Notions de base sur la fraude aux paiements : Comment cela fonctionne et comment protéger votre entreprise

Radar
Radar

Luttez contre la fraude grâce à la puissance du réseau Stripe.

En savoir plus 
  1. Introduction
  2. En quoi consiste la fraude aux paiements ?
  3. Types de fraude aux paiements
    1. Fraude à la carte bancaire
    2. Fraude à la carte de débit
    3. Fraude bancaire
    4. Fraude par virement bancaire
    5. Fraude au chèque
    6. Fraude au paiement mobile
  4. Comment survient la fraude aux paiements ?
  5. Quels sont les secteurs les plus exposés à la fraude aux paiements ?
  6. Comment la fraude aux paiements affecte-t-elle les entreprises ?
  7. Comment protéger votre entreprise contre la fraude aux paiements

La fraude aux paiements est une préoccupation croissante pour les entreprises de toutes tailles et de tous secteurs, avec des pertes estimées à plus de 42 milliards de dollars à l'échelle mondiale pour la seule année 2020. Pour la plupart des entreprises, en particulier celles qui traitent un volume important de paiements, la fraude aux paiements est un aspect regrettable mais inévitable de l'activité commerciale. La gestion de la sécurité des paiements s'est compliquée avec l'essor du commerce numérique et des nouveaux moyens de paiement. Les tactiques des fraudeurs devenant de plus en plus sophistiquées, les mesures de détection et de prévention de la fraude doivent l'être également. L'impact de la fraude aux paiements sur les entreprises peut être important, notamment en matière de pertes financières, d'atteinte à la réputation et de conséquences juridiques et réglementaires.

Même lorsqu'une entreprise fait tout ce qui est en son pouvoir pour prévenir la fraude aux paiements, celle-ci peut toujours avoir lieu. En vous informant sur les différents types de fraude et sur leur fonctionnement, vous pouvez vous mettre dans les meilleures conditions possible pour empêcher la fraude. Nous verrons ce qu'il faut savoir sur la fraude, comment elle se produit et ce que vous pouvez faire pour protéger votre entreprise et vos clients.

Sommaire

  • En quoi consiste la fraude aux paiements ?
  • Types de fraude aux paiements
  • Comment survient la fraude aux paiements ?
  • Quels sont les secteurs les plus exposés à la fraude aux paiements ?
  • Comment la fraude aux paiements affecte-t-elle les entreprises ?
  • Comment protéger votre entreprise contre la fraude aux paiements

En quoi consiste la fraude aux paiements ?

La fraude aux paiements est un type de fraude financière qui se produit lorsqu'une personne utilise intentionnellement des informations de paiement fausses ou volées pour effectuer un achat. Par exemple, les fraudeurs peuvent utiliser des informations de cartes bancaires volées, créer de faux chèques ou effectuer des transferts de fonds électroniques non autorisés.

Les commerces de détail sont particulièrement vulnérables à la fraude aux paiements, car ils traitent un volume important de transactions et n'ont pas toujours les ressources nécessaires pour vérifier minutieusement chaque paiement. La fraude aux paiements peut entraîner des pertes financières considérables pour les entreprises, nuire à leur réputation et engager leur responsabilité juridique.

Types de fraude aux paiements

Il existe plusieurs types de fraude aux paiements.

Fraude à la carte bancaire

La fraude à la carte bancaire correspond à l'utilisation non autorisée d'une carte bancaire pour effectuer des achats ou obtenir de l'argent liquide. Ce type de fraude implique notamment le vol d'informations de cartes bancaires ou la création de cartes bancaires contrefaites. Le fraudeur utilise ensuite ces cartes volées ou contrefaites pour effectuer des achats en ligne ou en personne, ou pour retirer de l'argent à un distributeur automatique de billets.

Les pertes associées à ce type de fraude se sont élevées à 4,2 milliards de dollars en 2020, contre 2,9 milliards en 2019. La fraude sans présentation de carte devrait passer de 57 % en 2019 à 74 % d'ici 2024.

Fraude à la carte de débit

Ce type de fraude est similaire à la fraude à la carte bancaire, à la différence qu'il repose sur l'utilisation non autorisée d'une carte de débit. Le fraudeur peut utiliser une carte ou les informations d'une carte de débit volées pour effectuer des achats ou retirer de l'argent à un distributeur automatique de billets. Ce type de fraude peut également se produire si quelqu'un obtient le code PIN associé à la carte.

Fraude bancaire

La fraude bancaire désigne tout type de fraude impliquant une banque ou une institution financière. Il peut s'agir de prêts frauduleux, de prise de contrôle de comptes frauduleuse ou d'usurpation d'identité. La fraude bancaire peut entraîner des pertes financières importantes pour les particuliers et les institutions.

Le rapport de l'AFCE Fraude interne 2022 : A Report to the Nations a révélé que les services bancaires et financiers sont le deuxième secteur le plus visé par la fraude, avec une perte médiane de 100 000 dollars par cas.

Fraude par virement bancaire

Il y a fraude par virement bancaire lorsqu'une tierce partie obtient l'accès au compte bancaire d'un individu ou aux informations relatives à un virement bancaire et s'en sert ensuite pour transférer de l'argent sur son propre compte. Le fraudeur peut employer diverses tactiques pour obtenir les informations de la victime, y compris des escroqueries par hameçonnage, ou le piratage de son ordinateur ou de son compte de messagerie.

L'Internet Crime Complaint Center (IC3), le centre de signalement de la cybercriminalité géré par le FBI, a indiqué que la fraude par virement bancaire était le type d'escroquerie impliquant la compromission d'e-mails professionnels (BEC) ou de comptes de messagerie électronique (EAC) le plus couramment signalé en 2020.

Fraude au chèque

La fraude au chèque consiste à créer ou à modifier un chèque afin d'obtenir des fonds de manière frauduleuse. Il peut s'agir d'imiter une signature ou de modifier le montant du chèque. La fraude au chèque peut se produire lorsque quelqu'un vole un chéquier ou obtient l'accès aux informations du compte courant de la victime.

Les chèques constituent le moyen de paiement le plus vulnérable à la fraude. En 2020, ils ont représenté 66 % de l'ensemble des fraudes aux paiements.

Fraude au paiement mobile

La fraude au paiement mobile consiste en l'utilisation non autorisée de services de paiement mobile, tels qu'Apple Pay ou Google Wallet, pour effectuer des achats ou transférer des fonds. Cela peut se produire si quelqu'un accède à l'appareil mobile de la victime ou à ses informations de paiement. Il arrive également qu'un acteur frauduleux crée un faux compte de paiement mobile en utilisant les informations de quelqu'un d'autre.

En 2022, 70 % des transactions frauduleuses ont été réalisées par le biais d'appareils mobiles.

Comment survient la fraude aux paiements ?

Les acteurs frauduleux utilisent toute une série de tactiques pour obtenir l'accès à des informations de paiement sensibles ou effectuer des transactions non autorisées :

  • Hameçonnage
    L'hameçonnage est une technique utilisée pour obtenir des informations sensibles telles que des données de carte bancaire, des identifiants de connexion et d'autres informations personnelles. L'hameçonnage est souvent effectué par le biais d'un e-mail ou des médias sociaux, où le fraudeur crée une fausse page de connexion ou un faux portail de paiement pour tromper la victime et l'inciter à saisir ses informations.

  • Skimming
    Le skimming consiste à voler des informations de cartes de crédit ou de débit en installant un dispositif sur un terminal de paiement légitime. Le dispositif capture les informations de la carte et le code PIN, qui peuvent être utilisés pour créer des cartes contrefaites ou retirer de l'argent à un distributeur automatique de billets.

  • Usurpation d'identité
    L'usurpation d'identité se produit lorsqu'un acteur frauduleux obtient les informations personnelles d'un individu, telles que son nom, son adresse et son numéro de sécurité sociale, pour effectuer des transactions frauduleuses. Il peut s'agir de la création de nouvelles cartes bancaires, de demandes de prêts ou d'achats non autorisés.

  • Fraude à la contestation de paiement
    Il y a contestation de paiement lorsqu'un client effectue un achat à l'aide d'une carte de crédit ou de débit et conteste ensuite la transaction auprès de sa banque, affirmant que l'achat n'était pas autorisé ou qu'il était défectueux. En cas de contestation de paiement, l'entreprise est souvent obligée de rembourser le client, même si l'achat était légitime et effectué par le titulaire de la carte.

  • Compromission d'e-mails professionnels
    La compromission d'e-mails professionnels est un type de fraude qui vise les employés d'une entreprise. Le fraudeur envoie un e-mail d'hameçonnage à un employé, généralement un cadre supérieur ou un partenaire commercial, en lui demandant de divulguer des informations sensibles ou de lui transférer des fonds.

  • Logiciel malveillant
    Les logiciels malveillants désignent tout type de logiciel malveillant conçu pour accéder à des informations sensibles ou contrôler l'ordinateur ou l'appareil d'une victime. Les fraudeurs utilisent des logiciels malveillants pour voler des informations de carte bancaire, des identifiants de connexion et d'autres informations personnelles.

Quels sont les secteurs les plus exposés à la fraude aux paiements ?

La fraude aux paiements peut se produire dans n'importe quel secteur, mais certains sont plus exposés que d'autres :

  • Commerce de détail
    Les commerces de détail sont souvent la cible des fraudeurs en raison du volume élevé des transactions par carte bancaire et de la facilité d'accès aux informations relatives aux cartes bancaires. Les commerçants en ligne sont particulièrement vulnérables à la fraude aux paiements, car les acteurs frauduleux peuvent utiliser des informations de carte bancaire volées pour effectuer des achats frauduleux depuis n'importe quel endroit du monde.

  • Banque et finance
    Les banques et autres institutions financières sont des cibles fréquentes de la fraude aux paiements en raison de la nature sensible des informations qu'elles détiennent. Les fraudeurs peuvent tenter de voler des informations sur les clients ou utiliser des techniques d'ingénierie sociale telles que l'hameçonnage pour accéder à des comptes.

  • Santé
    Les prestataires de soins de santé sont souvent la cible d'acteurs frauduleux en raison de la grande quantité d'informations sensibles sur les patients qu'ils détiennent. Les fraudeurs peuvent tenter de voler des informations sur les patients ou d'utiliser des systèmes de facturation frauduleux pour obtenir des paiements.

  • Hôtellerie
    Le secteur de l'hôtellerie et de la restauration est exposé au risque de fraude aux paiements en raison du nombre élevé de transactions par carte bancaire qu'il enregistre, en particulier auprès des hôtels et des restaurants. Des acteurs frauduleux peuvent tenter de voler des informations sur les cartes bancaires ou d'utiliser des cartes bancaires volées pour effectuer des achats frauduleux.

  • e‑commerce
    Les entreprises d'e‑commerce sont vulnérables à la fraude aux paiements en raison de la facilité d'accès aux informations relatives aux cartes bancaires, de la fréquence des transactions sans présentation de carte et de l'anonymat des achats en ligne. Les fraudeurs peuvent utiliser des informations de cartes bancaires volées pour effectuer des achats frauduleux ou créer de fausses boutiques en ligne pour obtenir des paiements.

Comment la fraude aux paiements affecte-t-elle les entreprises ?

La fraude aux paiements peut avoir des conséquences graves pour les entreprises :

  • Perte financière
    La fraude aux paiements peut entraîner des pertes financières importantes pour les entreprises. Si un acteur frauduleux parvient à voler des fonds ou des biens à une entreprise, celle-ci peut être amenée à en assumer le coût ou à le répercuter sur ses clients, ce qui peut nuire à ses résultats. La fraude peut également nuire à la fidélisation des clients et réduire leur valeur à vie (LTV).

  • Frais de contestation de paiement
    Si un client conteste un débit sur sa facture de carte bancaire, l’entreprise peut être tenue de payer des frais de contestation de paiement. En outre, de nombreux prestataires de services de traitement des paiements facturent des frais supplémentaires aux entreprises dont le taux de contestation est élevé.

  • Atteinte à la réputation
    En plus de nuire à la valeur à vie des clients individuels, la fraude peut ternir la réputation d'une entreprise, en faisant croire aux clients qu'elle n'est pas digne de confiance ou qu'elle n'est pas sûre. Cela peut entraîner une perte à long terme de clients et de revenus.

  • Conséquences juridiques et réglementaires
    Même si les mesures de protection les plus strictes ne parviennent pas à empêcher certaines fraudes, les entreprises ont l'obligation de se montrer vigilantes en matière de prévention de la fraude, faute de quoi elles s'exposent à des conséquences juridiques et réglementaires. La fraude aux paiements peut également exposer les entreprises à un risque de non-conformité avec les réglementations et les normes du secteur, notamment les normes de sécurité des données de l'industrie des cartes de paiement (Payment Card Industry Data Security Standards – PCI DSS). Le non-respect de ces normes peut entraîner des amendes, des poursuites judiciaires et des atteintes à la réputation.

  • Perturbation opérationnelle
    La fraude aux paiements peut entraîner des perturbations opérationnelles pour les entreprises qui doivent enquêter sur les transactions frauduleuses et les résoudre, mettre à jour les mesures de sécurité ou mettre en œuvre de nouvelles politiques et procédures pour prévenir la fraude à l'avenir. Cela peut avoir pour effet de détourner les ressources d'autres fonctions essentielles de l'entreprise ainsi que d'influer sur sa productivité et son efficacité. La prévention de la fraude ne se limite pas à l'atténuation des pertes liées à la fraude. Cela permet également de préserver la capacité de l'entreprise à se focaliser sur des tâches plus constructives.

Comment protéger votre entreprise contre la fraude aux paiements

Les entreprises doivent adopter une approche stratégique et multidimensionnelle en matière de prévention de la fraude aux paiements. Il s'agit notamment de mettre en œuvre des mesures de sécurité rigoureuses, notamment en utilisant le chiffrement, en exigeant des mots de passe solides et en surveillant régulièrement les comptes afin de déceler toute activité suspecte. Les entreprises doivent également sensibiliser leurs employés et leurs clients aux risques de fraude aux paiements et aux mesures à prendre pour s'en protéger.

Voici quelques stratégies que les entreprises peuvent mettre en œuvre pour lutter contre la fraude aux paiements :

  • Employer des moyens de paiement sécurisés
    Dans la mesure du possible, les entreprises doivent utiliser des méthodes de paiement sécurisées, telles que les cartes à puce EMV, les paiements mobiles, les paiements sans contact NFC et les systèmes de paiement en ligne chiffrés. Ces moyens de paiement offrent davantage de mesures intégrées de prévention de la fraude en comparaison avec les espèces, les chèques ou les cartes de crédit et de débit qui utilisent une bande magnétique.

  • Mise en place de mesure d'authentification forte
    Les entreprises peuvent mettre en place des mesures d'authentification forte, par exemple une authentification à deux facteurs ou une authentification biométrique, afin de s'assurer que seuls les utilisateurs autorisés peuvent accéder aux informations sensibles. Étant donné que la technologie fait évoluer les meilleures pratiques en matière d'authentification des paiements, il est intéressant de travailler avec un fournisseur de services de paiement comme Stripe qui fait évoluer en permanence ses solutions afin qu'elles correspondent aux normes de sécurité les plus récentes. Les entreprises peuvent bénéficier des meilleures mesures d'authentification et de sécurité des paiements sans avoir à investir leurs propres ressources dans leur développement, leur maintenance et leur mise à jour.

  • Contrôler régulièrement les comptes
    Les entreprises doivent contrôler régulièrement leurs comptes afin de détecter toute activité suspecte, telle que des transactions inhabituelles ou des changements au niveau des habitudes de paiement. Même si vous avez mis en place une série de mesures efficaces pour détecter les fraudes, le fait qu'un être humain examine régulièrement vos relevés de paiement à la recherche d'anomalies est un atout majeur.

  • Sensibiliser les employés et les clients
    Plus vous et votre équipe comprendrez les risques de fraude, mieux vous serez préparés à protéger votre entreprise et vos clients. Formez vos employés à identifier et à signaler toute activité suspecte et apprenez à vos clients à repérer les e-mails d'hameçonnage et autres escroqueries.

  • Utiliser un logiciel de détection des fraudes
    Les entreprises peuvent utiliser un logiciel de détection des fraudes pour surveiller les transactions afin de détecter des signes de fraude, par exemple des comportements de dépenses ou des transactions inhabituels. Pour les entreprises qui utilisent les solutions de paiement ou le matériel Stripe, une suite puissante d'outils de protection contre la fraude est déjà incluse et son intégration ne nécessite aucune étape supplémentaire.

  • Limiter l'accès aux informations sensibles
    Les entreprises doivent faire attention aux personnes qui, au sein de l'entreprise, ont accès aux informations sensibles, telles que les numéros de carte bancaire ou les informations bancaires des clients. Il est important de limiter l'accès à ce type d'informations aux seuls employés qui en ont besoin.

  • Rester à jour avec les mesures de sécurité
    Les entreprises doivent se tenir au courant des dernières mesures de sécurité et des mises à jour logicielles pour s'assurer qu'elles utilisent les outils de prévention de la fraude les plus efficaces. C'est là que la collaboration avec un fournisseur comme Stripe se révèle être une aide précieuse, car Stripe permet aux entreprises d'externaliser les tâches importantes de contrôle de la fraude aux paiements et de mise en œuvre des mises à jour adéquates des systèmes de paiement.

Envie de vous lancer ?

Créez un compte et commencez à accepter des paiements rapidement, sans avoir à signer de contrat ni à fournir vos coordonnées bancaires. N'hésitez pas à nous contacter pour discuter de solutions personnalisées pour votre entreprise.