Guide pratique sur les systèmes de gestion de trésorerie : définition, fonctionnement et critères de sélection

Revenue Recognition
Revenue Recognition

Stripe Revenue Recognition simplifie votre comptabilité d'exercice et vous permet de clôturer vos livres comptables rapidement et sans erreur. Automatisez et configurez vos rapports financiers afin de faciliter votre mise en conformité aux normes ASC 606 et IFRS 15.

En savoir plus 
  1. Introduction
  2. Composantes du système de gestion de trésorerie
  3. Fonctionnement des systèmes de gestion de trésorerie
  4. Avantages de l’utilisation d’un système de gestion de trésorerie
  5. Défis liés à l’intégration d’un système de gestion de trésorerie
  6. Conseils pour choisir un système de gestion de trésorerie pertinent
    1. Facteurs à prendre en compte pour choisir un TMS
    2. Guide d’évaluation des différentes solutions TMS
    3. Liste de contrôle pour définir ses besoins en matière de TMS
  7. Bonnes pratiques et pièges courants liés à la mise en œuvre d’un système de gestion de trésorerie
    1. Bonnes pratiques pour la mise en œuvre et l’utilisation efficace d’un TMS
    2. Pièges courants liés à l’adoption d’un TMS et conseils pour les éviter

Le système de gestion de trésorerie (TMS) est une solution logicielle spécialisée, conçue pour soutenir les opérations et les stratégies financières de l'entreprise. Il joue un rôle essentiel dans la gestion des liquidités et des risques financiers, en particulier dans des domaines tels que la gestion du cash-flow, le financement et les investissements, la gestion des risques et la planification financière. Il est attendu que le marché mondial de la trésorerie et de la gestion des risques passe entre 2023 et 2024 de 5,42 à 5,88 milliards de dollars, soit un bon indicateur de la popularité croissante de ce secteur.

Ce guide a pour objectif d'accompagner les entreprises dans la recherche, la sélection et la mise en œuvre d'un système de gestion de trésorerie adapté à leurs besoins spécifiques. Des informations clés aux bonnes pratiques, en passant par les erreurs à éviter, découvrez tous les éléments utiles pour démarrer du bon pied.

Sommaire

  • Composantes du système de gestion de trésorerie
  • Fonctionnement des systèmes de gestion de trésorerie
  • Avantages de l'utilisation d'un système de gestion de trésorerie
  • Défis liés à l'intégration d'un système de gestion de trésorerie
  • Conseils pour choisir un système de gestion de trésorerie pertinent
  • Bonnes pratiques et pièges courants liés à la mise en œuvre d'un système de gestion de trésorerie

Composantes du système de gestion de trésorerie

Retrouvez ci-dessous un aperçu des principaux éléments qui composent un système de gestion de trésorerie.

  • Gestion de la trésorerie et des liquidités : cet aspect permet de suivre les positions de trésorerie en temps réel et de prévoir les besoins futurs. Les outils de ce module contribuent à améliorer les soldes bancaires et à réduire les emprunts inutiles, ce qui est essentiel pour maintenir un niveau adéquat de liquidités.

  • Gestion des dettes et des investissements : le système permet ici de gérer les emprunts et les investissements. Il assure le suivi des taux d'intérêt, des échéances et du respect des contrats de prêt. Cette composante est également utilisée pour améliorer les portefeuilles d'investissement en vue d'obtenir de meilleurs rendements.

  • Gestion des risques : cette partie du système identifie et gère divers risques financiers, tels que les fluctuations des taux de change, les variations des taux d'intérêt et l'évolution des prix des produits de base. L'analyse de ces risques permet d'élaborer des stratégies pour les atténuer.

  • Traitement des paiements : cette fonctionnalité permet de rationaliser le traitement des paiements entrants et sortants. Elle comprend des options qui permettent d'automatiser les processus de paiement, de garantir l'exactitude et d'améliorer la sécurité des transactions.

  • Rapports financiers et conformité : cette composante génère des rapports financiers et veille à ce que l'entreprise respecte toutes les exigences réglementaires et les normes comptables. Elle contribue à maintenir la transparence et la notion de responsabilité dans les rapports financiers.

  • Prévisions et analyses : ce module fournit des outils de prévision et d'analyse qui aident les entreprises à planifier plus efficacement leurs stratégies financières. Il couvre l'analyse de scénarios, qui permet de se préparer à diverses situations financières.

Chacune de ces composantes joue un rôle distinct mais interconnecté. Ensemble, elles fournissent une vue d'ensemble sur la santé financière de l'entreprise et éclairent les décisions des dirigeants pour améliorer les performances financières.

Fonctionnement des systèmes de gestion de trésorerie

Les systèmes de gestion de trésorerie sont des plateformes complètes de gestion financière qui intègrent diverses fonctionnalités pensées pour répondre aux besoins financiers spécifiques des entreprises. Voici un aperçu de leur fonctionnement.

  • Gestion de la trésorerie et des liquidités : cette fonctionnalité offre un aperçu en temps réel sur vos finances. Elle permet de suivre les positions de trésorerie sur différents comptes et de prévoir les besoins futurs, ce qui permet de conserver plus facilement les fonds nécessaires aux opérations et aux investissements quotidiens.

  • Gestion des dettes et des investissements : cette composante permet de gérer la planification financière en lien avec les dettes et les investissements. Elle permet de garder un œil sur les prêts, les taux d'intérêt et les portefeuilles d'investissement tout en veillant à ce que l'entreprise respecte ses obligations en matière de dette et fasse des choix d'investissement judicieux. Il s'agit de trouver l'équilibre entre ce qui est dû et ce qui est détenu.

  • Gestion des risques : les risques financiers proviennent de plusieurs sources, notamment des taux de change, des taux d'intérêt et des fluctuations du marché. La fonctionnalité de gestion des risques du système de gestion de trésorerie prédit les incertitudes financières potentielles et aide les entreprises à s'y préparer ou à les éviter. Elle évalue les risques et propose des moyens de réduire leur impact.

  • Traitement des paiements : cette fonctionnalité permet d'automatiser et de sécuriser les transactions, en veillant à ce que les paiements soient effectués avec précision et en temps voulu, au profit de relations saines avec les fournisseurs et les clients.

  • Rapports financiers et conformité : cette fonctionnalité permet de traduire des données financières complexes en rapports faciles à comprendre. Les rapports permettent également aux entreprises de se conformer aux normes légales et réglementaires.

  • Prévision et analyse: tout en donnant aux entreprises un aperçu de leur avenir financier, cette composante utilise les données pour prédire les tendances financières et ainsi faciliter la planification et la prise de décision. Cette fonctionnalité est utile à l'élaboration de stratégies et à l'anticipation des différents scénarios commerciaux.

Avantages de l'utilisation d'un système de gestion de trésorerie

L'utilisation d'un système de gestion de trésorerie offre aux entreprises une série d'avantages qui participent à l'optimisation de leurs opérations financières. Ces atouts contribuent à l'optimisation de chacun des aspects qui touchent aux finances, de l'efficacité à la gestion des risques en passant par la prise de décision. En voici les principaux exemples.

  • Optimisation de la visibilité financière : le système de gestion de trésorerie offre une vue d'ensemble de la situation financière de l'entreprise. Cette visibilité permet de mieux comprendre l'état actuel de vos finances et vous aide à planifier l'avenir.

  • Amélioration de l'efficacité des opérations : grâce à l'automatisation de nombreuses tâches routinières, le système de gestion de trésorerie permet de gagner du temps et de réduire les erreurs de façon à pouvoir se concentrer sur des aspects plus stratégiques de vos activités.

  • Optimisation de la gestion des liquidités : un système de gestion permet de gérer la trésorerie de manière plus efficace, en veillant à toujours disposer des liquidités suffisantes pour répondre à vos besoins, sans manquer aucune opportunité.

  • Gestion avancée des risques : le système de gestion de trésorerie joue un rôle clé dans l'identification et la gestion des risques financiers. Il surveille en permanence les conditions du marché et vous avertit des potentiels problèmes avant qu'ils ne s'enveniment.

  • Éclairage des décisions : les outils d'analyse et de prévision du système de gestion de trésorerie fournit à l'entreprise les informations nécessaires à la prise de décisions stratégiques. Ils aident à comprendre comment certaines décisions peuvent se traduire sur le plan financier.

  • Conformité réglementaire et rapports : le système de gestion de trésorerie permet de s'assurer que l'entreprise reste en phase avec les diverses réglementations financières et exigences en matière de rapports, tout en réduisant la complexité associée.

  • Réduction des coûts opérationnels : en rationalisant les processus et en réduisant la nécessité d'intervention manuelle, le système de gestion de trésorerie contribue à réduire les coûts opérationnels.

  • Amélioration de la stratégie et de la planification financières : le système de gestion de trésorerie permet de planifier les stratégies financières avec davantage de précision et de clairvoyance.

Défis liés à l'intégration d'un système de gestion de trésorerie

L'intégration d'un système de gestion de trésorerie aux systèmes d'entreprise existants représente un processus complexe, qui s'accompagne de son lot de défis. Voici un aperçu des implications associées ainsi que des éventuels obstacles et solutions potentielles.

  • Compatibilité avec les systèmes existants : l'un des principaux défis consiste à s'assurer que le TMS choisi fonctionne correctement avec les systèmes financiers et les logiciels existants. Une planification et des tests approfondis permettent généralement de confirmer la compatibilité et d'assurer une intégration fluide.

  • Migration et intégration des données : le transfert des données financières existantes vers un nouveau TMS peut parfois sembler complexe. Pour s'assurer que les données historiques sont transférées avec précision et en toute sécurité, il peut être intéressant de recourir à des outils de migration de données spécialisés et de se faire conseiller par des experts du domaine.

  • Formation et adaptation : vos employés doivent apprendre à utiliser efficacement votre nouveau système. Pour ce faire, il vous faudra mettre en place des programmes de formation complets et fournir une assistance continue.

  • Coût et allocation des ressources : la mise en place d'un TMS peut être coûteuse et nécessiter d'importantes ressources. Une budgétisation et une gestion des ressources rigoureuses contribueront à atténuer ce problème.

  • Problèmes de sécurité : dans tout système financier, la sécurité constitue une priorité absolue. La mise en place de protocoles de sécurité solides et d'audits réguliers contribuera à répondre efficacement à cet objectif.

  • Personnalisation : chaque entreprise présente des besoins qui lui sont propres, et un même TMS standard ne convient pas nécessairement à tous. Le recours à une solution personnalisable permettra de satisfaire aux exigences particulières de chaque entité.

  • Temps d'indisponibilité du système et perturbation des activités : le déploiement d'un nouveau système peut entraîner des temps d'indisponibilité temporaire. Une planification minutieuse de la transition aidera à minimiser les perturbations. Celle-ci peut passer par un déploiement du système par étape ou pendant une période de ralentissement des activités.

  • Maintenance et assistance continues : tout TMS nécessite des mises à jour et une maintenance régulières. La mise en place d'un système d'assistance fiable avec votre fournisseur ou d'une équipe interne dédiée aidera à résoudre les problèmes post-intégration.

Conseils pour choisir un système de gestion de trésorerie pertinent

Du fait de l'importance de cet élément dans vos opérations financières, la sélection d'un système de gestion de trésorerie adapté à votre entreprise est une décision qui nécessite une réflexion minutieuse. Les points ci-dessous devraient vous permettre d'évaluer efficacement les différentes solutions qui s'offrent à vous et d'identifier vos besoins spécifiques.

Facteurs à prendre en compte pour choisir un TMS

  • Fonctionnalités et caractéristiques : recherchez un TMS qui offre des fonctionnalités pertinentes par rapport aux besoins de votre entreprise. La solution choisie offre-t-elle des fonctionnalités complètes de gestion de la trésorerie, de gestion des risques, de traitement des paiements et de reporting ? Veillez à couvrir toutes vos exigences de base.

  • Intégration aux systèmes existants : il est essentiel que votre TMS s'intègre de façon fluide aux systèmes et logiciels financiers dont vous disposez déjà. Vérifiez la compatibilité afin d'éviter tout problème technique ultérieur.

  • Facilité d'utilisation : il est essentiel de pouvoir profiter d'une interface conviviale. Optez pour un système intuitif et que votre équipe pourra utiliser efficacement sans avoir à passer par une phase complexe de prise en main.

  • Évolutivité : pensez à la croissance future de votre entreprise. Votre TMS doit pouvoir évoluer en même temps que vos activités et s'adapter à l'augmentation des transactions et à l'évolution des besoins financiers.

  • Coût : évaluez le coût des différentes solutions TMS, y compris les coûts initiaux, les frais de licence et les coûts de maintenance ou d'assistance suivies. Il est important de trouver le juste équilibre entre le coût et la valeur apportée à votre entreprise.

  • Sécurité et conformité : votre système doit intégrer des mesures de sécurité solides et être conforme aux normes et réglementations financières en vigueur.

  • Réputation et assistance du fournisseur : étudiez les antécédents du fournisseur choisi et le niveau d'assistance qu'il propose afin de vous assurer de disposer d'un service à la clientèle et d'un soutien fiables.

Guide d'évaluation des différentes solutions TMS

  • Démonstrations et périodes d'essai : profitez des démonstrations et des périodes d'essai pour vous faire une idée du fonctionnement du système et déterminer s'il répond ou non à vos besoins.

  • Avis clients et études de cas : consultez les avis d'entreprises similaires à la vôtre et lisez les études de cas pour déterminer l'efficacité du système envisagé.

  • Options de personnalisation : certaines entreprises peuvent avoir besoin d'un TMS personnalisable. Évaluez la flexibilité du système choisi par rapport à vos besoins spécifiques.

  • Consultation de votre équipe : faites participer les membres clés de votre équipe financière dans votre processus de prise de décision. Leurs idées et leurs opinions sont précieuses dans le cadre de l'évaluation de l'aspect pratique du système.

Liste de contrôle pour définir ses besoins en matière de TMS

  • Quels processus financiers spécifiques votre TMS devra-t-il gérer (gestion de votre trésorerie et des risques, traitement des paiements, etc.) ?

  • Quel est votre budget ?

  • Avez-vous besoin d'un système qui puisse s'intégrer à un logiciel financier existant ?

  • Quelle importance accordez-vous à la facilité d'utilisation et à la formation de vos utilisateurs ?

  • Aurez-vous besoin d'une assistance et d'une formation de la part du fournisseur ?

  • Le TMS doit-il répondre à des exigences spécifiques en matière de sécurité et de conformité ?

  • À quelle vitesse prévoyez-vous de développer vos activités ? Le TMS envisagé pourra-t-il s'adapter en conséquence ?

L'examen attentif de ces facteurs via des recherches approfondies et l'implication de votre équipe dans le processus d'évaluation vous aidera à choisir un TMS en phase avec vos besoins uniques en matière de gestion financière et qui soutient la croissance et la stabilité de votre entreprise.

Bonnes pratiques et pièges courants liés à la mise en œuvre d'un système de gestion de trésorerie

La mise en place efficace de votre système de gestion de trésorerie vous permettra d'en maximiser les avantages. Voici quelques bonnes pratiques en la matière et les pièges les plus courants à prendre en compte.

Bonnes pratiques pour la mise en œuvre et l'utilisation efficace d'un TMS

  • Planification et analyse approfondies : effectuez une analyse détaillée de vos processus et de vos besoins financiers. De cette façon, vous pourrez choisir le TMS qui répond le mieux à vos besoins.

  • Implication des parties prenantes : dès le départ, impliquez les principales parties prenantes, y compris votre équipe financière et votre service informatique. Leur contribution est précieuse et vous aidera à vous assurer que le système répond à tous les critères pertinents.

  • Formation complète : proposez une formation complète à tous vos utilisateurs. La bonne compréhension de la manière dont le système s'utilise vous permettra d'en tirer le meilleur parti.

  • Déploiement progressif : commencez à utiliser le système étape par étape plutôt que de l'adopter immédiatement dans son intégralité. Cette approche minimise les perturbations et permet de procéder à des ajustements en cours de route.

  • Maintenance et mises à jour régulières : maintenez votre système à jour et effectuez des contrôles de maintenance réguliers de façon à optimiser le fonctionnement et la sécurité.

  • Sécurité des données et conformité : placez la sécurité au cœur de vos préoccupations et assurez-vous que le système est conforme à toutes les réglementations financières pertinentes.

Pièges courants liés à l'adoption d'un TMS et conseils pour les éviter

  • Sous-estimation de l'importance de la formation : une formation insuffisante peut conduire à une exploitation peu efficace du système.

  • Négligence de la qualité des données : des données de mauvaise qualité auront un impact négatif sur l'efficacité de votre TMS. Vérifiez l'exactitude et la précision des renseignements que vous y transférez.

  • Personnalisation inadaptée : si vous n'adaptez pas votre TMS aux besoins spécifiques de votre entreprise, son efficacité pourrait se retrouver limitée. Collaborez avec votre fournisseur à l'adaptation du système à vos propres exigences.

  • Manque d'anticipation de l'évolutivité nécessaire : choisissez un TMS qui peut évoluer avec votre entreprise afin de vous éviter une mise à niveau coûteuse par la suite.

Cet article n'est fourni qu'à titres informatif et éducatif, et ne doit pas être interprété comme un conseil juridique ni fiscal. Stripe ne garantit pas l'exactitude, l'exhaustivité ni la pertinence des informations qu'il contient. Stripe vous recommande de consulter un avocat compétent ou un comptable agréé dans votre pays pour obtenir des conseils concernant votre situation spécifique.

The content in this article is for general information and education purposes only and should not be construed as legal or tax advice. Stripe does not warrant or guarantee the accurateness, completeness, adequacy, or currency of the information in the article. You should seek the advice of a competent attorney or accountant licensed to practice in your jurisdiction for advice on your particular situation.

Envie de vous lancer ?

Créez un compte et commencez à accepter des paiements rapidement, sans avoir à signer de contrat ni à fournir vos coordonnées bancaires. N'hésitez pas à nous contacter pour discuter de solutions personnalisées pour votre entreprise.