Comment vérifier un IBAN en France

Payments
Payments

Acceptez des paiements en ligne, en personne et dans le monde entier, grâce à une solution de paiement adaptée à toutes les entreprises, des start-up aux multinationales.

En savoir plus 
  1. Introduction
  2. Comment vérifier votre numéro IBAN ?
  3. Comment les banques vérifient-elles l’IBAN ?
  4. Vérification d’IBAN : la responsabilité de l’émetteur
  5. Protection contre la fraude

Le code IBAN est essentiel à la réussite des transactions bancaires internationales et celles effectuées au sein de la zone SEPA. Cet identifiant alphanumérique est unique à chaque compte bancaire et attribué automatiquement à l'ouverture du compte. Il est reconnu partout dans le monde et permet le virement et le prélèvement de fonds à travers la zone SEPA et à l’étranger. Si vous effectuez des transactions hors de la France, vous avez besoin de l'IBAN. Alors, comment vérifier le vôtre et celui de votre bénéficiaire après les avoir saisis ? Et comment vous protéger contre la fraude bancaire ? Découvrez les réponses à ces questions dans notre article.

Vous pouvez également en apprendre davantage sur le fonctionnement de l’IBAN ici.

Sommaire

  • Comment vérifier votre numéro IBAN ?
  • Comment les banques vérifient-elles l’IBAN ?
  • Vérification d’IBAN : la responsabilité de l'émetteur
  • Protection contre la fraude

Comment vérifier votre numéro IBAN ?

Votre numéro IBAN se trouve sur votre relevé de compte bancaire (RIB). Vous pouvez le vérifier sur le site Web de votre banque dans l’Espace Client, sur vos chéquiers, ou en vous rendant au guichet physique de votre banque.

Assurez-vous que le numéro est constitué des composants suivants : le code du pays (indiqué par les lettres « FR » en France), la clé de contrôle, le code de la banque, le code du guichet, le numéro du compte bancaire et la clé RIB. Votre IBAN français devrait avoir 27 caractères au total. En cas de doute, vous pouvez recourir à un vérificateur d’IBAN en ligne pour en confirmer le format.

Comment les banques vérifient-elles l’IBAN ?

La clé de contrôle qui suit le code du pays joue un rôle important dans la vérification de l’IBAN une fois la transaction lancée. La banque utilise cette clé pour vérifier la validité du format de l’IBAN saisi (une procédure applicable aux numéros d’IBAN étrangers).

Notez que cette étape de vérification ne concerne que le formatage. Elle ne valide pas l'authenticité de l’IBAN et ne garantit pas l’arrivée des fonds à bonne destination. Il en est de même pour la plupart des vérificateurs d’IBAN en ligne : ils ne font que confirmer la validité du format de l’IBAN saisi, sans identifier le compte bancaire qui lui est associé. La vérification de l’IBAN du destinataire est donc votre responsabilité en tant qu'émetteur du virement.

Vérification d’IBAN : la responsabilité de l'émetteur

Vous pouvez valider l’IBAN de votre destinataire auprès de la banque, voire du destinataire lui-même, avant d’effectuer votre transaction. Un numéro erroné pourrait se traduire par un échec ou un retard de la transaction, par des pénalités ou des frais encourus, ou par la réception des fonds par le mauvais destinataire. Dans ce cas, il vous faudra contacter la banque pour annuler la transaction.

Pour éviter tout retard, il vous est conseillé de rassembler des informations supplémentaires sur le titulaire de l’IBAN, notamment le nom qui figure sur le compte bancaire de ce dernier ainsi que son code BIC (aussi appelé SWIFT). La banque pourrait vous demander de saisir ces informations, qui devront, elles aussi, être validées pour assurer le succès de la transaction.

À noter : assurez-vous d’utiliser le format digital de l’IBAN. En format imprimé, il est composé d’espaces entre les caractères et n’est pas compatible avec certaines banques.

Protection contre la fraude

Malheureusement, la fraude à l’IBAN et l’usurpation d’identité sont de plus en plus courantes. La vérification du numéro IBAN avant la réalisation d’un virement constitue donc une protection contre le risque de fraude.

Il existe plusieurs solutions digitales qui luttent contre la fraude bancaire. L’application de messagerie bancaire SEPAmail DIAMOND (qui signifie « Direct Identity Control for Account Management on Demand » en anglais) permet la communication sécurisée et l’authentification des numéros IBAN entre fournisseurs et clients au sein de la zone SEPA. Ce système de vérification est aujourd’hui recommandé par les plus grandes banques françaises (Crédit Mutuel CIC, BPCE, Crédit Agricole, Société Générale, la Banque Postale et BNP Paribas) pour réduire le risque de la fraude et limiter les erreurs de saisie.

Autrement, vous pouvez confier vos paiements à Stripe Payments, un système de paiement intégré conçu pour booster vos taux de conversion et réduire le risque de fraude grâce à des algorithmes de machine learning avancés. Face à des tentatives de fraude en ligne de plus en plus sophistiquées, les entreprises ont tout intérêt à tirer parti d'outils de lutte contre la fraude automatisés. Pour apprendre comment Stripe peut vous aider à améliorer la sécurité de vos transactions SEPA et internationales, contactez l’un de nos experts.

Envie de vous lancer ?

Créez un compte et commencez à accepter des paiements rapidement, sans avoir à signer de contrat ni à fournir vos coordonnées bancaires. N'hésitez pas à nous contacter pour discuter de solutions personnalisées pour votre entreprise.