Petit guide du traitement des transactions par carte bancaire

Payments
Payments

Accept payments online, in person, and around the world with a payments solution built for any business—from scaling startups to global enterprises.

Learn more 
  1. Introduction
  2. Définition
  3. Le traitement des transactions par carte bancaire : composantes clés
  4. Le déroulement du processus
  5. Les coûts de traitement des transactions par carte bancaire supportés par les entreprises
  6. Limportance pour les entreprises du traitement des transactions par carte bancaire

Dans un contexte où les préférences des clients en matière de paiement n'ont de cesse d'évoluer, les entreprises sont contraintes d'adapter leur système de traitement des paiements pour rester compétitives. Il importe de bien réfléchir à la conception d'un dispositif fiable, l'enjeu étant d'améliorer l'expérience client proposée, d'optimiser les activités de l'entreprise et de saisir de nouvelles occasions de croissance.

La mise en place d'un système bancal de traitement des paiements par carte bancaire peut engendrer des frais supplémentaires, des dysfonctionnements opérationnels et une vulnérabilité accrue à la fraude aux paiements. Il faut donc bien comprendre comment fonctionne le traitement des transactions par carte bancaire et apprendre à créer un système de traitement des cartes bancaires. Découvrez tout ce qu'il y a à savoir à ce sujet.

Sommaire

  • Définition
  • Le traitement des transactions par carte bancaire : composantes clés
  • Le déroulement du processus
  • Les coûts de traitement des transactions par carte bancaire supportés par les entreprises
  • L'importance pour les entreprises du traitement des transactions par carte bancaire

Définition

Le traitement des cartes bancaires intervient dès lors qu'une transaction électronique par carte bancaire est autorisée, authentifiée et réglée entre le titulaire de la carte, l'entreprise et leurs institutions financières. Ce processus permet aux entreprises d'accepter des paiements par carte bancaire en échange de biens et services, gages de transactions simples et pratiques pour les deux parties.

Le traitement des transactions par carte bancaire : composantes clés

Si les transactions par carte bancaire sont généralement traitées très rapidement, ce qui se passe en coulisses se révèle complexe. Le processus implique l'interaction de nombreux éléments, dont dépendent la sécurité et l'efficacité des mouvements de fonds.

Voici un aperçu des parties impliquées :

  • Le titulaire de la carte
    Le titulaire est l'individu détenteur de la carte bancaire, qui l'utilise pour effectuer des achats de biens ou de services.

  • Le marchand
    Le marchand désigne l'entreprise ou le fournisseur de services qui accepte des paiements par carte bancaire en échange de ces biens et services.

  • Le système de point de vente (PDV)
    Le système de PDV correspond au dispositif matériel et logiciel employé par l'entreprise pour accepter et traiter les transactions par carte bancaire (terminaux, lecteurs de cartes, applications logicielles, etc.).

  • La plateforme de paiement
    La plateforme de paiement est un service chargé de transmettre de manière sécurisée les informations relatives aux transactions entre le système de PDV de l'entreprise et le prestataire de services de traitement des cartes bancaires.

  • Le prestataire de services de traitement des cartes bancaires
    Le prestataire de services de traitement des cartes bancaires, également appelé « prestataire de services de paiement », est une entreprise qui collabore avec les réseaux de cartes et les banques émettrices pour autoriser, authentifier et régler les transactions par carte bancaire au nom de l'entreprise.

  • Les réseaux de cartes
    Les réseaux de cartes (par exemple Visa, Mastercard, American Express et Discover) rendent possible la communication entre les prestataires de services de traitement des cartes bancaires et les banques émettrices. Ils fixent les règles et les normes applicables aux transactions.

  • La banque émettrice
    La banque émettrice, également appelée « émetteur » ou « émetteur de carte », fait référence à l'institution financière qui délivre la carte bancaire au titulaire. C'est elle qui autorise et approuve les transactions, puis débloque les fonds nécessaires à l'achat.

  • La banque acquéreuse
    La banque acquéreuse, également appelée « acquéreur » ou « entreprise de traitement des paiements », correspond à l'institution financière qui entretient une relation contractuelle avec l'entreprise dans le but d'accepter et de traiter les transactions par carte bancaire. Elle procède au règlement des fonds avec la banque émettrice et verse l'argent sur le compte de l'entreprise.

Le déroulement du processus

Le traitement d'une transaction par carte bancaire varie en fonction de l'endroit où elle a lieu et du type de carte utilisé. Le processus ne se déclenche pas de la même manière selon que la transaction est réalisée en ligne ou par TPE. De même, une transaction par TPE fonctionne différemment avec une carte bancaire stockée dans un portefeuille électronique et avec une carte physique.

Malgré ces petites variations toutefois, le processus de transaction par carte bancaire reste dans les grandes lignes le même pour tous les types de transactions. Voici un aperçu simplifié de son déroulement :

1. Le déclenchement du paiement
Le titulaire de la carte bancaire communique à l'entreprise les informations relatives à sa carte bancaire. Dans le cas d'une transaction par TPE, il peut faire glisser sa carte, l'insérer ou la présenter. Une transaction en ligne, à l'inverse, implique de saisir manuellement ses informations de carte ou de sélectionner une carte parmi les moyens de paiement enregistrés.

2. La transmission des données sécurisée
Le système de PDV ou la plateforme de paiement de l'entreprise capture les informations relatives à la transaction et les transmet de manière sécurisée au prestataire de services de traitement des cartes bancaires.

3. La demande d'autorisation
Le prestataire de services de traitement des cartes bancaires transmet les données de la transaction au réseau de cartes approprié, qui redirige ensuite la demande d'autorisation vers la banque émettrice.

4. L'approbation ou le refus
La banque émettrice vérifie le compte du titulaire de la carte : elle s'assure qu'il est suffisamment approvisionné et qu'il ne présente pas de problème de fraude ni de sécurité. En fonction de cette analyse, elle approuve ou refuse la transaction et communique cette décision au réseau de cartes, qui transmet l'information au prestataire de services de traitement des cartes bancaires.

5. La réponse à la demande d'autorisation
Le prestataire de services de traitement des cartes bancaires envoie la réponse à la demande d'autorisation (soit un code d'approbation, soit un code de refus) au système de PDV ou à la plateforme de paiement de l'entreprise. Si la transaction est approuvée, l'entreprise peut finaliser la vente en fournissant au client les biens et services achetés.

6. Le virement des fonds
En fin de journée, l'entreprise envoie l'ensemble des transactions autorisées au prestataire de services de traitement des cartes bancaires en vue du virement des fonds. Le prestataire transmet également ces données aux réseaux de cartes correspondants.

7. Le transfert des fonds
Les réseaux de cartes se coordonnent avec les banques émettrices pour transférer les fonds de chaque transaction à la banque acquéreuse. Celle-ci reçoit l'argent sur le compte marchand, puis procède à son transfert sur le compte bancaire classique de l'entreprise (déduction faite des éventuels frais de traitement). L'ensemble du processus prend généralement entre un et trois jours ouvrés.

8. La facturation au titulaire de la carte
La banque émettrice ajoute le montant de la transaction au solde du compte du titulaire de la carte et l'inscrit dans son relevé mensuel. Le détenteur de la carte est tenu de régler la facture établie conformément aux conditions de son contrat de carte bancaire.

Les coûts de traitement des transactions par carte bancaire supportés par les entreprises

Les coûts de traitement des transactions par carte bancaire dépendent du type de carte, du volume de transactions et du prestataire de services de paiement. Les entreprises doivent connaître les différentes catégories de frais possibles afin de prendre leurs décisions en toute connaissance de cause et de réduire leurs dépenses liées au traitement des paiements.

Il existe différents types de frais de traitement des transactions par carte bancaire :

  • Les frais d'interchange
    Les frais d'interchange sont débités par la banque émettrice du titulaire de la carte bancaire pour chaque transaction effectuée par carte bancaire. Ils correspondent généralement à un pourcentage de la somme traitée, auquel vient s'ajouter une commission fixe par transaction. Le montant exact des frais d'interchange dépend du type de carte, du secteur d'activité de l'entreprise et de la manière dont la carte est utilisée lors de la transaction (par exemple si le client la glisse dans le lecteur ou s'il saisit manuellement les informations correspondantes).

  • Les frais d'évaluation
    Les réseaux de cartes facturent souvent des frais d'évaluation visant à couvrir l'utilisation de leur infrastructure de paiement. Ces frais, qui s'élèvent généralement à une fraction du montant de la transaction, peuvent varier en fonction du réseau de cartes et du volume de transactions.

  • La majoration appliquée par le prestataire
    Les prestataires de services de traitement des cartes bancaires et les fournisseurs de services pour les marchands perçoivent une majoration en échange de leurs services (autorisation, virement des fonds et communication avec les réseaux de cartes et les banques). Cette majoration peut prendre la forme d'un pourcentage du montant de la transaction, de frais par transaction ou d'une commission mensuelle. Cliquez ici pour en savoir plus sur la structure tarifaire de Stripe.

  • Les frais liés à la plateforme de paiement
    Dans le cas de transactions en ligne, les entreprises peuvent être amenées à utiliser une plateforme de paiement. Celle-ci est chargée de transmettre les informations relatives à la transaction de manière sécurisée entre le site web de l'entreprise et le prestataire de services de traitement des cartes bancaires. En règle générale, les fournisseurs de plateformes de paiement prélèvent une commission mensuelle ou des frais par transaction en contrepartie de leurs services.

  • Les frais de terminal et d'équipement
    Les entreprises peuvent avoir besoin d'investir dans des terminaux de PDV, lecteurs de cartes et autres équipements pour accepter des paiements par carte bancaire. Les frais impliqués comprennent l'achat ou la location du matériel, la maintenance et la mise à jour des logiciels.

  • Les frais d'installation et d'activation
    Certains prestataires de services de traitement des cartes bancaires prélèvent des frais forfaitaires pour la création du compte marchand et l'activation du service de traitement.

  • Les commissions mensuelles et annuelles
    Une commission mensuelle ou annuelle peut être débitée par le prestataire pour la tenue du compte, l'établissement de rapports et l'accès à des fonctionnalités et services supplémentaires.

  • Les frais de contestation de paiement et de récupération d'informations
    Lorsqu'un client ouvre un litige concernant une transaction, le prestataire peut facturer à l'entreprise des frais afférents au processus de contestation de paiement. Des frais de récupération d'informations peuvent également s'appliquer si l'entreprise doit fournir des documents justificatifs à la banque émettrice. Les fournisseurs de services pour les marchands n'ont pas tous la même façon de traiter ce type de frais. Par exemple, Stripe propose la fonction Chargeback Protection, qui couvre tous les coûts associés aux contestations de paiement et évite le cas échéant toute dépense supplémentaire.

  • Les frais de conformité PCI
    Pour garantir la sécurité des données des titulaires de cartes, les entreprises doivent se conformer à la norme de sécurité de l'industrie des cartes de paiement (PCI DSS). Certains prestataires facturent des frais de conformité PCI, tandis que d'autres l'incluent dans leur offre de services.

Il est conseillé aux entreprises de comparer soigneusement les coûts de traitement des différents fournisseurs et de choisir la solution la plus rentable qui réponde à leurs besoins. Négociation des tarifs et des frais, maintien d'un faible taux de contestations de paiement et respect des directives PCI DSS sont autant de stratégies qui peuvent aider une entreprise à maîtriser ses coûts de traitement des transactions par carte bancaire.

L'importance pour les entreprises du traitement des transactions par carte bancaire

Le traitement des transactions par carte bancaire a un impact direct sur la capacité d'une entreprise à proposer des solutions de paiement pratiques et sécurisées, ce qui joue sur ses ventes, la satisfaction de ses clients et sa croissance globale. Un système optimal offre à cet égard différents avantages :

  • L'amélioration de l'expérience client
    La mise en place d'une expérience de paiement par carte bancaire simple et pratique permet aux entreprises de répondre à l'évolution des besoins de leurs clients, ce qui se traduit par une satisfaction et une fidélisation accrues. Ces avantages se font encore plus sentir dans le cas d'un modèle de commerce unifié, selon lequel tous les canaux de vente, toutes les données et tous les systèmes back-end sont intégrés au sein d'une même plateforme homogène.

  • L'augmentation des ventes et des revenus
    Les paiements par carte bancaire peuvent stimuler les ventes des entreprises en ce qu'ils éliminent les obstacles rencontrés par les clients lorsqu'ils effectuent un achat. De plus, ceux-ci dépensent généralement plus lorsqu'ils utilisent leur carte bancaire que lorsqu'ils règlent en espèces. Le fait d'accepter les cartes bancaires permet également aux entreprises de recevoir des paiements dans différentes devises sans avoir à les convertir, ce qui leur donne accès à de nouveaux marchés.

  • L'optimisation des flux de trésorerie
    Les transactions par carte bancaire sont généralement réglées et déposées sur le compte bancaire de l'entreprise dans un délai compris entre un et trois jours ouvrés. L'accès aux fonds s'effectue donc plus vite qu'avec d'autres moyens de paiement (notamment les chèques).

  • La sécurité et la conformité des transactions
    Un système de traitement des cartes bancaires solide permet de protéger l'entreprise comme ses clients contre la fraude et les violations de données, grâce au respect de normes de sécurité telles que PCI DSS. Cette conformité est essentielle pour préserver les informations sensibles des clients, et de ce fait leur confiance.

  • L'acquisition d'un avantage concurrentiel
    La simplicité de l'expérience de paiement proposée grâce à la prise en charge des paiements par carte bancaire confère potentiellement un avantage concurrentiel à l'entreprise. Elle est susceptible d'attirer plus de clients et de grignoter des parts de marché à ses rivales.

  • L'optimisation des coûts
    Les entreprises qui ont choisi avec soin leur prestataire de services de traitement des cartes bancaires, et négocié des tarifs et des frais avantageux en tirent différents avantages financiers : optimisation des opérations, réduction des frais de traitement et maximisation des marges bénéficiaires.

  • L'accès à des données et analyses utiles
    Les prestataires de services de traitement des cartes bancaires fournissent souvent des données et des rapports détaillés sur les transactions. Ces informations permettent aux entreprises d'assurer le suivi des ventes, d'identifier les tendances qui se dessinent et de prendre des décisions éclairées afin d'optimiser leurs activités et d'affiner leurs stratégies de marketing.

  • La réduction des risques
    En acceptant les cartes bancaires, les entreprises s'épargnent les risques liés à la manipulation de grandes quantités d'argent liquide (vols, pertes ou encore erreurs de gestion).

  • L'adaptabilité
    Un système de traitement des cartes bancaires bien conçu permet de gagner en flexibilité et de s'adapter aux nouvelles technologies de paiement, notamment les paiements sans contact et les portefeuilles électroniques : de quoi garder une longueur d'avance sur le secteur et satisfaire les préférences de ses clients, aussi changeantes soient-elles.

Ces différents avantages sont accessibles aux entreprises qui adoptent une approche stratégique de la mise en place d'un système de traitement des cartes bancaires. Elles font ainsi reposer leur croissance et leur stabilité sur des bases plus solides et plus adaptables.

En ayant recours à un prestataire de services de traitement des paiements performant, vous avez l'assurance de disposer d'un système de gestion des transactions par carte bancaire adapté à vos besoins, vous permettant d'offrir une expérience client sécurisée, efficace et conforme. Un prestataire tel que Stripe simplifie le processus d'installation pour vous donner directement accès à son expertise en la matière. Cliquez ici pour savoir plus en détail comment Stripe aide les entreprises à traiter les transactions par carte bancaire.

Envie de vous lancer ?

Créez un compte et commencez à accepter des paiements rapidement, sans avoir à signer de contrat ni à fournir vos coordonnées bancaires. N'hésitez pas à nous contacter pour discuter de solutions personnalisées pour votre entreprise.