offre notamment les avantages suivants :

    • un processus d'inscription considérablement simplifié ;
    • des frais réduits ;
    • l'accès à une gamme étendue de services à destination des marchands, tous exécutés au sein d'un écosystème cohérent.

En d'autres termes, l'utilisation de Stripe est plus simple, moins coûteuse et beaucoup plus fonctionnelle que celle d'un compte marchand distinct. Pour les entreprises qui utilisent (ou prévoient d'utiliser) Stripe à quelque titre que ce soit, il convient de noter que la plateforme n'est pas compatible avec l'exploitation de comptes marchands externes.

  • Avantages de Stripe pour les plateformes et les places de marché
    Par rapport aux entreprises unipersonnelles, les plateformes et les places de marché ont des besoins uniques en matière d'acceptation et de traitement des paiements, qui reposent en grande partie sur les deux éléments ci-dessous que l'on retrouve chez la plupart d'entre elles.

    • Quoi qu'elles fassent avec les paiements, elles doivent être en mesure de le faire à grande échelle.
    • Leur processus de paiement est une composante essentielle de leur expérience client, ce qui en rend les enjeux extrêmement importants.

Au-delà de leur simple facilitation, Stripe permet aux plateformes et aux places de marché d'utiliser les paiements comme un moyen de se démarquer de la concurrence, de cultiver une expérience client de qualité et de monétiser les transactions. Par ailleurs, tous les avantages que représente l'utilisation de Stripe plutôt qu'un compte marchand pour les entreprises individuelles sont aussi valables pour les plateformes et les places de marché. Pour en savoir plus sur l'utilisation de Stripe pour accepter les paiements sans compte marchand, rendez-vous sur cette page.

Envie de vous lancer ?

Créez un compte et commencez à accepter des paiements rapidement, sans avoir à signer de contrat ni à fournir vos coordonnées bancaires. N'hésitez pas à nous contacter pour discuter de solutions personnalisées pour votre entreprise.